P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

l'homme pressé

 

 

dernière modification de cette page le 19-juin-2018

journal n° 71

Celui qui court sur le sentier

ne sent ni la caresse des rayons d'or du soleil sur sa peau

ni la douceur de la pluie un jour d'été,

n'entend ni le chant des oiseaux à l'aube du jour
ni le chant des grillons dans la chaleur de l'été,

ne voit ni les pervenches, ni les fleurs de la Saint-Jean,
ni les couleurs de l'automne.

Ainsi, il croit arriver plus vite à son but.

Il croise les passants sans les voir,
et ne remarque pas leur sourire amical.

Il double des groupes de pèlerins tranquilles
sans prendre le temps d'écouter ce qu'ils pourraient lui dire
à propos des obstacles et des embranchements trompeurs.

La force est en lui, son pied léger et audacieux,
sa volonté le guide et le presse d'arriver.

Connaît-il vraiment son but ?

Un jour peut-être va-t-il découvrir
que parcourir le chemin était le but,
et lui aussi faire partie des groupes de pèlerins
tranquilles et souriants,
qu'il a croisés sans les voir.

Jean Marie LEFEBVRE

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr