P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

mes différents visages... et moi

 

 

dernière modification de cette page le 19-sept.-2015

journal n°28

Debout : Equilibre – Sophronisation simple - Polichinelle

Assis : Bien installé dans mes appuis, je laisse mon corps porté par le siège…  je pose mon attention sur ma respiration.

Je laisse ma conscience se déplacer… et retrouver un lieu qui m’est familier, le lieu où sont regroupés mes vêtements, mes chaussures…. une armoire… une commode… un dressing…

J’aborde une nouvelle journée sur le plan professionnel et j’aborde ma garde robe à partir de ce champ de ma vie.

J’ouvre un tiroir/j’ouvre une porte et je peux avoir une vision générale des vêtements dont je dispose : mon regard se pose comme sur un tableau : des tâches de couleurs différentes…. Peut-être une couleur dominante….

Et je vais choisir la tenue qui correspond le mieux à ce champ de ma vie, le champ professionnel, à ce que j’ai a vivre tout au long de cette journée.

Je prends le temps de regarder d’une façon globale et de me laisser attirer :

par une couleur : plutôt clair… sombre… les 2… couleur franche…. plutôt pastel…

par une forme particulière : plutôt court-long….. plutôt souple-ample….. plutôt ajusté.... avec + ou - de tenue… ….

par une texture particulière : plutôt tissé - maille…. plutôt lainage - coton…

 

Je m’installe dans cette enveloppe textile...  je la sens…

·         je la sens avec mon nez : une odeur particulière, personnelle que j’apprécie…

·         je la sens aussi avec ma peau : les sensations que me renvoie ma peau…

·         je suis attentive à la sensation générale qui se dégage de cette enveloppe….…

Je peux également compléter la tenue par un accessoire/un objet complémentaire… adapté à la situation… peut-être un objet spécifique à mon travail…

Et je prends connaissance de l’image qui m’est renvoyée par le miroir, une image extérieure globale du/de la professionnelle que je suis, ce que mon entourage professionnel voit de moi….

Je me connecte aux sensations qui peuvent être présentes à cet instant…..

…………………Je mesure mon niveau de confort

Puis je vais à nouveau déplacer ma conscience cette fois sur mon lieu de travail.

Je me situe dans l’espace : les pièces, le mobilier, les objets, les personnes… peut-être une odeur particulière… la luminosité… l’atmosphère du lieu….

Et je vais pouvoir observer :

·         Observer ma démarche : le déplacement de mon corps… son rythme… sa souplesse… sa tenue…

·         Observer mes gestes : leur amplitude… leur précision… des gestes plutôt dans la rondeur ou plutôt saccadés…

·         Observer/sentir mes expressions : le regard… les mimiques…   l’état de relâchement ou de tension de certaines zones particulières au niveau du visage… du reste du corps… 

·         Observer ma voix : le rythme d’élocution… le volume… le ton… les mots… les expressions fétiches… le mariage du souffle et de la voix

 

Et cette observation de ma façon de me mettre en lien avec l’autre par les ponts que sont le regard… la voix… les gestes…. me permet de préciser un peu plus cette image du/de la professionnelle que je suis.

Et au-delà de ce qui se voit…. derrière ces gestes, ce regard…. toutes ces expressions… je peux percevoir les valeurs professionnelles qui sont les miennes…. présentes à l’intérieur de cette enveloppe textile….

Je me connecte à tous ces éléments présents en moi à cet instant………………

 

Je laisse toutes ces images s’estomper et disparaître progressivement… je déplace mon attention sur ma respiration…. mes appuis….Et je vais effectuer quelques mouvements du cou : avant/arrière… cotés… rotations… à mon rythme et toujours dans la conscience du mouvement, le respect de l’amplitude confortable……………..

 

A nouveau, je laisse ma conscience  se déplacer… et retrouver ce lieu où sont regroupés mes vêtements…. mes tenues…..une armoire… une commode… un dressing…

Cette fois, je me place dans un nouveau champ de ma vie, le champ social/loisirs : mes activités  culturelles… sportives… ou autre… et j’aborde ma garde robe à partir du champ que je choisis.

 

Je retrouve ce tableau de couleurs, de formes… représenté par mes vêtements.

Et je vais choisir la tenue qui correspond le mieux à ce que j’ai a vivre dans ce champ de ma vie.

Je prends toujours le temps de regarder d’une façon globale et de me laisser attirer :

par une couleur …………….

par une forme particulière …………………………

par une texture particulière ……………………….

 

Je m’installe dans cette nouvelle enveloppe textile et je la sens…

·         avec mon nez : une odeur particulière, personnelle que j’apprécie……

·         mais aussi avec ma peau : les sensations corporelles qui sont présentes ………….

·         je suis attentive à la sensation générale qui se dégage de cette enveloppe….…

Et je prends connaissance de l’image qui m’est renvoyée par le miroir, une autre facette, ce que mon entourage voit de moi……… Je mesure mon niveau de confort

 

Puis je vais à nouveau déplacer ma conscience cette fois sur le lieu de réalisation de cette activité.

Je me situe dans l’espace : les pièces, le mobilier, les objets, les personnes… peut-être une odeur particulière… la luminosité… l’atmosphère du lieu….

Et je vais pouvoir là aussi observer :

·         Observer ma démarche : le déplacement de mon corps… son rythme… sa souplesse… sa tenue…

·         Observer mes gestes : leur amplitude… leur précision…

·         Observer/sentir mes expressions : le regard… les mimiques…   l’état de relâchement ou de tension de certaines zones particulières au niveau du visage… du reste du corps… 

·         Observer ma voix : le rythme d’élocution… le volume… le ton… les mots… les expressions fétiches… le mariage du souffle et de la voix

 

Et cette observation de ma façon de me mettre en lien me permet de préciser un peu plus cette autre facette de ma personne

Et au-delà de ce qui se voit…. derrière ces gestes… ces regards…. toutes ces expressions… je peux percevoir mes valeurs ou d’autres valeurs qui sont les miennes………………………

Je me connecte à tous ces éléments présents en moi à cet instant………………
……………………………………………….

 

A nouveau, je pose mon attention sur ma respiration…….. mes appuis…. mes points de contact, le dos, les fesses, les cuisses, les pieds…….

Et je vais effectuer un HEMICORPS à droite, à gauche, avec les deux bras dans la conscience du mouvement….. dans le respect d’une amplitude confortable….à mon rythme……..

 

A nouveau, je laisse ma conscience  se déplacer… et retrouver ce lieu où je peux me préparer

Cette fois, je me place dans un nouveau champ de ma vie, le champ privé : ma famille… mes amis…. mes intimes…et j’aborde ma garde robe à partir de ce champ.

 

Je retrouve ce tableau de couleurs, de formes… représenté par mes vêtements.

Et je vais choisir la tenue qui correspond le mieux à ce cadre, à ce que j’ai à vivre, à partager dans ce domaine.

Je prends toujours le temps de regarder d’une façon globale et de me laisser attirer :

par une couleur  …

par une forme particulière  …..

par une texture particulière  …

 

Je m’installe dans cette enveloppe textile et je la sens…

·         avec mon nez : une odeur particulière, personnelle que j’apprécie…

·         mais aussi avec ma peau : les sensations corporelles qui sont présentes

·         je suis attentive à la sensation générale qui se dégage de cette enveloppe….…

 

Et je prends connaissance de l’image qui m’est renvoyée par le miroir, encore une autre facette de ma personne, ce que je présente à mes proches, ce que j’accepte de partager de moi….

Je me connecte aux sensations qui peuvent être présentes à cet instant…..

………………………………………………… Je mesure mon niveau de confort

 

Puis je vais à nouveau déplacer ma conscience dans un moment de partage, d’échange, un moment

qui appartient à ce champ de ma vie.

Je me situe dans l’espace : le lieu… les odeurs spécifiques peut-être…. Les bruits particuliers…. les

personnes présentes… l’atmosphère générale….

Et je vais pouvoir là aussi observer :

·         Observer ma démarche : le déplacement de mon corps… son rythme… sa souplesse… sa tenue…

·         Observer mes gestes : leur amplitude… leur précision…

·         Observer/sentir mes expressions : le regard… les mimiques…   l’état de relâchement ou de tension de certaines zones particulières au niveau du visage… du reste du corps… 

·         Observer ma voix : le rythme d’élocution… le volume… le ton… les mots… les expressions fétiches… le mariage du souffle et de la voix

 

Et cette observation de ce que je veux bien mettre dans la lumière…me permet de préciser un peu plus cette autre facette de moi

 

Et au-delà, je peux peut-être percevoir mes valeurs ou d’autres valeurs encore, présentes en moi….

Je me connecte à tous ces nouveaux éléments présents à cet instant…………………

……………………………………………………..

 

A nouveau, je pose mon attention sur ma respiration…….. mes appuis…. mes points de contact, le dos, les fesses, les cuisses, les pieds…….

Et je vais effectuer un Enroulé/Déroulé : je laisse aller ma tête, je laisse aller mon cou, je laisse aller mes épaules, je laisse mon dos s’arrondir, vertèbres après vertèbres, puis mes lombaires…et enfin je laisse tout le buste suspendu au dessus du sol entre mes jambes. Je respire tranquillement, je laisse les vertèbres s’étirer doucement….et je vais me replacer . je place mon bassin, mes vertèbres lombaire… mes vertèbres dorsales se placent les unes au dessus des autres… puis je replace mes épaules… mes cervicales… et ma tête reprend sa place au sommet du corps, dans l’alignement… je retrouve ma place…

 

Je retrouve mon AXE… et bien au-delà de cet empilement de vertèbres … je peux aussi me connecter avec une autre dimension, une autre facette, plus intime : mes savoir-faire… mes savoir être… mais aussi mes imperfections… mes doutes… mes peurs… mes ignorances…et aussi mes valeurs… mes convictions… ma LIBERTE… …ce que je suis pour moi… ce qui m’habite… ce qui m’anime… ce qui fait de moi un homme/une femme DEBOUT………………

Et là encore, je mesure le niveau de confort que j’ai avec moi-même………………

 

Tous ces éléments font de moi un merveilleux diamant aux multiples facettes… chacune peut briller en son temps, à son heure…..  je peux décider de les garder tout au fond de moi….bien protégés… bien au chaud….… Je peux décider aussi de les partager......... Avec qui ?............ Comment ?........

A moi de trouver ce qui est JUSTE pour moi.

 

Je prends conscience de mes points d’appuis,……mon dos… mes fesses… mes cuisses… mes pieds… conscience de ma respiration……

Je me resitue mentalement dans la pièce dans laquelle je me trouve, les murs, les ouvertures,  les personnes présentes, ma place….         Je réactive progressivement mon corps, à mon rythme…..

 

Annie Berthon 61ème soirée du 11/05/2007

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr