P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

sophrologie par le jeu

 

 

dernière modification de cette page le 18-déc.-2016

journal n° 65 / journée du 24/09/2016

 

L’aspect ludique :

Cela passe par le corps. Le corps métabolise l'expérience, la digère.

Ces techniques ont été créés par deux sophrologues colombiens formés par A, Caycedo,

Elles étaient destinées aux enfants et adolescents des rues, dans la délinquance, la misère, afin de leur offrir un accès plus facile à la sophrologie.

En Amérique latine, le jeu, la danse, la fête aident à exorciser la souffrance.

Évoluer par la joie et non par la souffrance.

 «  Et si on n'avait pas besoin de souffrir forcément pour avancer ? « 

 «  Si je changeais mon comportement ? « 

 

Se mettre dans son corps, avec le jeu, pour apprivoiser l'émotion.

Aider au déploiement de l'individu.

Découvrir mon attitude ludique : qu'est-ce que cela vient révéler de moi ?

Ces techniques peuvent préparer les personnes à la sophrologie.

 

Exercices :

1.  Présentation : chacun se présente avec une partie du corps que nomme l'animateur (exemple le bras gauche, le genou droit etc.).

2.  En cercle, on tape des mains et chacun dit son prénom. D'abord en suivant l'ordre du cercle puis spontanément.

     On marche toujours entre mes exercices, pour intégrer.

3. L'enracinement :

    Verticalité, équilibre.

Debout, je relâche les épaules, le bassin, genoux déverrouillés. Conscience du poids du corps, du centre de gravité dans le bas-ventre.

    Le corps avance sur les orteils, les talons… Je me balance sur une jambe puis sur l'autre.

    Je m'installe dans mes perceptions. Puis je fais des cercles, les yeux fermés, en me balançant encore, puis pieds en avant, puis signe de l'infini.

    Ensuite, je ralentis le mouvement et peux ouvrir les yeux, comme si c'était la première fois …

Comment je me sens ? Je découvre le positif de cette expérience.

    On peut se rapprocher en petits groupes pour échanger si on le désire.

4. Les mannequins :

    Nous formons un premier cercle lui-même entouré d'un deuxième cercle et chacun se retrouve en face d'une personne.

     Musique douce possible.

     Dans chaque paire de personnes, un mannequin et un sculpteur ou «  arrangeur de mannequin « .

     On respire profondément et on prend le temps de se préparer à donner à son mannequin une forme, une position. Puis on tourne et on passe au mannequin suivant pour lui donner là encore une position. Et on continue en s'occupant de chaque mannequin, lequel se laisse faire, les yeux fermés.

     Lorsque le tour est terminé, les paires initiales se retrouvent et, après que les arrangeurs ont pris le temps d'observer les mannequins dans leurs positions, ils peuvent échanger leurs ressentis.

Puis les mannequins deviendront arrangeurs et vice versa.

5. On forme un cercle et on va se dire au revoir en donnant un objet à une personne que l'on choisit et que l'on nomme. Et on prend sa place alors qu'elle va faire de même.

 On peut également faire le «  bonjour/ au revoir en formant une ronde. On se rapproche tous en disant «  bonjour ! » et on s'éloigne en se disant «  au revoir ! ».

 

Bonnes expériences à vous et à vos groupes ! Encore merci pour ces bons moments…

 

Agnès FUZ - 37ème journée du 24/09/2016

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr