P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

rdc1 actalisée 2009 systèmes 1 & 5

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 39 du 27/06/2010

IPS

Je commence par une pratique dans laquelle il y aura un certain nombre de gestes. Au niveau du 1er système, le geste du cou : le oui le non la rotation de la tête, le pouce-nez. Bernard nous l’a fait faire uniquement par la bouche, on inspire et on expire par la bouche. Pour le 5ème système la rotation axiale et la marche virtuelle. La pratique étant finie, nous passerons au travail qui nous intéresse le plus qui se fait en groupe, quelques idées : la ? qu’est-ce que ça veut dire pour chacun d’entre nous, la vivance phronique, le langage les mots leur importance etc… ce travail va se poursuivre nous allons essayer de l’approfondir au fur et à mesure des pratiques, pour essayer d’arriver à la synthèse.

 

Nous allons nous mettre debout devant notre chaise et nous fermons les yeux, mains sur le bas-ventre l’une sur l’autre. conscience de notre corporalité. Conscience de la forme de notre 1er système sans tensions – la forme la présence de notre 1er système sans tensions. Nous pouvons orienter notre attention vers le point d’intégration de ce système afin de renforcer ce sentiment de présence de mon 1er système sans tensions. Conscience de notre 2ème système sans tensions, sa forme sa présence, le point d’intégration se trouvant à la base du cou. Conscience de notre 3ème système sans tensions sa forme sa présence, point d’intégration au niveau du sternum. Conscience de notre 4ème système sans tensions sa forme sa présence. Conscience de notre 5ème système sans tensions sa forme sa présence. Nous prenons conscience d’un 6ème système, tout notre corps, sa forme et plus spécifiquement sa présence, le point d’intégration se trouvant au niveau de l’ombilic. pour favoriser la perception de la corporalité, inspiration rétention tension de tout le corps expir, relax. Nous prenons conscience de notre corporalité en train de s’éveiller. Conscience de cette présence. Nous levons nos bras au dessus de la tête. Inspiration  rétention tension expir. Nous descendons tout doucement nos mains, et nous posons les doigts sur le point d’intégration du 1er système entre les deux yeux. Et sur chacune de nos expirations nous chassons les tensions de toute forme de toxicité de notre 1er système. Nous travaillons à notre rythme pour le 2ème système – 3ème système nous chassons les tensions de toute forme de toxicité de nos différents ?  - respiration tranquille calme. Nous terminons cet exercice et nous nous asseyons au fond de notre chaise. nous vivons la présence de notre corporalité en train de s’éveiller, de notre schéma corporel, sa forme mais plus particulièrement son ressenti plus intime, comme si nos tissus s’éveillaient à notre conscience. Nous accueillons cette présence intime que nous allons stimuler avec une sophro stimulation vitale. Pour tout le corps nous orientons notre conscience vers notre nombril le point d’intégration, et sur chacune de nos inspirations nous prononçons « sophro stimulation » et sur chaque expir « vitale ». Nous commençons ce travail à notre rythme. « sophro stimulation » « vitale ». Nous sentons s’éveiller dans notre 3ème système des sentiments vitaux, des sensations vitales – Nous cessons l’exercice de stimulation, et nous nous préparons à nous lever. Sur une inspiration profonde, nous nous levons et nous nous mettons en position du 1er degré mains croisées sur le bas-ventre. Nous prenons conscience de notre verticalité. Nous nous centrons sur la forme de notre 1er système comme si nous voulions l’intégrer à notre conscience, sa forme sa présence et peut-être plus encore spécifiquement la peau de notre 1er système – Pour favoriser ce processus, nous croisons nos mains sur notre crâne et nous prenons conscience de notre 1er système en déplaçant nos mains dessus dessous devant derrière, prendre conscience de son volume de la forme de notre tête comme pour la mémoriser. Nous relâchons nos bras nos mains. Et continuant quelques instants encore cette concentration sur la forme de notre 1er système, nous allons maintenant pratiquer quelques mouvements tout en restant concentré sur notre 1er système et peut-être aussi si cela peut nous aider sur le point d’intégration entre les deux yeux.

Nous allons commencer par le geste du cou. Nous allons commencer par le oui, nous laissons tomber la tête nous la redresserons lentement, nous sommes surtout dans le mouvement dans le ressenti. Nous le faisons tranquillement 3 fois, et nous replacerons la tête dans son axe. Puis nous allons faire toujours à notre rythme le geste du non en tournant la tête à droite à gauche, tranquillement toujours dans la sensation dans le mouvement. Nous revenons à la posture initiale et  nous allons terminer par la rotation de la tête autour de son axe. Elle pivote un peu dans tous les sens tranquillement 3 fois dans un sens 3 fois dans l’autre sens, et toujours dans le mouvement, pour ressentir ce mouvement -  tout doucement nous revenons à la posture initiale et nous cessons ce 1er exercice. Nous passons maintenant à l’exercice du nez. Pour cela nous plaçons nos mains nos pouces sur nos narines pour boucher le nez et nous inspirons par la bouche en nous penchant en avant, nous laissons monter la pression en gonflant les joues et nous expirons par la bouche et nous remettons en place le corps et la tête. Une 2ème fois inspiration rétention tension de tout le 1er système et je gonfle on résiste et on respire. Une 3ème fois inspiration rétention tension et expir. Conscience de notre 1er système sans tensions. Nous cessons l’exercice et nous nous asseyons au fond de notre chaise. intégration. Dans ce moment d’intégration dans cette posture nous vivons pleinement la présence de notre 1er système comme si c’était la première fois, et peut-être, et particulièrement dans notre 1er système, sa peau ses muqueuses.

Pour renforcer ce processus d’intégration, nous allons maintenant pratiquer le VIPHI. A l’inspir « vivance phronique », à l’expir « isocay » - et accompagner ce processus d’intégration, à l’inspir « vivance phronique » nous nous concentrons sur notre 1er système la peau les muqueuses, et à l’expir « isocay » nous essayons de voir comment notre corporalité s’éveille à notre conscience. Nous poursuivons l’exercice. Concentration à l’inspir, ressenti éveil de la corporalité à l’expir. intégration du ressenti dans l’ensemble du corps. Le fait de prononcer « vivance phronique » et « isocay » nous permet de contrôler les commentaires internes que nous pourrions avoir et qui nous déconcentreraient de l’expérience -  La vivance phronique est la vivance de la présence structurelle dans le projet de percevoir la peau les muqueuses de notre 1er système, la vivance isocay est une vivance fondamentale de soi plutôt liée à la corporalité, et à l’issue, c’est le lien d’intégration entre ces 2 vivances. Nous cessons l’exercice de cette stimulation avec les mots. Ils ont leur importance. Présence de notre 1er système avec sa peau ses muqueuses. Il est à rapprocher de l’origine embryonnaire de la peau quand les cellules souche pleines d’énergie et d’intentionnalité de devenir la peau, avec toute cette force, conscience vitale de la peau, conscience de cette force primordiale, de cette énergie des 1ères cellules de notre peau. Cette force nous essayons de l’éveiller en nous, à nouveau, dans toute la peau dans toutes les couches de notre 1er système. Si nous le désirons nous pouvons mobiliser des sentiments positifs de la rencontre avec cette expérience de notre peau. nous cessons l’exercice de la VIPHI. Et nous nous préparons maintenant à nous lever pour la suite de l’exercice, à savoir la pratique adaptée au 5ème système. Sur une inspiration, nous nous levons. Nous nous plaçons dans la posture mains sur le bas-ventre et nous prenons conscience de notre verticalité. Nous orientons notre attention vers notre 5ème système et nous nous concentrons sur la forme de notre 5ème système pour le mémoriser – concentration sur la forme, et plus particulièrement sur la présence de la peau. pour favoriser le processus nous plaçons les 2 mains l’une sur le bas-ventre l’autre sur la région lombaire, et en déplaçant les mains nous prenons conscience de la forme du volume de ce 5ème système, comme si nous voulions le mémoriser. Nous allons pratiquer maintenant 2 exercices pour activer cette stimulation. On va faire l’exercice des rotations axiales. Tranquillement nous tournons le corps à notre rythme d’un côté de l’autre, mais toujours en restant concentré sur le 5ème système, et surtout en restant concentré sur le mouvement, sans a priori, simplement à notre rythme lent ou plus rapide. Progressivement nous allons ralentir le mouvement et revenir à la posture. Et nous préparer à l’exercice de la marche virtuelle. Pour cela nous allons rapprocher nos pieds comme dans la posture de la marche véritable, et là encore nous concentrer sur le 5ème système. Nous allons porter le ressenti au niveau du mouvement. Nous commençons. A presser le talon sur le sol, la plante de pied, le jeu de la cheville, les mollets, la pliure du genou, le travail de la hanche. Pour commencer nous allons doucement, nous sommes dans ce ressenti, et peu à peu on peut laisser le mouvement gagner l’ensemble du corps, lorsque l’on marche les bras participent à la marche, comme notre corps est en marche virtuelle, nous prenons conscience du mouvement. Nous allons accélérer un petit peu mais toujours en restant bien concentré sur notre 5ème système, nous accélérons encore un peu, les bras évidemment rentrent en action un peu plus, les épaules, nous sommes presque à la limite de la course, et puis progressivement doucement nous allons revenir à une marche plus lente mais toujours dans le ressenti du mouvement. Nous cessons l’exercice et nous nous asseyons au fond de notre chaise.

Pause d’intégration. Nous vivons la présence la notre 5ème système et particulièrement la peau. Nous pouvons dire maintenant que l’objet de notre étude, cette structure positive qui manifeste la présence de notre 5ème système, la façon dont il se présente à notre conscience, sans jugement sans a priori sans aucune rationalisation, simplement comme une perception. Et cet objet de notre étude, ?   positive des structures, nous allons l’intégrer dans l’ensemble de notre corporalité. Et pour cela comme tout à l’heure, noua allons pratiquer la VIPHI. A l’inspir « vivance phronique », à l’expir « isocay ». nous travaillons avec le 5ème système. Vivance phronique, isocay. A l’inspir on prend conscience du 5ème système à l’expir on intègre dans notre corporalité. Nous travaillons plus particulièrement au niveau de la peau des muqueuses de notre 5ème système – Nous pouvons nous souvenir de l’origine embryonnaire de la peau, cette énergie positive, cette intention des cellules souche qui construisent les tissus, les fonctions incorporatrices. Cette force cette énergie, essayons de l’éveiller dans la peau de notre 5ème système. Dans cette expérience nous pouvons mobiliser les sentiments positifs à la rencontre de la peau, des sentiments de présence avec elle. Nous cessons l’exercice. nous vivons maintenant la présence de notre corporalité. Nous vivons la présence de toute notre corporalité, de façon très intime.

Nous évoquons maintenant un objet de la nature, plutôt neutre, et nous nous concentrons sur cet objet comme si nous voulions le mémoriser, et avec toute la présence de toute notre corporalité nous nous concentrons sur cet objet de la nature. La RDC 1 est concentrative. Nous cessons l’exercice de concentration et nous revenons dans notre présence sur la chaise, intime. Nous allons maintenant nous préparer à terminer cette séance, mais avant comme à chaque fois, nous renforçons ces sentiments existants si importants, le sentiment d’harmonie interne, le sentiment de confiance en soi, et le sentiment d’espoir de qualité de vie -  et puis à notre rythme nous pratiquons maintenant la désophronisation. Pour cela nous respirons une 1ère fois profondément, une 2ème fois une 3ème fois, et nous allons nous frictionner au niveau de notre 5ème système les pieds les jambes, et puis nous allons remonter le bassin, le 3ème système, 2ème système, 1er système, nous allons bailler, nous étirer, reprendre conscience peu à peu, et c’est en pleine forme que nous ouvrirons les yeux.

 

Jean Claude Péchard - journée du 24/04/2010

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr