P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

se dire au revoir

 

 

dernière modification de cette page le 28-juin-2015

journal n° 59 du 06/2015

Est venu le moment de nous dire au revoir….

« Au revoir » : formule de politesse pour prendre congé de quelqu’un.

Mon petit fils qui a deux ans lorsqu’il ne veut pas que je le quitte, refuse de me dire au revoir comme si ce mot une fois prononcé ouvrait la porte de la séparation.

« Au revoir » est une contraction de : " A vous revoir " ou " Au plaisir de vous revoir " ou de « adieu de se revoir » où on s’en remettait à la grâce de Dieu pour espérer revoir la personne.

Dans cet instant particulier de « l’au revoir », je vous invite à entrer en contact avec la tridimensionnalité de votre être qui se déploie à partir de ce moment en direction du passé, des séparations vécues, et s’ouvre sur l’anticipation des rencontres futures…

Accueillir cet « au revoir » qui commence dès maintenant et qui contient tous les autres, anticiper la séparation  et se mettre à disposition pour de nouvelles rencontres.

 

Pratique :

Posture debout, vous fermez les yeux…. Vous prenez une grande inspiration, vous la bloquez en serrant les poings très forts et essayant de vous grandir un peu. Sur l’expiration relâche en  portant  toute votre attention aux sensations qui se manifestent… Vous retrouvez  les repères de la détente à votre rythme tranquillement… Vous recommencez l’exercice si vous en ressentez le besoin. Une deuxième, une troisième fois…

Puis vous vous installez confortablement sur votre chaise… Observation de votre respiration que vous pouvez laisser glisser sur les expirations afin que les inspirations remontent naturellement.

Vous accueillez les sensations, les émotions, les sentiments, tout le positif qui est  là, en même temps que vous élargissez votre perception de ce positif à la présence des personnes autour de vous, du groupe, du lien créé avec les autres, ici et maintenant….

Vous pouvez porter votre attention sur votre troisième système, plus particulièrement sur le cœur dans cette prise de conscience immédiate de la rencontre avec l’autre… 

A chaque inspiration, sollicitation de l’énergie  vitale dans cette partie du corps,  expiration diffusion dans votre biologie et peut être au-delà, autour de vous, vers les personnes qui vous accompagnent…

Puis à nouveau, vous vous vous accueillez peu à peu  dans l’espace intime de votre équilibre intérieur….

Et tout doucement dans cette présence à vous-même et aux autres vous laissez se dérouler à partir d’ici et maintenant, les moments de cette journée,  vous laissez émerger le positif. La journée se déploie en vous et vous accueillez quelque chose qui apparait comme important, ce peut être une sensation, une émotion, un sentiment, un regard, un mot, une respiration particulière dans un instant donné, une suspension …

 Vous prenez tout le temps nécessaire….

PI : Temps de pause après l’inspiration pour laisser émerger et mobiliser le sentiment qui se déploie ici et maintenant…

Et pour aller un tout petit peu plus loin dans la découverte et aussi la conquête de notre humanité commune, je vous propose d’entrer en contact avec les valeurs d’aujourd’hui, celles que vous avez pu mettre en œuvre pour vous-même et celles que vous avez pu observer chez les autres …

Et vous allez laisser monter des profondeurs de votre mémoire,  accueillir la valeur qui a été la plus présente tout au long de cette journée ou, si vous le désirez, vous pouvez en choisir une.  Lorsque que cette valeur sera là vous vous mettez en posture verticale…

 

Vous allez en respiration libre faire glisser vos mains du 5ème au 1er système puis les bras levés, vous inspirez profondément en serrant les poings, tensions douce de tout le corps , et à l’expiration vous laissez vos bras s’ouvrir, vos mains, la  tête légèrement vers l’arrière, et prenez tout votre  temps pour mobiliser cette valeur.

 

Puis vous allez poser vos mains sur les différents espaces d’intégration des 5 systèmes toujours en respiration libre pour corporaliser cette valeur dans vos tissus,  l’inscrire dans votre biologie au niveau cellulaire…

 

Vous vous asseyez pour votre pause de totalisation en commençant par une grande inspiration en suspension du souffle vous crispez les poings pour fixer ces sentis et ressentis et à l’expiration relâchement et accueil de tout ce positif, accueillir la Vie qui est là, cette Vie qui nous a permis à tous de vivre cette expérience d’aujourd’hui…

Dans cette présence, je vous propose d’accueillir ce mot avec tout ce qu’il contient de votre histoire, tous les « au revoir »  que vous avez dits ou entendus…

Le redécouvrir dans tous ses aspects positifs pour le conquérir et le transformer, le prononcer à l’intérieur pour écouter ses résonances ou l’écrire devant vous et regarder comment il apparait…

Et vous allez vous projetez dans l’instant où nous allons tous nous dire au revoir… Vous vous représentez dans votre imagination ce moment à venir de la façon dont vous voudriez qu’il se passe. Vous pouvez apporter des modifications et lorsque tout sera parfait pour vous,  vous allez accueillir ici maintenant, toutes les sensations et les émotions…

Vous pouvez si vous le désirez, vous mettre en contact avec tous les « au revoir » potentiels de votre futur plus lointain, ramener sur l’inspiration tout le positif de celui  de cette journée pour vous projeter dans l’avenir sur l’expiration…

A votre rythme vous mettez en route la désophronisation. Vous  respirez profondément plusieurs fois de suite, et vous pouvez vous masser au niveau du 5ème système les pieds les jambes, et puis le bassin, le 3ème système, le 2ème système, le 1er système…

Récupération et vous terminez en ouvrant les yeux. Prenez tout votre temps…

 

Geneviève JOSSERAND – 33ème journée du 29/03/2015

 

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr