P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

tout' la sophrologie que j'aime

 

 

dernière modification de cette page le 21-déc.-2017

journal n° 69

Tout’ la Sophrologie que j’aime,

Elle vient de là, elle vient du blues,

Les mots ne sont jamais les mêmes

Pour exprimer ce qu’est le blues.

 

J’y mets ma joie, j’y mets ma peine

Et tout ça, ça devient l’Amour.

J’éprouve l’Amour de moi-même,

Et je l’éprouverai toujours.

 

Il y a longtemps dans la caverne,

Caycedo lui donnait le jour,

Pour penser l’espoir et les peines,

Pour penser mieux avec l’Amour.

 

La Sophro survivra

Tant que vivra le blues.

 

Le blues, ça veut dire que je m'aime

Et que j'ai mal à exister.

Je pleure mais je pense quand même

C'est ma manière de me sauver.

 

Tout’ la Sophrologie que j’aime,

Elle vient de là, elle vient d’Andorre,

Les mots, les mots, les mots ne sont jamais les mêmes,

Pour exprimer cette Splendeur.

 

J’y mets ma joie, j’y mets ma peine,

Et tout ça, ça devient l’Amour.

J’éprouve l’amour de moi-même,

Et je l’éprouverai toujours.

 

Il y a longtemps dans la caverne,

Caycedo lui donnait le jour,

Pour penser l’espoir et les peines

Pour penser mieux avec l’Amour.

 

La Sophro survivra,

Tant que vivra le blues.

 

Le blues, ça veut dire que je m'aime

Et que j'ai mal à exister.

Je pleure mais je pense quand même,

C'est ma manière de me sauver.

 

Tout’ la Sophrologie que j’aime,

Elle vient de là, elle vient du blues,

Les mots ne sont jamais les mêmes

Pour exprimer ce qu’est le blues.

 

Tout’ la Sophrologie que j’aime…

Elle vient de là, elle vient du blues.

 

« JOHNNY A L’IDEE »

… de Michel Billard

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr