P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

pour m'être fait avoir...

 

 

dernière modification de cette page le 19-sept.-2015

journal n° 2 du 27/04/1997

cadre, limites de compétences et alliance

En séances individuelles, il est important, lors de la première rencontre, de bien exprimer clairement le cadre de la sophrologie, ses buts et moyens d'action, ses grands principes de base ainsi que les limites de compétence du sophrologue :

afin de faciliter un travail de fond sans se disperser, s'égarer sur des chemins non préparés, sans se laisser mener par le client,

afin de ne pas tromper la personne sur une quelconque méthode miracle, rapide, sur une facilité gratuite,

afin de ne pas laisser s'installer un transfert.

Pour cela, l'alliance sophronique est un dialogue, un échange pendant lequel il est capital :

de laisser s'exprimer la personne sur l'objet de sa consultation,

de reformuler sa demande, afin qu'émission et réception soient sur la même longueur d'ondes, en fonction de l'orientation clinique, spécifique ou socio-prophylactique du sophrologue ;

adapter dès le départ un plan de travail (avec l'évolution dans le contenu des séances),

énoncer clairement l'investissement personnel nécessaire pour l'entraînement régulier, les phéno-descriptions, le nombre de séances...

Tout cela consigné évidemment dans un dossier afin de noter l'évolution, les changements possibles nécessaires et afin de les remettre sur scène lorsque certaines personnes apportent des objectifs différents, des idées nouvelles en pensant avoir résolu ou en espérant évincer certains problèmes qui resurgissent en cours de programme.

Nicole Denis

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr