P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

séance caricaturale expérimentale

 

 

dernière modification de cette page le 26-mars-2016

journal n° 62 du 03/2016

Sot-Phrologie, Sottisologie ou Sot-Free-logie

IPS :

Cette séance « anniversaire » est teintée d’une Valeur importante pour moi, celle de l’Humour (humain, humilité, humeur) ; son Hum interne, radical ; Humain et Amour = Humour ; c’est un regard d’amour sur Notre intériorité et notre Extériorité

Dans la séance qui va suivre, sa construction singulière s’appuie sur des mots, des phrases, des idées issues de mon expérience d’élève, de sophrologue et du bain culturel dans lequel je baigne depuis fort longtemps qui m’a amené également des pensées pendant mon parcours personnel.

Je vous invite à explorer vos propres pistes dans cette séance (votre capacité à rester à distance dans une non-intellectualisation, à vous constituer votre propre séance au-delà des mots et de leur sens, à éprouver la présence de ce qui apparaît dans cette expérience singulière, prenez librement les pistes qui peuvent être les vôtres).

En sophro-agitateur, je vous propose donc une séance dont l’intentionnalité est de faire l’expérience d’un terpnos logos original et de vivre les sensations et les sentiments tels qu’ils se présentent, vous accueillir vous-même hors de l’analyse et du jugement, en vous éloignant de vos a priori, quels qu’ils soient, même s’ils apparaissent. Au-delà du terpnos logos externe, gardez le cap de votre propre intentionnalité.

Protocole :

Debout yeux ouverts, signe signal ; fermeture des yeux, ancrages et SBV ludique avec percussion sonore dans le mouvement des poings projetés vers le bas; assis IRTER ; posture dite Isocay avec SDN et VIPHI ; assis PPhrT ; Capacités ; désophronisation ; phénodescription

 

Debout

Yeux ouverts

Apprentissage du signe signal (Abrezol) avec la force et la vitesse du son en IRTER (de type militaire, état d’urgence oblige !) « Garde-à-vous - Oui Chef ! (IRT) – Repos (ER) » 3 fois (« J’adore » puis  « j’adore vraiment » puis « c’est vraiment kiffant » !!!)

Fermeture des yeux

Dans une attitude hors de toute analyse grammaticale et du jugement dernier, nous prenons conscience de nos points d’appui, le contact avec les chaussettes, les chaussures, le sol, les fondations de cette maison, la croûte terrestre jusqu’au noyau solide, bref notre bonne vieille Terre, quoi !

Nous relaxons les tissus…  les organes... les os…

Nous laissons les a priori de côté en prenant conscience de l’équilibre de notre corps (un corps de type période cubiste de Picasso), avec l’équilibre du « cou au sommet de la tête »… Nous relaxons le bas du corps avec « l’estomac dans les talons »…

(Et comme le disait Caycedo avec son splendide accent hispanique)

Au niveau des jambes, nous « rélaxons les moulettes » …

Équilibre de notre corps, les pieds dans la boue et la tête dans le seau ! …

Présence de la respiration abominable…

 

(Et comme dans la sophro Bande dessinée de l’Ouest) Et « Tagada tagada voilà les Dalton, Tagada tagada et y’a plus personne »… plus personne que nous-mêmes avec nous-mêmes.

Nous sommes attentifs à nous-même à l’intérieur de nous-même, à nous-même avec nous-même.

 

Exercice dynamique ludique : dans la lignée des sonorités japonaises (initiées par Claudia et Ricardo) avec la force de la percussion sonore alliée au mouvement rapide qui consiste à démarrer coudes pliés puis de tendre les bras vers le bas en serrant les poings sur un son plusieurs fois de suite (à l’image des haussements d’épaules classiques) :

« SA », plusieurs fois puis recentrage bras le long du corps au repos avec le son « OHM », « SOU », plusieurs fois puis recentrage bras le long du corps au repos avec le son « OHM », « FI », plusieurs fois puis recentrage bras le long du corps au repos avec le son « OHM », les 3 sons à la suite « SA SOU FI » (« Ça Souffit ! »), plusieurs fois.

Relax, Ça souffit justement… !

 

Un moment de signe signal pour nous démilitariser et donc nous libérez un peu plus…

Garde-à-vous !… Oui, Chef !… Repos !

 

Assis relax

Ancrages (appuis.., équilibre… respiration…)

Pour activer le processus, (à la mode occitane de Bernard Barel)

IRTER Inspiration Rétention Tension… « Tout dans le pantalon »… 3 fois… (s’il y a encore de la place !)

 

Posture du « Phare à On » (de type Heideggerien)

SDN / systèmes (après le « Tout dans le pantalon » il peut être utile d’évacuer...)

 

Conscience interne : tissulaire… cellulaire,… moléculaire…

Conscience externe : planétaire… atmosphère… stratosphère… solaire… interstellaire… Bref ça ne manque pas d’Air !

 

Viphi – Isocay désactualisée 

Ici et maintenant, OCay ou pas OCay, nous nous « connectons à l’espace « WIFI » avec notre respiration (agrémentée de phronèmes hollywoodien de type Spielberg et comme le disait Caycedo avec des sons non-aoudibles, donc avec la force de la pensée… pas la fleur, l’autre…)

« E T » (prononçons « ITI ») à l’inspire – « Téléphone maison » à l’expire…

 

Assis relax

Pause Phronique de Totalisation

Hors de toute analyse grammaticale et hors du jugement dernier, nous nous laissons aller dans la profondeur de l’insouciance…

Amenons donc notre conscience aux portes du « Soleil »… de notre Soleil intérieur…

Et Comme le dit Caycedo, « Dans cé moment, tout il est bienvénoue »…

 

La pause de totalisation doit durer le temps nécessaire pour que s’achèvent, se déroulent les phénomènes »…

 

Nous activons en nous nos Capacités : l’ « Harmoni-ca… la Confi-dence… les Pommes, les Poires  et des scoubidoubidou Ah, scoubidoubidou Ah … » ou toute autre capacité qu’elle est bienvénoue…

 

Désophronisation

Nous terminons la pratique avec nos 3 étapes habituelles…

« 1-2-3 Soleil »

Quelle heure est-il « à ma montre Seiko Quatrz » ? (retour de type sophro sponsorisée)

 

Phénodescription ou « Fait No Description » écrite, orale (voire anale suite à l’un des exercices !) ou « Phéno décrispation », Dialogue Post - « Symphonique » (de type plus musical) que nous pouvons chanter en coeur « Je suis vraiment, je suis vraiment, je suis vraiment Phénoménal, La La La La La… » Pour celles ou ceux qui auraient éventuellement parfaitement réussi l’exercice nommé « Tout dans le pantalon », ils / elles peuvent se diriger dès maintenant vers les toilettes…

Fin de la séance de « Sophro-jolie »

 

Michel Billard – 100ème soirée de La Parenthèse du 12/02/2016

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr