P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

rdc3 actualisée 4ème système

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 39 du 27/06/2010

IPS

… et puis on va venir en pause de 3ème degré, la posture de méditation, plus en avant sur le siège les mains sur le bas-ventre, et dans cette posture là on va venir prendre conscience de notre 4ème système. C’est la RDC 3 sur le 4ème système. Et puis quand on a bien la présence à chaque fois de notre 4ème système, on va d’abord venir évoquer un souvenir de notre passé, un souvenir positif, le plus positif et le plus ancien, celui qui viendra, celui qui va venir à ce moment-là, et on va le vivre le plus pleinement possible en réveillant tous nos sens, on va venir pleinement redécouvrir tout ce vécu ce souvenir avec un chargé positif. Et puis on reviendra en pause au fond de notre siège pour intégrer ce positif, et puis pour intensifier pour renforcer cette intégration, on reviendra avec les mots qui sont les nôtres, on reviendra sur la VIPHI, sur cette vivance phronique isocay. Et puis on va refaire la même chose une fois qu’on aura bien intégré, on revient à l’avant en posture d’intégration. et puis je vais venir vivre un souvenir un moment de l’existence présente, un moment positif et je vais le vivre le plus pleinement possible, et puis je vais l’intégrer dans les tissus du 4ème système. Et puis on va partir dans le futur, on va se projeter dans le futur après et on va refaire les mêmes mouvements, et puis on terminera on prendra conscience de toute l’historicité de nos tissus et on terminera, ce moment est aussi important, par un moment de pause de totalisation, c’est à dire qu’on laissera un peu se vivre tout ce qui vient.

-----------------------------------------------------------------------

Je vais vous inviter à vous mettre debout, le regard à l’horizontale, et quand nous aurons envie nous fermerons les yeux. Conscience de nos ancrages de nos appuis au sol. Conscience de notre équilibre dans cette position, conscience de notre verticalité, conscience de notre respiration. Nous nous installons tranquillement dans la présence de notre corps à l’écoute de nos sensations. – Nous prenons conscience de notre 1er système, point d’intégration au niveau du front, conscience de la forme de notre 1er système, la forme sa présence. Conscience de la forme de notre 2ème système avec un point d’intégration à la base du cou. Conscience de la forme de la présence de notre 2ème système.  Nous prenons conscience de la forme de notre 3ème système avec le point d’intégration au niveau du sternum, la forme de notre 3ème système, la forme sa présence. – Conscience de la forme de notre 4ème système avec le point d’intégration un peu au dessus du nombril, conscience de la forme de la présence de notre 4ème système. Nous prenons conscience de la forme de notre 5ème système avec un espace d’intégration au niveau du bas-ventre, la forme la présence de notre 5ème système – Nous prenons conscience de la forme de notre 6ème système, conscience de notre corps avec un point d’intégration au niveau du nombril, conscience de la forme de la présence de notre 6ème système. Et pour favoriser la présence de mon corps je vais faire une tension douce de tout mon corps. Inspir rétention tension douce de tout mon corps expiration relâche – Nous levons les bras au dessus de notre tête. Inspiration rétention tension relâchement. Nous redescendons doucement les mains et nous pouvons les poser au niveau de notre front, pour faire un sophro déplacement du négatif. A chaque respiration nous évacuons toutes les tensions, nous déplaçons toutes les tensions inutiles, à chaque expiration nous déplaçons ce qui n’est pas l’objet de la concentration de notre 1er système. Et puis nous descendons les mains dans notre 2ème système, SDN à chaque expiration je déplace toutes les tensions, à chaque expiration je suis de plus en plus attentive à l’objet de ma concentration dans le 2ème système. Et nous pouvons continuer à notre rythme, nous descendons maintenant dans le 3ème système, 4ème système, 5ème système, 6ème système, sophro déplacement, nous évacuons les tensions de notre corps. Nous sommes de plus en plus attentifs, à chaque expiration, présence à notre corps. Et puis à notre rythme nous allons nous installer sur notre siège. Nous prenons conscience de la présence de notre corporalité en train de se révéler en train de s’éveiller à la vivance. – Pour renforcer pour stimuler ce processus, nous allons faire une sophro stimulation vitale : à chaque inspiration « sophro stimulation », « vitale » à l’expir. a chaque inspiration je viens activer la présence de l’ensemble de mes tissus de mon 6ème système de l’ensemble de mon corps, à chaque expiration avec le mot « vitale » je donne une qualité de présence particulière. « sophro stimulation » à l’inspir « vitale » à l’expir. – Nous pouvons arrêter la stimulation. A notre rythme nous viendrons nous placer en posture 3ème degré à l’avant de la chaise le bassin légèrement vers l’avant les épaules basses le dos bien droit les mains sur le bas-ventre. Conscience de la forme de notre corps dans cette position, conscience de notre équilibre, conscience de notre respiration. Et puis nous allons faire une concentration sensoperceptive de notre 4ème système. C’est un peu comme si on pouvait percevoir notre 4ème système de l’intérieur et à la fois de l’extérieur. présence de notre 4ème système avec la peau les muscles les os et tout particulièrement ce tissu osseux. Présence de notre 4ème système sa forme, perception interne externe. Et avec cette présence de notre 4ème système nous venons évoquer un souvenir de notre passé, un des souvenirs les plus positifs les plus anciens, un des souvenirs les plus positifs les plus anciens. Et quand ce souvenir parvient à notre mémoire, nous essayons de le percevoir comme nous percevions alors, comment c’était, à quoi je suis attentif, qu’est-ce que je vois qu’est-ce que je sens qu’est-ce que j’entends, quels sont les objets les lieux qui sont importants pour moi. Quels sont les êtres chers qui sont présents à ce moment-là, qu’est-ce que je vis, ou quels projets peut-être je suis déjà. – Nous prenons tout le temps pour le vivre pleinement avec toutes les sensations du moment. – Et puis nous revenons à notre propre monde, nous vivons la présence de notre 4ème système stimulé par tout le positif évoqué. Présence de notre 4ème système. Pour favoriser ce processus d’intégration, on va faire quelques instants de VIPHI. « vivance phronique » à l’inspir « isocay » à l’expir, ou tous autres mots qui ont du sens en nous. A chaque inspir je viens activer la présence la vie dans les tissus de mon 4ème système, à chaque expir je viens éveiller les sentiments vitaux qui viennent imprégner les tissus de tout ce positif. J’active la présence de la vie à l’inspir, sentiment vital à l’expir. Et puis je pourrais arrêter la stimulation et à mon rythme je viendrais me remettre dans la position 3ème degré au bord de mon siège. Posture du 3ème degré, conscience de la forme de mon corps dans cette posture, conscience de mon équilibre, conscience de la respiration sous les mains. Je viens prendre conscience de la présence de mon 4ème système avec les os les muscles la peau – et avec cette présence de mon 4ème système, je vais orienter ma conscience vers un moment présent, vers le présent. Nous allons évoquer un moment positif de notre existence présente, laissons venir un moment positif de notre présent. A quoi je suis attentif à ce moment, quel type de situation, qu’est-ce que je vois qu’est-ce que je sens quels sont les objets les lieux qui sont importants pour moi, quels sont les êtres chers qui sont présents qu’est-ce que je vis dans ce moment, qu’est-ce que j’éprouve. Et puis nous pourrons reprendre notre position au fond de notre chaise pour une pause d’intégration. Nous vivons la présence de notre 4ème système stimulé par tout ce positif évoqué. Pour renforcer ce processus d’intégration nous allons à nouveau faire quelques instants de VIPHI. A chaque inspiration j’active la présence de la vie dans tous les tissus de mon 4ème système, à chaque expiration j’éprouve je réveille les sentiments vitaux – Et puis nous arrêtons la stimulation et nous revenons doucement à l’avant de notre siège en posture 3ème degré. Conscience de la forme de notre corps dans la posture, conscience de l’équilibre de notre corps, conscience de notre respiration en ce moment. Nous portons maintenant notre attention vers notre 4ème système. Nous prenons conscience de la présence de notre 4ème système avec la peau les muscles les os, et avec cette présence de notre 4ème système, nous allons projeter  dans un moment futur à moyen terme, nous allons laisser venir un moment positif avec une intuition du plus positif du plus idéal de ce moment de notre futur, prochain. A quoi nous sommes attentifs, qu’est-ce qui est important, qu’est-ce que je vis en ce moment, quels sont les êtres qui sont présents, qu’est-ce que je sens, qu’est-ce que j’éprouve. Nos sensations. Et puis nous revenons. Nous vivons la présence de notre corps et tout particulièrement notre 4ème système stimulé par tout ce vécu, tout ce vécu positif. Et par tout le processus d’intégration, et nous allons faire quelques instants de VIPHI. A chaque inspiration nous activons la présence de la vie dans nos tissus, à chaque expiration nous intégrons un sentiment de paix. Nous pouvons arrêter la stimulation. Nous prenons conscience de la présence des tissus de notre 4ème système et plus globalement de l’ensemble de notre corporalité. Présence de nos tissus notre peau qui nous permet le contact entre l’extérieur et l’intérieur, nos muscles et notre charpente osseuse. Conscience de nos tissus et depuis le début de notre vie dans tous les moments de notre existence, conscience de l’historicité de chacun de nos tissus, liés à tous les moments de notre existence.

Et puis nous allons faire une pause de totalisation. Nous n’avons rien à faire, simplement accueillir tout ce qui vient sans analyse et sans jugement. Puis nous allons nous préparer à terminer cette séance en renforçant nos capacités d’harmonie, harmonie interne, notre capacité d’espoir, notre capacité de confiance. Et puis pour la désophronisation nous viendrons renforcer profondément notre respiration. Respirer plus profondément et mobiliser l’ensemble de nos systèmes, nous pourrons nous étirer bailler nous frictionner et quand nous le souhaiterons nous ouvririons les yeux.

 

Bénédicte Lardy-Sandevoir - journée du 24/04/2010

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr