P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

préparation à la retraite

 

 

dernière modification de cette page le 19-juin-2018

journal n° 71 / journée du 24/03/2018

« Et si nous fermions une parenthèse ? La « retraite », ses définitions. Comment fait-elle sens pour nous ? dans la société ? Une nouvelle étape de vie qui se prépare pour la vivre au mieux… Un « espace » à explorer !

 

ATELIER DU MATIN

(Animé par Laure DELPINO)

 

Groupe de production thématique dont les objectifs sont :

- de déterminer les objets de travail du groupe sur ce thème

- de déterminer éventuellement des possibilités de poursuite de ce travail (sous-thèmes retenus, calendrier, personne(s) intéressée(s )pour animer ,etc…)

 

Ce matin-là, quelques participantes sont présentes. Certaines sont déjà à la retraite, d’autres non, ce qui rend la confrontation des témoignages plus riche.

*Il existe plusieurs définitions de la retraite :

- la plus commune : se retirer de la vie professionnelle (c’est cette définition que nous relevons pour cet atelier)

- se mettre en retrait de ses activités habituelles, dans un lieu retiré pour un temps de réflexion et de méditation (retraite spirituelle)

- sens militaire (retraite de Russie si célèbre)

*Les éléments apportés par les participants ont été notés tels quels sur un paperboard puis ont été classés dans un 2e temps par le groupe selon 4 thèmes comme notés ici :

 

TEMPS :

 

- nouveau départ permettant de retrouver une certaine liberté et disponibilité, avec éventuellement une perte de repère de temps en raison d’« horaires » libres. Le travail apportait une structuration de l’espace et du temps au niveau de la journée ainsi qu’une certaine stimulation.

- un deuil est nécessaire qui peut prendre du temps. Tout d’abord, c’est un choc. Cela peut amener à une réorganisation avec son conjoint. Parfois la retraite correspondant au moment où les enfants partent de la maison, c’est donc un deuil en plus à vivre.

- besoin de temps au début pour se trouver, vivre les étapes du deuil de la perte de sa fonction professionnelle, pour ensuite « renaitre », se trouver, retrouver du temps à vivre pour soi.

 

PRISE EN COMPTE DE L’ENVIRONNEMENT RELATIONNEL :

 

- réorganisation dans le couple (qui parfois apporte des contraintes dans ce temps libre, intérêt parfois d’un certain décalage dans la prise de retraite des conjoints), dans ses relations avec ses ascendants (parents en difficulté, malades…) et ses descendants (côtoyer des jeunes avec leur vitalité, échanger mais savoir dire non quand les demandes de garde de petits enfants se font trop nombreuses).

- vivre la rupture fréquente avec ses anciens collègues de travail.

- recréer un réseau relationnel (ce qui n’est pas facile), retrouver le contact avec d’autres personnes, retraitées ou non.

- faire attention à ne pas se laisser envahir par des demandes extérieures (familiales ou associatives) car les sollicitations peuvent être nombreuses du fait de ce statut de retraité, savoir dire non pour préserver un certain équilibre entre s’occuper de soi et des autres.

 

QUE FAIRE DE CE TEMPS LIBRE ?

(pour répondre à un besoin de se canaliser)

 

Selon sa personnalité, son caractère et ses compétences :

- retrouver ses valeurs de vie

- se poser, faire une pause, ne pas (ou plus) être dans le « faire », »je dois » de manière excessive

- créer

- continuer à apprendre ou se former (nouvelle orientation professionnelle souhaitée depuis longtemps) car besoin d’enrichissement intellectuel

- s’amuser

- aider, protéger : activités altruistes (bénévolat auprès de personnes âgées, actions écologiques sur l’environnement) et désir de rester connecté et intégré à la société

- s’occuper davantage des siens

- transmettre son expérience

- maintenir sa santé et sa condition physique (alimentation, activité sportive)

- suivre ses envies

 

REMARQUES SUR LE FAIT DE PRENDRE SA RETRAITE :

 

- c’est une page blanche, la dernière, à écrire

- inquiétude de « rater » cette période ou d’en « rater » le départ

- recherche du sens de cette période

- tristesse à entendre les remarques des autres avant de prendre sa retraite (« dernière année », « tu n’es plus dans le projet » …)

- paradoxe car il nous faut « dégager » et les jeunes sont dans l’inquiétude et le stress qu’ils n’auront pas de retraite ; sentiment de culpabilité

- plusieurs personnes témoignent d’une retraite non préparée, imposée (maladie ou licenciement non prévu) et de la difficulté à vivre ce changement brutal sans anticipation d’où l’importance de bien préparer ce changement de cap et de se projeter dans le futur.

 

SOUS-THEMES RETENUS ET ATELIERS PROPOSES suite à ce brainstorming :

 

          * changement par rapport au temps

          * aspects relationnels de la retraite

          * les valeurs

          * la préparation personnelle à la retraite

 

En conclusion, j’ai noté une grande confiance entre les participants et moi-même, une facilité à échanger malgré le caractère très personnel de certaines interventions, beaucoup d’écoute et de respect, qualités inhérentes bien sûr au métier de sophrologue.

 

Laure Del Pino

 

 

ATELIER DE L’APRES-MIDI

 

Animatrices : Laure DELPINO, Martine COUTER

 

Plan de l’atelier

 

  1. Présentation de Laure et Martine
  2. Temps météo
  3. Tour de table (prénom et son temps météo)
  4. Préparation à la retraite :

a)      définitions de la retraite

b)     brainstorming/divers thèmes d’étude dont pratiques

c)      classement des diverses propositions

d)     poursuite du travail : quoi ? qui ? quand ? où ? comment ?

  1. Conclusion

 

 

1) Présentation de Laure et Martine. Toutes deux se sont réunies autour de ce sujet « Préparation à la retraite », et se situent dans la perspective d’une retraite à moyen terme.

 

Laure utilise la sophrologie auprès des enfants dans le cadre de l’exercice de ses fonctions d’orthophoniste.

Martine, a animé des groupes de sophrologie dans le cadre associatif et exercé de façon partielle dans le cadre de séances individuelles. Elle a fait le choix d’une pause, pour l’instant, pour des raisons de santé.

 

 

2) Temps météo : avec quel temps météo arrivez-vous ? Le thème de la préparation à la retraite induit-il un ressenti particulier ? (en termes de météo)

 

 

3) Tour de table des participants (prénom et temps météo de chacun)

 

 

4) Préparation à la retraite

 

a)      définitions de la retraite

 

·         action de se retirer de la vie active ; état de quelqu’un qui a cessé ses activités professionnelles,

·         éloignement momentané de ses occupations habituelles pour se recueillir, méditer, se préparer à un acte important ; lieu où l’on se retire.

·         définition de la retraite (non exhaustive) de Martine dans l’instant : un nouvel espace et temps de vie à adapter selon les possibles de chacun ; une nouvelle étape de vie qui permet de sortir des rôles connus ; la retraite associée aussi au vieillissement et avant-dernière étape avant sa fin de vie, la mort. Je l’imagine pour ma part empreinte de créativité, de pauses, de contemplation de la nature, de méditation, de belles rencontres avec soi et les autres, de petits bonheurs au quotidien… d’activités physiques pour se maintenir en forme de façon globale…

Après un savoir-faire, un savoir être ! (l’un n’empêche pas l’autre !)

 

« Il y a deux vies et la deuxième commence quand on s’aperçoit qu’on en a qu’une. »

(Confucius)

 

Les changements de vie sont nombreux, choisis ou non : déménagement, mariage, divorce, naissance, changement de travail, licenciement, deuil, maladie… Parmi les changements qui peuvent et qui seraient à préparer en amont, le départ à la retraite est un chamboulement des habitudes et des rythmes de vie qui peut être vécu avec bonheur et plaisir ou déplaisir selon… Cette décision demande de mûres réflexions et une prise de recul nécessaire pour amorcer ce changement avec sérénité :

 

 

-          situation financière,

-          état psychique et physique (santé) – rester en forme ; apprendre à « respirer » pour percevoir la vie et vivre autrement son corps,

-          reconnaître et accepter ses limites : apprendre à se respecter ;

-          comment occuper son temps libre ? (gestion du temps),

-          comment sortir des repères connus (redéfinir son identité ; sa valeur au-delà du statut professionnel),

-          comment se préparer à l’étape ultime ?

 

 

« Le vieillissement réussi semble être celui où la personne se maintient en état d’expérimentation constante, continue à faire des choix et occupe une place dans la société. »

(Louise Berger)

 

 

C’est dans cette optique que la sophrologie peut intervenir, par le développement positif des potentiels et ressources de chacun.

 

 

b)      brainstorming/divers thèmes d’étude dont pratiques et c) classement des diverses propositions (voir page suivante)

 

 

d) poursuite du travail : quoi ? qui ? quand ? où ? comment ?

 

Pas de proposition dans l’immédiat de la part des quatre participants.

 

Cette préparation m’a conduit à m’interroger sur cette période de la vie qu’est la retraite (ou ces périodes de la vie à venir pour chacun d’entre nous selon l’âge), après un temps professionnel bien rempli et orchestré : la population vieillissant, certains se sont penchés sur la question et proposent déjà des pistes (la prévention du vieillissement, les mutuelles proposent des temps d’information la préparation à la retraite) et d’autres ont ciblé ces nouveaux clients potentiels par des prestations adaptées (cures, centres de vacances, loisirs, ouvrages sur le sujet, nouvelles garanties/santé et sur la vie…).

 

La sophrologie par ses valeurs humanistes et outils « vivantiels » peut contribuer à mieux appréhender cette étape de vie et mieux la vivre. Quelques questions ou propositions émergent :

 

-          comment davantage introduire la sophrologie ? Apport de cette méthodologie adaptée en EPHAD, résidences de personnes âgées, clubs de sports, de vacances, centres de thalassothérapies, centres de cure thermale, CPAM, mutuelles…

 

-          la sophrologie à domicile pour créer du lien et sortir de la solitude,

 

-          comment changer l’image portée sur les seniors, les retraités, lui donner une autre coloration ? 

. porter un regard différent, changer d’état d’esprit,

. cesser les comparaisons entre actifs et non-actifs (utilité – entraide entre générations)

. les seniors et les retraités, un marché économique lucratif (santé, cures, loisirs…, ce que cela rapporte),

. interdépendance : tous reliés ; différents maillons de la chaîne humaine.

 

Pour ma part, je suis motivée pour poursuivre un travail sur ce thème (modalités à voir).

(Martine)

 

5. Conclusion

 

Laure et moi-même remercions les participants à cet atelier de l’après-midi et Michel BILLARD qui a apporté son témoignage sur ce thème et avait bien anticipé cette étape de la vie pour pouvoir vivre une retraite confortable, de façon donc sophrologique bien avant l’heure !

 

Quelques citations pour des notes d’optimisme !

 

« Les clés de la retraite, c’est de trouver de la joie dans les petites choses. »

(Susan Miller)

 

« Tu peux, à l’heure que tu veux, te retirer en toi-même. Nulle retraite n’est plus tranquille, ni moins troublée pour l’homme que celle qu’il trouve en son âme.

(Marc Aurèle – Empereur - Philosophe (121-180)

Martine COUTER et Laure DEL PINO – 40ème journée du 24/03/2018

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr