P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

vittoz suite et fin

 

 

dernière modification de cette page le 23-juin-2013

journal n° 51 du 06/2013

Rappel :

Pour les personnes qui n’étaient pas présentes à la séance du 1/12/2012 , voir son  compte-rendu .

                    - Tableau 1 : Présentation de Vittoz et Caycedo. Leurs vies.

                    - Tableau 2 : Le cerveau avec ses 2 fonctions : La Réceptivité et l’Emissivité.

Les INFOS sont réceptionnées par nos organes des sens puis sont traitées en vue de  donner un acte précis ou une pensée juste. Cela se fait en un éclair.

NB : Plus la réception de l’INFO sera précise et plus le geste , la pensée  seront sûrs. La réceptivité alors sera essentielle.

                     Tableau 3  L’Acte Conscient

 

C’est la prise de conscience d’une sensation que procure un acte pris dans notre quotidien.

 

                                  ACTE CONSCIENT= ACTE SENTI

 

Grâce à nos sens : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût , le toucher nous accueillons nos 2 mondes

 

Le monde extérieur et le monde intérieur.

NB : Ainsi nous sommes dans l’instant PRESENT.

 

Mais si le champs d’investigation est infini, depuis le matin : se laver les dents jusqu’au soir : éteindre la lampe de chevet , la pratique, surtout au début peut s’avérer difficile .

 

Le cerveau traite l’INFO perçue à la vitesse Grand V et donne son jugement : c’est rouge, c’est vert, un crayon, un arbre, etc.

 

La réceptivité peut-être escamotée au profit de l’émissivité., si on ne s’arrête pas un moment sur la SENSATION

 

La technique s’apparente aux 3 temps de la respiration.

 

Inspir : J’accueille la sensation, Rétention : je m’imprègne de cette sensation et Expir je juge.

 

Vittoz recommande au début : Un acte conscient par heure.

 

Pratique. Elles seront au nombre de 3. Travail sur l’OUIE, puis sur le TOUCHER et nous terminerons par La MARCHE CONSCIENTE.

 

Pratique 1 : Travail sur l’ouïe

            Une à deux minutes de relaxation, yeux fermés.

              Je tire un rideau, puis j’ouvre une fenêtre. Ensuite je fais l’opération inverse.

               Je questionne sur le son entendu . «  un rideau, une fenêtre » , me dit une personne. Comment le savoir , les yeux fermés ?

              La réponse est simple. Elle  est passée  trop vite de la Réceptivité à l’Emissivité.

               Là , réside la difficulté de la méthode. Il faut découvrir le monde avec les sens d’un bébé. Il ne sait rien.

              L’exercice est bien fait quand on s’attarde sur la sensation.

              Suivront ensuite deux exercices avec un petit gong puis un métronome.

               Je termine cette pratique en utilisant le Rappel immédiat puis le Rappel différé. Puis j’utilise un sifflet. Le son est strident, déchirant. Sursaut chez certains. Son désagréable. Or en travaillant selon la méthode Vittoz on arrive à  corriger ce malaise, à l’atténuer chez les personnes qui ont cette phobie.

 

EX :Une personne qui se sent mal en entendant une ambulance, la voiture des pompiers , certains cris etc.

 

Pratique 2 : Travail sur le Toucher

              Petite relax, yeux fermés.

             Toucher un vêtement, sa chaise, passer ses mains sur son visage, ses cheveux.

             L’important est d’apprécier ces différentes sensations, rien de plus.

             Et toujours Rappel Immédiat puis Rappel différé.

 

Pratique  3 : La marche consciente.

               Petite relax, yeux fermés.

              Après s’être levé en toute conscience, nous nous rendons dans la grande pièce.

              Avancer lentement en prenant conscience par la SENSATION de, du :

              Le talon, la plante du pieds, les orteils  (les sensations s’ajoutent)

               Le jeu de la cheville, des genoux de la hanche etc. jusqu’au sommet de la tête et arriver ainsi à la perception totale du corps en mouvement.

              Le mauvais temps n’a pas permis de faire l’exercice dehors, ce qui aurait ajouté toutes les sensations de l’environnement : odeurs, bruits ; etc.

 

Phéno. Rapide car il reste peu de temps.

           J’en profite pour rappeler :

           Le champ d’investigation est infini : ce sont nos gestes du quotidien

            La difficulté réside dans le fait de prendre son temps pour apprécier la sensation, pour s’en imprégner.

 

NB Un ouvrage, si intéressé, REPERTOIRE précis des exercices du docteur VITTOZ pour sa rééducation du contrôle cérébral. Diffusion Europe, Edition L.E.V 20 rue Joseph Serlin 69001 LYON. C’est un recueil d’exercices, variés et intéressants.  Bonne lecture .

 

Jean Claude Péchard, 29ème journée du 30/03/13

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr