P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

s'écouter écouter et s'accorder

 

 

dernière modification de cette page le 24-déc.-2014

journal n° 57 du 12/2014

Prendre conscience de notre position, des points de contact des pieds avec le sol, de notre corps sur notre siège, peut-être prendre conscience des vêtements sur notre peau. Et puis porter notre attention sur notre respiration, respiration naturelle, prendre conscience des mouvements qui l’accompagnent, prendre conscience de son rythme. Déconnecter notre cerveau des préoccupations extérieures le temps de la séance, de consacrer à nous-mêmes, occuper le cerveau à prendre conscience de toutes les sensations, de toutes nos sensations. Puis nous portons à nouveau  notre attention sur notre respiration. Nous pouvons laisser venir l’intention que nous voulons donner à notre séance.

Puis nous pouvons commencer le massage du crâne, peut-être en partant du haut de la tête, et là en explorant vraiment avec tous nos doigts les différentes zones, en partant du haut de la tête en descendant vers le front, on peut faire des mouvements circulaires avec les doigts. Surtout l’idée c’est d’être attentif à ce qu’éveille ce massage sur chacune des régions comme si nous cherchions, accueillir les sensations. Chaque fois que nous pouvons, essayer d’activer, prenons le temps de descendre doucement vers le front, jusqu’au milieu du front entre les sourcils, et là encore sans idée préconçue nous explorons tous les points dans cette région et nous accueillons les sensations. Puis nous pourrons remonter en se consacrant plutôt dans un premier temps sur la région centrale du crâne, puis nous pouvons descendre vers la nuque toujours en restant plutôt dans la région centrale, puis nous irons jusqu’à la nuque et nous masserons tout le bas de crâne jusque derrière les oreilles, et nous allons explorer les parties latérales en remontant. Nous pourrons ainsi exercer des pressions le long des tempes en particulier, les mâchoires, la mâchoire du haut près des oreilles la mâchoire du bas, toutes les attaches de la mâchoire, bien détendre cette zone particulièrement tendre qui est une des premières à se retendre. Puis nous pouvons remonter, tapoter tout le tour des yeux des orbites, comme si nous voulions libérer un sourire une expression de joie. Puis nous ferons un  dernier passage comme il nous convient, peut-être pour laisser venir les résonnances. Nous marquons un temps de pause pour accueillir prendre conscience et décrire nos sensations après cette activation, prendre conscience du niveau de détente et de tonus énergétique dans toute cette région. Puis nous retrouvons notre respiration son rythme, le mouvement qui accompagne notre respiration.

Et nous pouvons commencer la respiration alternée.

En inspirant par une narine et en soufflant par l’autre après un temps de rétention, respiration-rétention-expiration. 2 à 3 fois chacun à son rythme. Puis nous marquons un temps de pause avec retour à la respiration naturelle, l’accueil prise de conscience des changements apportés. Et puis nous pourrons faire cette respiration alternée dans l’autre sens, 3 fois de la même façon, inspiration-rétention-expiration. A nouveau nous prenons le temps d’accueillir en revenant à une respiration naturelle, en prenant bien conscience en décrivant toutes les modifications perçues au niveau de nos sensations.

Puis nous allons porter notre attention sur le contact des pieds avec le sol. Nous allons capter l’énergie de la terre à partir des pieds, la laisser monter sur l’inspiration au niveau du coccyx  des lombaires du dos monter toute la partie postérieure du corps jusque dans la nuque le crâne jusqu’au sommet du crâne, et sur l’expiration nous allons laisser redescendre l’énergie le long du visage le cou la poitrine le ventre et redescendre jusqu’à la terre. Sur l’inspiration, nous pouvons réguler notre niveau d’énergie en inspirant ou expirant davantage. Sur l’inspiration prenons toute l’énergie dont nous avons besoin, nous la laissons monter sur toute la partie postérieure du corps, et sur l’expiration nous laissons redescendre pour évacuer le trop plein de toutes les énergies parasites. Nous continuons chacun à notre rythme. Et nous revenons à notre respiration naturelle, trouvant son rythme, nous avons conscience

 

Et maintenant nous allons faire des respirations au cours desquelles sur l’inspiration nous allons nous laisser pénétrer par la lumière, comme un flot de lumière qui rentre, et sur l’expiration nous allons pousser avec le périnée, à partir du périnée vers le hara comme si nous voulions monter cette boule de lumière, qu’elle rayonne dans l’ensemble du ventre. Inspiration, nous laissons pénétrer par la lumière, expiration, poussons cette lumière du périnée vers le hara en la laissant rayonner nettoyer purifier ressourcer tout ce qui nous convient. Nous pouvons le faire trois fois, en marquant un  temps de pause. Puis nous allons faire la même choie en montant sur l’expiration jusqu’au niveau du cœur, comme si nous voulions monter une boule de lumière la faire grossir rayonner au niveau du cœur. Inspiration, laissons pénétrer par la lumière, remplissons cette boule de lumière, et sur l’expiration, depuis le périnée nous montons cette boule de lumière jusqu’au niveau du cœur, nous la laissons s’épanouir rayonner. Faisons plusieurs fois. Prenons un temps pour recueillir décrire prendre conscience des changements opérés ressentis. Et nous allons maintenant activer la région de la poitrine. Toujours sur l’inspiration nous laissons remplir d’énergie du ciel sous la forme qui convient à chacun. Sur l’expiration, depuis le périnée nous allons monter cette énergie, la laisser rayonner jusque dans la poitrine. Puis nous marquons un temps de pause, pour décrire chaque fois que nous prenons conscience de notre respiration naturelle de son rythme.  Et puis nous allons activer la région de la gorge. Donc inspiration, nous accueillons l’énergie du ciel sous la forme qui nous convient, en laissant remplir pénétrer jusque au périnée. L’expiration, nous montons jusque dans la gorge, nous continuons sur des respirations, à notre rythme. Accueil description. Puis nous allons maintenant  continuer l’exercice en montant l’énergie jusque au niveau du front en laissant résonner dans l’ensemble du visage mais plus particulièrement au niveau du front. Inspiration, nous laissons pénétrer l’énergie du ciel, expiration nous sentons cette puissance qui remonte qui traverse rayonne jusqu’au niveau du front. Toujours un temps de pause  d’accueil de description d’intégration. Pour finir cette partie, nous allons monter l’énergie sur l’expiration jusqu’au sommet du crâne pour la faire rayonner dans tout notre être. Inspiration nous accueillons l’énergie du ciel. Expiration la boule d’énergie depuis le périnée traverse l’ensemble de notre corps jusqu’au sommet du crâne. Si cette zone ne convient pas, travail sur la zone qui en a le plus besoin à laquelle nous sentons.

Puis nous laissons ces exercices, nous laissons descendre au plus profond de notre espace intérieur progressivement sur chaque expiration. Et là prenons conscience de notre sentiment de nous-mêmes, de l’harmonie du niveau d’équilibre obtenu.

Nous allons nous préparer à l’accueil du bruit du bol tibétain, à le laisser résonner. [son du bol tibétain] Conscience et résonnance les plus superficielles comme les plus profondes. Nous nous apprêtons à écouter une 2ème fois [son du bol tibétain] -- . Je propose de l’entendre une 3ème fois [son du bol tibétain] --  vérifions l’absence de tensions inutiles au niveau de notre corps.

Laissons descendre dans notre espace intérieur au centre de nous-mêmes progressivement sur chaque expiration.

Et là nous allons nous préparer à partager ce « ohm », en laissant résonner le « A » au niveau du périnée puis monter progressivement, transformer le A en O le faire résonner au niveau du cœur et monter encore avec le M et faire résonner au niveau du front. C’est un son qui monte progressivement, qui résonne progressivement dans toutes les parties du corps.

« eaohmm »  Tous ensembles  « eaohmm ». Laissons résonner, et puis nous reprendrons chacun à l’initiative de chacun tous ensembles en « eaohmm »

« eaohmm »  « eaohmm »

 

Nous allons maintenant accueillir nos souffrances nos joies et tout notre être avec bienveillance respect et amour

Pour finir, je vous propose de vous projeter dans un évènement une rencontre qui est prévue dans un futur proche. En vous préparant à cette écoute, à cette qualité d’écoute et d’accueil, avec empathie respect, sans jugement, pour s’accorder entre communication profonde avec l’autre avec tous les autres

Puis nous reviendrons au présent à notre corps pour faire quelques respirations pour bien harmoniser, évacuer les tensions éventuelles

Avant la reprise, je vous propose de faire le bilan de la séance, essayer de prendre conscience  de tout ce qui est le plus important que nous voulons conserver de cette séance, pour le noter par écrit et éventuellement la partager oralement

Puis ensuite chacun à son rythme peut faire la reprise en prenant le temps de faire les étirements contractions depuis le bas du corps vers le haut du corps, prendre des respirations profondes  pour bien reprendre du tonus musculaire et le niveau de vigilance nécessaire.

 

Christina MARTIN - 96ème soirée du 03/10/2014

 

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr