P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

rdc2 actualisée 2009 systèmes 2 & 3

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 39 du 27/06/2010

IPS

Je vais dans la sophronisation de base vivantielle décrire les systèmes. Dans la RDC 1 on a évoqué l’objet. Dans la RDC 2 on va ré-évoquer l’objet mais on va se positionner à la place de l’objet. Dans ce positionnement sujet – objet, et cela va nous amener à la contemplation sensoperceptive. Le mouvement d’activation du 2ème système, on va retrouver le mouvement de tête d’arrière en position verticale avec une concentration sur l’espace d’intégration qui n’est pas le front mais l’espace d’intégration du 2ème système la thyroïde. Mouvement d’activation du 3ème système c’est le bras : on lève les bras en inspirant, et IRTER tension de l’hémicorps et ensuite on redescend, 3 fois. 3 fois droite 3 fois gauche 3 fois les 2 bras. Avec concentration de l’intention de la conscience sur le sternum.

 

Je vais vous inviter à vous mettre debout devant la chaise. Nous allons fermer tranquillement les yeux, position 1er degré les mains croisées sur le bas-ventre. Ceux qui éprouvent le besoin de soupirer vous laissez faire comme vous avez l’habitude. et nous allons d’abord prendre conscience de notre ancrage, ancrage dans le sol, quelques instants nous relier à notre ancrage – Conscience de notre verticalité, notre corporalité dans la posture – conscience de la forme et de la présence de notre 1er système. Nous relaxons notre tête notre visage nos paupières notre bouche – présence de notre 1er système sans tensions. Conscience du point d’intégration, de l’espace d’intégration de notre 1er système au milieu du front. Conscience de la présence la forme de notre 2ème système. Nous relaxons au mieux notre cou nos épaules et la face supérieure de nos bras jusqu’au bout des doigts. La conscience la présence de notre 2ème système sans tension. Conscience de la présence et de la forme de notre 3ème système. Nous relâchons au mieux notre thorax et le dessous de nos bras jusqu’au bout des doigts, notre 3ème système sans tensions, espace d’intégration le bas du sternum. Conscience de la forme la présence de notre 4ème système. Nous relâchons au mieux notre ventre notre dos la partie basse de notre dos. Espace d’intégration un peu au dessus du nombril, notre 4ème système sans tensions. Conscience de la forme la présence de notre 5ème système. Nous relâchons au mieux notre bassin nos hanches notre bas-ventre nos jambes jusqu’aux orteils. Conscience de la présence et de la forme de notre 5ème système sans tensions. Conscience de l’espace d’intégration au niveau du pubis, bas-ventre. Conscience de la présence et de la forme de notre 6ème système, notre corps tout entier que nous relaxons, conservons néanmoins les tensions nécessaires à notre verticalité. Nous portons notre attention vers notre ombilic, point d’intégration de notre corps tout entier. Conscience de notre corporalité dans la posture. Conscience de l’éveil de notre corporalité que nous allons favoriser par une inspiration profonde, rétention tension globale de tout le corps, expiration, relax. Intégration de toutes nos sensations, comme si c’était la première fois. Et nous allons maintenant, système par système, chasser le négatif, chasser toutes les tensions, tout ce que nous considérons comme toxique. Nous allons respirer en levant les mains au dessus de la tête, quelques instants de rétention, et en expirant vous descendez doucement les mains, et posez les doigts sur l’espace d’intégration au milieu du front, et à chacun son propre rythme sur 2 ou 3 expirations, vous chassez le négatif, nous chassons toute forme de toxicité, chacun son rythme. 1er système, 2ème système nous allons pouvoir laisser les doigts posés sur le système, la manière de lever les mains n’est pas nécessaire sur chacun, vous descendez simplement les mains sur chaque espace d’intégration – Lorsque le déplacement du négatif est terminé pour chacun, je vous propose de vous asseoir au fond de la chaise. Chacun à son rythme et nous allons commencer à vivre la présence de notre corporalité en train de s’éveiller à l’accueil des sensations corporelles, toujours sans jugement sans a priori, notre corporalité en train de s’éveiller comme si c’était la première fois. Conscience de cet éveil. Pour favoriser cet éveil, nous allons pratiquer quelques instants de sophro stimulation vitale. Sur une inspiration, nous prononçons « sophro stimulation », et « vitale » sur une expiration. « sophro stimulation » « vitale ». Cette « sophro stimulation » réveille notre corporalité qui l’active, « vitale » qui nous permet des sentiments positifs ou le vécu positif de l’instant. sophro stimulation. Vitale. Et nous allons arrêter cette sophro stimulation et nous allons nous installer en position isocay assis au milieu de votre chaise, soit vous décollez légèrement le dos soit vous vous installez en milieu de chaise. Nous ne sommes pas en bord mais en milieu de chaise, bord de chaise c’est du 3ème degré déjà. Posture isocay de distension, relâchement vers l’avant, posture isocay de tension, rétention, présence de notre corps, posture isocay d’intégration. Nous vivons la présence de notre corps dans la posture. Nous percevons la force de gravitation dans notre 5ème système, orteils pieds, la force de gravitation dans nos jambes notre bassin, la gravitation qui est une force organisatrice de l’univers dont nous faisons partie, gravitation dans notre 4ème système notre ventre notre dos, dans notre 3ème système notre thorax nos épaules le haut du dos, gravitation dans le 2ème système le cou les épaules le dessus des bras, 1er système la gravitation, la gravitation dans notre 6ème système. Nous faisons confiance à cette force organisatrice de l’univers, nous la ressentons nous la vivons au plus profond de nous-mêmes et notre 6ème système.

Et tranquillement nous allons laisser venir à nous l’objet de notre contemplation, cela peut être le même objet que ce matin cela peut être un objet naturel si possible sans affect, nous le laissons venir à nous. Nous commençons par sa contemplation, toute notre corporalité est dirigée par cette contemplation. Nous vivons passivement sa présence à notre façon, nous la vivons dans tous ses aspects de tous les côtés, puis nous nous mettons à la place de l’objet, nous mettons notre propre image à la place de l’objet, nous nous voyons de l’extérieur. Nous vivons cette expérience, nous nous installons par la contemplation sensoperceptive de nous-mêmes. Nous pouvons nous voir sous tous les aspects de face de dos de côté dessus dessous. Nous sommes dans une contemplation sensoperceptive de nous-mêmes. C’est comme si au travers du phénomène senso-perceptif notre conscience pouvait nous envelopper, perception interne externe. Nous vivons notre présence ici assis sur cette chaise avec la force de la gravitation, ici dans cette pièce, dans le groupe de la Parenthèse à Lyon en France en Europe dans le monde, et nous pouvons nous percevoir assis sur notre chaise avec la force de la gravitation terrestre - Notre conscience illimitée exige la présence de notre corps pour vivre cette expérience et c’est dans cet état de conscience que nous avons entamé commencé notre contemplation sensoperceptive de notre 2ème système, notre 2ème système nos épaules notre cou la face supérieure de nos bras, comme si nous voulions nous contempler de l’extérieur et nous percevoir en même temps de l’intérieur, extérieur intérieur. Et pour cela nous allons commencer nos mouvements d’activation, le mouvement de tête. Nous inclinons notre tête en arrière avec une légère pression de nos avant-bras sur ? en inspirant. Nous retenons notre respiration. Nous expirons en ramenant la tête, 3 fois de suite, avec notre conscience portée sur le point d’intégration de 2ème système la thyroïde. Nous laissons la tête revenir en position droite – Quelques instants d’intégration, accueil des sensations, contemplation sensoperceptive de notre 2ème système. – Puis nous passons au mouvement suivant, nous respirons en inclinant notre tête en avant, retenons notre respiration, nous expirons en ramenant la tête avec toujours la conscience de notre espace d’intégration à la base de notre cou – Nous remettons la tête en position droite et nous pouvons nous asseoir au bord de la chaise. Pause phronique d’intégration, nous vivons la présence de notre 2ème système, plus particulièrement les muscles, les muscles de notre 2ème système. Pour activer la présence de nos muscles dans notre 2ème système, nous allons pratiquer une sophro respiration synchronique avec les mots « vivance phronique » « isocay ». Sur l’inspiration nous prononçons « vivance phronique », sur l’expiration « isocay ». je vous laisse la liberté de donner un sens à ces 3 mots vivance phronique isocay, de vous les approprier d’une manière ou d’une autre, en sachant que nous sommes dans l’activation de la présence de notre 2ème système. Vivance phronique, isocay. Par cette vivance phronique nous renforçons la présence de notre 2ème système, nous y mettons aussi la part qui nous appartient, ce qu’on croit vraiment, isocay le sentiment positif de ?  en y ajoutant bien sûr notre part personnelle. Vivance phronique pour la présence, isocay pour le sentiment. Une dernière fois. Nous arrêtons l’exercice. Sentiment d’intégration vitale et dans nos muscles. Nous essayons maintenant de nous approcher des origines des muscles, à l’époque embryonnaire quand ces tissus sont apparus à la vie. Faisons appel à cette énergie des origines, mobilisons cette énergie pour renforcer notre 2ème système. Sentiment de bien-être et d’intégration vitale dans les tissus musculaires de ce 2ème système. Nous nous projetons dans l’avenir, dans une situation positive, où nos muscles surtout ceux de notre 2ème système seront présents bien portants pleins d’énergie, comme si nous voulions agir sur notre programme cellulaire. Sentiment d’intégration vitale dans notre 2ème système.

Pause d’intégration. Nous allons sur une grande inspiration nous repositionner en posture 1er degré au bout de la chaise le dos collé. Isocay de distension relâchement vers l’avant, isocay de tension présence de tout le corps, isocay d’intégration. Nous dirigeons notre positionnement les mains posées sur les cuisses les épaules légèrement tirées vers l’arrière les coudes tirés vers l’arrière – et nous prenons maintenant conscience de notre 3ème système, le thorax la face inférieure des bras le dos – concentration sensoperceptive de notre 3ème système, comme si nous voulions le contempler de l’extérieur et se voir en même temps de l’intérieur. La forme la présence le mouvement la gravitation. – Afin d’activer notre 3ème système, nous allons passer au mouvement des bras, tout d’abord le bras droit. Nous inspirons en levant le bras à l’horizontale, rétention – ou contraction du thorax ou hémi thorax droit, et expiration et relax. 2 fois encore le mouvement chacun à son propre rythme.  Inspiration en levant le bras, contraction de l’hémi thorax, rétention et expiration. Avec la conscience de l’espace d’intégration du 3ème système à la base du sternum. Je vous propose de faire la même chose avec le bras gauche, chacun à son rythme – Conscience de l’espace d’intégration du 3ème système – Et nous allons faire le même mouvement cette fois-ci avec les 2 bras en même temps, contraction de tout le thorax. Lorsque nous avons fini les 3 mouvements, nous nous asseyons sur la chaise pour une pause phronique d’intégration. Nous vivons la présence de notre 3ème système et plus particulièrement tous les muscles de notre 3ème système. Nous vivons notre 3ème système, la vivance de la corporalité, la corporalité de notre 3ème système  les sensations. Pour activer la vivance des muscles du 3ème système. Nous allons à nouveau pratiquer une sophro respiration synchronique avec les mots « vivance phronique » à l’inspiration, isocay à l’expiration. Nous commençons. Inspiration vivance phronique, isocay sur l’expiration. La vivance phronique, la présence du 3ème système que nous pouvons avoir avec un ressenti personnel, pour notre dimension personnelle. Et sur isocay nous éveillons des sentiments positifs dans les muscles. Vivance phronique pour la présence, isocay pour éveiller  les sentiments vitaux. Nous allons essayer de nous rapprocher maintenant des objets. Quand ceux-ci sont apparus avec la force créatrice, la force de vie, la force de la première cellule. Nous faisons appel à cette énergie de nos origines. Nous utilisons cette énergie pour renforcer tous les muscles de notre 3ème système, sentiment profond d’intégration vitale, d’intégration vitale des tissus musculaires de notre 3ème système. Nous nous projetons dans l’avenir dans une situation positive pour nos muscles, surtout ceux de notre 3ème système, sont présents bien portants, comme si nous voulions agir sur les programmes cellulaires – sentiment d’intégration vitale dans notre 3ème système –

Pause d’intégration totale. Conscience de la corporalité dans la posture, dans toute cette énergie que nous avons mobilisée dans notre 3ème système. Intégration totale. Puis je vous propose avant de terminer cette pratique d’activer chacun à son rythme comme vous savez le faire nos capacités. D’abord notre capacité de confiance en nous, notre capacité d’harmonie intérieure corps- esprit et notre capacité d’espérance. – nous allons nous préparer à retourner à la réalité de la vie qui nous entoure. Désophronisation en commençant par 3 inspirations profondes chacun à son propre rythme – activation de notre tonus corporel en commençant par le 5ème système, puis 4ème système, 3ème 2ème 1er, 6ème, des étirements, et c’est quand vous vous sentirez prêts pour le retour ici et maintenant que nous ouvrirons tranquillement les yeux.

 

Dominique Raetz - journée du 24/04/2010

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr