P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

sophrologie et spiritualité

 

 

dernière modification de cette page le 19-sept.-2015

journal n° 9 / journée du 14/10/2000

Elle se fera en position assise. Après une sophronisation orientée vers la perception des énergies, nous ferons connaissance avec notre dualité. puis nous irons rencontrer notre existence, puis celle d'autres personnes. En prenant conscience de ce que nous avons en commun, nous échangerons nos valeurs mutuelles. Puis, au cours de la pause qui suivra, sur une musique de 2 minutes environ, nous intégrerons cet échange dans notre conscience. La durée globale est d'environ 18 minutes.

Installez vous maintenant confortablement. Les pieds légèrement écartés, bien à plat sur le sol, les mains reposent naturellement sur les genoux. Et laissez s'installer en vous une détente globale...

La respiration se calme.... Les tensions s'apaisent... Allons maintenant à la rencontre de nos points d'appui. Les pieds d'abord, ... les cuisses, les fesses, le dos.... et laissons venir à nous la sensation, subtile, d'une énergie qui monte dans nos jambes. Elle nous vient de la terre, notre mère nourricière, celle qui nous alimente, et nous offre son hospitalité...

Prenons maintenant conscience de notre tête, en équi-libre... libre... libre... visualisons à présent une autre énergie, comme une boule de lumière, très blanche, très pure, très vive, un peu de la taille d'une balle de ping-pong. Elle pénètre en nous, avec beaucoup de bienveillance par le sommet de notre tête..... Dans le même temps, un nuage de la même lumière se condense autour de nous. Nous le humons, nous le trouvons d'ailleurs très agréable à inspirer...

Nous allons maintenant allonger un peu notre respiration : un peu plus ample. Oui, comme ça. Et nous allons approfondir notre sophronisation... en accompagnant la diffusion de toute cette lumière dans notre corps. La tête... les épaules... les bras... la partie antérieure de notre tronc... notre dos... notre bassin... nos cuisses... nos jambes... nous prenons conscience de la forme de notre corps...

Nous assistons avec une paix profonde à la rencontre de ces deux énergies : celle de la Terre et celle du Soleil.... C'est une rencontre d'amour, véritable mariage alchimique, communion cosmique qui dure depuis l'éternité... nous sommes le fruit de cet Amour, de cette conjonction des Consciences .... Cet Amour est à l'origine de notre existence.... En plus il nous maintient en vie, il nous anime,... en d'autres termes, il nous donne une âme... Cette âme prend sa place à l'intérieur de notre corps, et nous prenons maintenant conscience de sa réalité, de sa forme, de son volume....

Tout cela nous remplit d'une très grande confiance, et nous laissons notre aura, notre corps astral s'étendre autour de nous, se dilater.... Tiens ! voici une autre conscience à coté de la mienne... oh, il y a même plusieurs...

C'est curieux, elles sont faites de la même substance que la mienne.... Elles sont attirées par la même Lumière,... animées par le même Amour, ...par la même force de Vie.....

Nous sommes tous nés du même mariage alchimique ....ce qui nous relie toutes et tous....

Pour bien sentir cette reliance, passons à une respiration synchronique. Sur l'inspir, nous allons capter en nous ce que nous avons de meilleur à offrir, notre meilleure valeur, notre meilleure qualité, ... et sur l'expir, et avec beaucoup de bienveillance, nous allons en faire cadeau aux autres consciences que nous avons rencontrées, à titre de partage....

Puis, sur les inspirs suivants, nous allons accepter avec beaucoup de reconnaissance les valeurs qui nous sont offertes par les autres consciences autour de nous ...et sur l'expir, les accepter et les offrir à notre être le plus profond... Faites cela pendant quelques temps....

Reprenons maintenant une respiration plus libre, et au cours d'une pause, intégrons en nous toutes les richesses conscientielles, spirituelles que nous avons échangées.

Musique .....(2 minutes environ)

Laissons maintenant revenir progressivement notre conscience dans les limites de notre corps... Retrouvons tout doucement nos repères, notre respiration naturelle, la chaise sur laquelle nous nous trouvons, l'ambiance de cette pièce. Prenons le temps de nous étirer, de bailler, et au moment où vous le souhaiterez, vous pourrez ouvrir les yeux.

Bernard Kessler le 14/10/2000

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr