P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

naissance au sens de la vie

 

 

dernière modification de cette page le 19-sept.-2015

journal n° 16 (26/06/2004)

 

La vie, un jour, m’a accouché.

Elle m’a nourri de son air maternel, elle m’a parlé, je l’ai entendue.

Je ne l’ai pas écoutée, quelle ingratitude !

Le ronronnement de ces paroles m’endormait dans une douce berceuse.

Passif, je n’entendais que le bruit de sa voix, je ne percevais pas le contenu du message qui me demandait de me sortir de mes tourbillons répétitifs et qui m’engluaient pour être semblable aux automates, sans naître de rien, puisque n’être rien qu’une simple répétition orchestrée par des schémas reproduits d’incompréhensions.

Une émergence de ma léthargie profonde tel un séisme me secoua, pour enfin entendre, comprendre, écouter, et être là, présent, afin d’interpréter cette voix qui me montrait la voie des sens.

La vie avait un sens caché, et moi j’avais des sens, qui allaient dans tous les sens, sans pouvoir trouver le bon sens, bon sang quel être aveuglé de non-sens !

Maintenant tout s’éclaire, la voix de la vie se manifeste à travers mes sens, tout s’organise dans ce sens.

La vie me suggère de relier mon esprit à mon corps.

Les connections se faisant, tout devient plus net, plus clair, une lumière nouvelle baigne mes sens, coloré de vérité, parfumé de sensualité.

Nos yeux sont aveuglés par notre orgueil gonflé de pouvoir, pour voir quoi ?

Simplement un vernis rutilant de paraître, qui nous fait disparaître dans nos insatisfactions puisque jamais rassasié.

Il faut apprendre à sentir que l’on ne sent rien, que l’on n’est rien.

De là, réapprendre sainement à respirer, à sentir le respiration nourricière de notre vie.

Tout commence à cet endroit, par les bienfaits de l’éveil de nos sens, qui nous remplissent de la joie de vivre.

Vénérons nos cinq sens, ils nous propulsent au saint des saints de notre temple corporel vers les parfums d’encens de notre sixième sens.

Sain d’esprit et de corps et, voué à notre propre saint, nous allons de ce fait au sein de la compréhension du sens de la vie.

 

Bernard Garnier

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr