P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

l'expression émotionnelle dans la voix

 

 

  dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 16 / journée du 03/04/2004

Plan

Introduction

1 Histoire de la voix

A.     Expression personnelle : communication émotion besoin

B.     Expression sociale : communication message

2 – Définitions :

Langage, Parole et Voix

3le chemin de la voix

A.     Le son et le silence

B.     Le faire ou l’avoir

C.     L’émotion et l’être

D.     « Mal à dit » quand le corps retient la vie

4 - je vis et je vibre au son de ma voix et je me transforme

A.     Outil de communication

B.     Expression émotionnelle

C.     Guérison de l’âme

5Sophrologie Relaxation Unité

A.     Corps Ame Esprit

B.     Comment agir pour accorder ma voix :

CONCLUSION 

Quelques phrases

 

« Au commencement, est le Verbe, et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous …»

(les Evangiles)

La Parole est d’Argent et le silence est d’Or

Parole d’honneur …. Je n’ai qu’une seule parole ….

Maladie = Mal à dit (mal à dire)

Entre liberté et contrainte la VOIX Résonne ou Raisonne

MANTRAS :

J’existe ; je fais confiance à la vie ; je rayonne ; je reçois et je donne l’Amour ;

j’exprime clairement ce qui je suis ; j’accueille l’Amour ; je suis le Soi, je suis le Tout.

 

Ouvrages de support :

Ma voix entre mes mains - Françoise Dejong-Estienne

La Voix (thérapeutique des troubles vocaux) - François Le Huche et André ALLALI

Formation spécialisée pour enfants et adolescents - Geneviève MANENT

L’enfant et la relaxation - Geneviève MANENT                                                       

Au commencement était le cri… - Branka ZEI (article de presse sciences @rchipress.org)

LA VOIX source d’énergie, d’équilibre et de vie - Francine Emilie LAURENT

Le contenu

Florence

INTRO : VERBE = DIEU

« Au commencement est le Verbe… et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous » ; « Verbe » du latin verbum « mot, parole » ; dans la religion chrétienne le Verbe est la Parole de Dieu. Par le mot, la parole, la voix dieu s’incarne. L’acte de parole conscient, est une ouverture vers le Divin.

Dès l’étincelle de vie qui nous incarne, la cellule vit dans l’eau et est sonorisée par la vibration de la membrane et du noyau. Ces vibrations sonores sont Harmonie à l’état pur, ce sont nos racines cosmiques ; notre monde intérieur fœtal.

Durant la vie intra-utérine ces mêmes cellules baignent dans le liquide ami-otique et reçoivent ainsi des éléments vibratoires issus de la mère et de son environnement, notre monde extérieur intra-utérin.

Tout ce que la future mère ressent dans sa vie intime, tout ce qui la bouleverse, la sensibilise, l’émeut sera transmis inconsciemment à l’enfant qu’elle porte, sous un mode vibratoire spécifique.

L’enfant, tel une éponge, sera imbibé de percussions sonores héritées de sa mère et de l’environnement social et culturel.

Des vibrations pures, racines cosmiques de la cellule, mêlées aux vibrations terrestre, issues de la mère et de l’environnement, une harmonie plus ou moins heureuse se crée et donnera à ce futur humain sa première carte d’identité sonore, émotionnelle et culturelle.

De là lorsque l’enfant paraît...

 

1 – HISTOIRE DE LA VOIX

 

A . Expression personnelle : à l’origine, sons, cris et pleurs.

Au commencement était le cri. C’est par le cri que le nouveau-né annonce son arrivée. Sa première signature est une empreinte vocale. Le cri de naissance et la voix des pleurs constituent un des premiers mécanisme de survie de l’enfant.

Le cri de naissance marque le passage du milieu aquatique maternel à un milieu aérien.

Grâce à ce cri, le nouveau né met en place tout son système vital (respiratoire, circulatoire et thermique) et c’est son premier contact avec l’énergie du cosmos.

 

La mère interprète les cris et les pleurs de son enfant exprimant ainsi ses besoins et ses états émotionnels.

Une mère est capable de distinguer les cris de son bébé dus à la douleur, la faim ou l’inconfort (survie) mais aussi les premières manifestations émotionnelles de joie, de colère de tristesse ou de peur.

 

Sa voix le rend unique dès sa naissance et continuera à le singulariser toute sa vie.

La voix peut être définie comme un cordon ombilical auditif.

 

B. Expression sociale : communication, message

Vouloir s’intéresser à la Voix, dans notre Société occidentale peut paraître étrange.

Connaissez vous l’adage  « les paroles s’en vont, les écrits restent » lorsqu’il faut donner des preuves d’exister notre chair et nos os ne suffisent, pas il faut présenter ses papiers d’identités !!

Dites une vérité à haute voix et on vous rétorquera : « Mettez moi ça par écrit ! » Ecrivez en toute lettre un mensonge et chacun vous croira.

Pourtant la Voix a toujours une importance capitale dans les relations humaines.

Preuve, les négociations de paix ( ou de guerre) se font de vive voix et permettent d’aboutir à la signature d’accords.

L’ouverture et la clôture des grandes assemblées (exemple : Jeux Olympiques) se font par des discours officiels.

Au tribunal le plaidoyer de l’avocat sera, selon la voix et le style vocal, plus ou moins décisif sur le sort du condamné.

Lorsque l’on vote on donne sa voix à un candidat, pour lui signifier notre confiance.

 

2 . Définitions : LANGAGE, PAROLE ET VOIX

Le langage ou la langue : est le symbole de nos perceptions, l’expression de nos pensées ; c’est un système de référence c’est un moyen de communication conventionnel Oral ou Ecrit. Le langage oral est l’organisation de SONS reconnus par une même communauté parlante.

Le langage est l’instrument principal de l’intelligence. Le langage fixe le mouvement dans le temps et l’espace.

La parole = système oral : c’est l’ensemble des choix lexicaux (le vocabulaire), articulatoires (gestes) et acoustiques (sons) réalisés lors d’une communication orale dans une langue donnée.

 L’acte de parole est destiné à satisfaire les besoins communicatifs d’un sujet parlant dans une situation concrète

La voix

La voix est le résultat d’une unité et d’une synergie fonctionnelle de 3 éléments ; le système respiratoire (poumons diaphragme abdomen), le système phonatoire (cordes vocales, bouche, nez, pharynx, oreilles) et le système articulatoire (mâchoire, langue, lèvres).

L’homme en faisant usage de sa voix de façon de plus en plus sophistiquée réalise une maîtrise parfaite de 196 muscles sollicités par la parole et le chant.

* Posons nous la question : mais au fait comment se présentent les cordes vocales ? le savez-vous ?

(le dialogue entre un patient et le spécialiste)

 

DIALOGUE INFORMATIF entre une phoniatre (S) et son patient (P) dysphonique :

Description succincte – Comment se présente une corde vocale ?

S : Avez vous une idée de ce que c’est qu’une corde vocale ?

P : Oui, bien sûr, c’est pour faire la voix

S : Oui, mais concrètement, si je vous mets une corde vocale dans la main, vous avez quoi dans la main ?

P : Oh ! alors là, je ne sais pas ! … ça doit être un tendon là commençant dans le fond de la gorge ; ou peut être dans le cou (geste d’un doigt pour désigner quelque chose de vertical et d’une longueur de quelques centimètres) ou peut être des lamelles … je ne vois pas … j’ai dû apprendre ça à l’école mais j’ai tout oublié.

S : Rassurez-vous, vous n’avez rien oublié. On apprend rien là dessus à l’école et c’est dommage. En fait les cordes vocales ne sont pas des cordes mais des lèvres. Depuis plus de 10 ans d’ailleurs, leur nom officiel est « pli vocal ».

P : Ah ! bon !

S : Si vous soufflez à travers vos lèvres vous pouvez les faire vibrer (bruit de la bouche). C’est ce qu’on fait quand on joue de la trompette, du clairon, du cor de chasse ou du trombone. (mais peut être ne jouez vous d’aucun de ces instruments ?) Le trompettiste fait vibrer ses lèvres dans son embouchure. Eh bien, les plis vocaux, pour les appeler par leur nom, sont comme des lèvres qui seraient placées au bout d’un tuyau, la trachée, qui débouche au fond de votre arrière gorge, exactement au niveau de la pomme d’Adam.

Si je présente ce tuyau comme ça (geste de la main gauche pour figurer la trachée), les plis vocaux fonctionneraient comme mes doigts (geste de l’index et du majeur droit pour figurer le mouvement des plis vocaux s’écartant et se rapprochant au dessous de l’orifice trachéal.) comme une demie bouche en somme.

P : Oui ! Et c’est horizontal !

S : Et oui ! et ça marche comme mes doigts : quand vous voulez respirer vous laissez ouvert. L’air alors peut entrer dans les poumons et en sortir. Quand vous voulez faire un son, après avoir pris de l’air vous rapprochez vos plis vocaux, l’air passe alors dans cette fente en faisant vibrer les lèvres de cette fente.

P : Et quand la voix monte alors, ça dépend de quoi ? Du degré d’écartement des cordes peut-être ?

S : Non justement pas ! normalement les plis vocaux sont constamment rapprochés au moment de la phonation, bien qu’ils laissent quand même passer de l’air du fait de leur vibration. Exactement comme les lèvres du trompettiste. La qualité des sons dépend de l’équilibre que vous établissez entre la pression de l’air qui vient de vos poumons et la tension que vous mettez dans vos plis vocaux.

Et dans votre cas (nous le supposons ainsi), c’est principalement cet EQUILIBRE qui est défectueux.

P : Mais pourquoi est-ce que ça m’arrive ? Du moment que mes plis vocaux sont normaux, ne devrais-je pas avoir une voix normale ?

S : Justement non ! Pour avoir une voix normale il ne suffit pas d’avoir des plis vocaux normaux, il faut encore s’en servir d’une façon normale.

P : Mais qu’est ce qui ferait que tout d’un coup je ne saurais plus me servir de mes plis vocaux ? Je n’avais pas de problème jusqu’ici !

S : Et bien, c’est le résultat du cercle vicieux du forçage. On peut dire que lorsque quelque chose ne va pas avec la voix momentanément, quelle qu’en soit la raison (une laryngite aiguë, une fatigue, un souci…), la première chose qu’on fait, c’est pousser dessus pour qu’elle aille quand même. Normalement on s’arrête assez vite parce qu’on sent qu’il vaut mieux se modérer si l’on veut que ça s’arrange. Mais dans certains cas ce comportement de modération ne se produit pas. Par exemple parce que comme vous, le sujet juge que cela lui est impossible du fait de ses obligations professionnelles. C’est alors que plus on pousse, plus la voix devient difficile à faire et plus elle est difficile, plus on pousse jusqu’à ce que cela devienne une habitude de déployer automatiquement 10 ou 50 fois plus d’effort que normalement dès qu’il s’agit de parler. C’est ce désordre que va rectifier le rééducation vocale.

P : En somme c’est surtout une question de respiration.

S : Oui, ou plus exactement de souffle, c’est à dire d’expiration. Mais avant de vous occuper de maîtriser votre souffle on vous entraînera à la RELAXATION ,

Pour maîtriser votre souffle il faut d’abord maîtriser vos nerfs ou pour mieux dire votre énergie psychomotrice ; ou votre tension intérieure si vous aimez mieux.

P : Du yoga en somme !

S : Une partie de la technique qui vous sera proposée vient du yoga en effet, mais en s’adaptant aux problèmes propres au dysphonique. Cette RELAXATION vous fera d’ailleurs du bien non seulement pour votre voix mais d’une manière générale pour vous.

 

3 – A - LE CHEMIN DE LA VOIX :

« La parole est d’Argent et le silence est d’Or »

A . La voix c’est l’organisation de SONS et de SILENCE

a . Le Son

On peut donc comprendre que :

la voix, c’est le produit sonore d’un geste réalisé par le corps dans un but d’expression et de communication qui se déploie à travers l’espace et le temps (ici et maintenant) dans une situation concrète.

La Voix est le prolongement de Soi vers l’autre, et l’autre nous pénètre par sa voix.

Le Son marque le Temps tandis que le Silence ouvre à l’Espace.

 

b . le Silence  :

Dans l’univers des Sons il est opportun de laisser la part au SILENCE .

En effet le silence prolonge les vibrations sonores, il donne toute la force au Son émis.

Comme une partition musicale, la Voix ordonne, joue et passe allègrement des vibrations sonores à leur résonance dans le silence.

Le silence est comme l’écrin qui met en valeur le bijou qu’est la voix.

 

B . le faire ou l’avoir

La voix est le produit d’une façon d’avoir :

il s’agit des systèmes organique, mécanique et physiologique de la voix qui peuvent faire l’objet de dysfonctionnement et qui amène la personne à consulter médecin ou spécialiste.

 

La voix produit d’une façon de faire :

La voix se définit selon des critères généraux classés ou paramètres vocaux :

le timbre (agréable),

la hauteur juste (approprié au sexe et à l’âge),

l’intensité (du chuchotement au cri),

la souplesse (sans fatigue critères de résistance d’endurance).

 

La manière de s’exprimer vocalement est influencée aussi par des données géographiques et culturelles.

Dans les régions méditerranéennes, les voix paraissent plus criardes, voire plus agressives aux oreilles de personnes venant de régions plus au nord.

Quant à la culture elle influe surtout sur la censure tacite de l’expression émotionnelle : dans certaines cultures, les expressions de colère ou de joie sont réprimées, dans d’autres elles ne le sont pas. (I’m shocking !)

 

Or la façon de Faire ou d’Avoir est directement influencée par l’Etat Emotionnel du sujet.

 

A l’intensité de l’Emotion correspond une modification d’intensité de l’activité phonatoire et articulatoire.

 

C . L’émotion et l’être

La voix en tant que mode d’expression émotionnel est une voix qui joue avec le clavier expressif, susceptible de monter, de descendre, d’interroger, de s’exclamer, de s’étonner, de marquer sa surprise, sa colère, sa tendresse, sa peur, sa douceur, sa tristesse, ses émotions. Une voix capable de sauter de psalmodier, de fulgurer, de danser.

 La voix est porteur du message émotionnel de l’autre, qu’elle accompagne, module, transmet et qui me pénètre, qui me touche, m’émeut et auquel je vais répondre dans mon propre mode émotionnel.

 

La voix comme la respiration réagit aux nuances les plus fines de la vie affective et émotive.

 

Ne dit-on pas : avoir une voix blanche de peur, tremblante d’anxiété, nouée par l’angoisse, haletante de colère, en perdre le souffle ou en avoir le souffle coupé, un voix joyeuse, triste, agressive, dynamique, dépressive.

1.       L’émotion enrichit la voix en lui donnant un contenu

2.       La voix enrichit l’émotion, en lui prêtant un support : LA VOIX libère L’EMOTION.

 

Donc la voix est aussi le produit d’une façon d’être.

 

Quand l’émotion est retenue, figée, incapable de sortir elle se concentre sur une partie du corps qui se bloque et se crispe : la gorge, le diaphragme le plexus solaire le bas ventre et le périnée.

 

L’émotion engendre une tension, une souffrance et elle agit sur les muscles qui se contractent pour « contenir » la sensation exactement comme ils le feraient pour supporter un fardeau (c’est notre monde intérieur) et c’est aussi une charge qui exerce une pression vers l’extérieur pour se décharger (c’est notre monde extérieur).

 

En cas de conflits émotionnels le corps est donc limité et la voix perd de la souplesse.

Raideur corporelle, entrave vocale, gorge serrée peut être le signe d’un conflit émotionnel qui, en ne parvenant pas à s’exprimer, renforce les tensions et le dysfonctionnement vocal. C’est un cercle vicieux.

 

D . « Mal à dit » quand le corps retient la vie

L’être développe un état de stress, l’action du système nerveux sympathique conduit à une phonation tendue, qui se manifeste dans l’intensité de la voix, sa hauteur et la façon d’articuler les sons du langage.

Par exemple, les émotions tendres provoquent le prolongement des voyelles, les émotions agressives celui des consonnes.

De même que la monotonie de la voix et une faible intensité vocale constituent les symptômes vocaux de la dépression.

La gorge serrée, la dysphonie, le mutisme, les angines (de angere = angoisses) sont les « mal-à-dies » liées à ce niveau de conscience.

En relaxation ce niveau de conscience se libère et ouvre à l’imagination, la créativité la réceptivité.

 

La gorge lieu de vibrations sonores et de passage des aliments, symbolise le pouvoir de transformation.

 

Patricia

4 . JE VIS ET JE VIBRE AU SON DE MA VOIX et JE ME TRANSFORME

 

A . Je vis : la voix outil de communication 

L’étude de la voix est d’un intérêt particulier pour le management : le comportement vocal joue une rôle important dans une négociation, une prise de décision, un conflit, une compétition. Savoir écouter l’autre dialoguer sur le même ton vocal ou son contraire, peut influencer sur l’aboutissement soit à un accord, soit à une domination ou à une soumission.

 

B . Je vibre : expression émotionnelle

la voix est un mode d’expression émotionnel : elle permet de se mettre en relation avec l’autre et de recevoir l’autre par sa voix. D’assumer son monde intérieur dans le monde extérieur.

La voix est entre autre à la croisée des chemins entre la Raison et le Ressenti.

La voix libre implique un accord entre raisonner et résonner ; la voix bloquée indique une dualité, une fragmentation.

 

C . Je me transforme : la voix guérison de l’âme

D’une façon plus subtile, par la voix, nous pouvons trouver les différents sons accordés aux zones de résonance de notre corps.

Par le SON on peut agir sur nos chakras, ces centres d’énergies récepteurs et transmetteurs et mettre en communication toutes les forces d’énergie de notre être, de la plus dense à la plus subtile, du périnée au sommet de la tête, de l’enracinement à la conscience d’ÊTRE.

 

5 . SOPHROLOGIE RELAXATION et UNITE

 

La voix est le porte parole de ce que j’ai (corps physique), de ce que je sens et je fais (perception sensation émotion) de ce que je suis et j’exprime, je transforme (pensées intellect) 

Le faire est le lien entre l’avoir et l’être

 

 

A . Une unité : CORPS/AME/ESPRIT .

 

B . Comment agir pour accorder ma voix et tendre vers cette unité CORPS/AME/ESPRIT ?

 

1 . Le corps instrument :

nous l’accorderons, et apprendrons à le contrôler en utilisant tous les registres du corps résonnant que nous connaissons en sophrologie ou relaxation.

Lien entre plancher pelvien, diaphragme, gorge (cordes vocales = plancher laryngé ou palatal)

Activation des 5 systèmes

 

- En agissant sur l’avoir :

 

a . Expérimenter mon attitude corporelle : contact à la terre (les appuis) et prise de conscience de la verticalité (en relation avec la colonne vertébrale, le haut et le bas, la distance juste…). Je peux alors proposer des marches, des équilibres, des graphismes : RD1, Yoga ; Taï chi etc...

 

b . Relâcher les tensions musculaires agir sur les carapaces (les cuirasses de W. REICH) : je peux alors proposer Sophronisation de base, Schultz, Jacobson, Do In, etc

 

c . Calmer la respiration : je peux alors proposer toutes les techniques de respiration pour ouvrir les différents étages respiratoires, recentrer, calmer. Les apnées agissent tout particulièrement sur la détente des 4 diaphragmes (pelvien, abdominal, claviculaire, laryngé plis vocaux). le système neurovégétatif est alors sollicité.

 

- En développant l’être :

 

Ecouter ma résonance dans mon corps me permet de poser et travailler ma voix à l’intérieur et l’extérieur de moi-même pour jouer de moi.

Je peux utiliser des jeux vocaux, travail des Sons, Qi Gong, chants, des expressions vocales et gestuelles.

 

Prendre conscience de mes émotions c’est me donner l’occasion de revoir mon cadre de référence.

 

1.       Je peux travailler sur la gestion et reconnaissance du stress

2.       Connaître mes différents personnages

3.       Travailler sur mes dualités

4.       Ma sécurité

5.       Sur les liens émotion et symbolisme (chamanisme)

6.       Ouvrir les lieux de résonances dans mon corps en passant par les chakras, les relier : yoga, Tai Chi ; Qi Gong ; chants, visualisations (exemple : fête des fleurs, l’arc en ciel).

 

UNE Voix qui se permet de jouer avec les sons est une voix

qui se libère s’apaise, s’énergétise, retrouve les sensations de confort, d’harmonie de plénitude.

 

CONCLUSION :

Du Corps Physique au Corps Emotionnel,

la Voix peut nous emmener sur la voie de la SPIRITUALITE .

 

Florence Barrago et Patricia Laleouse (03/04/2004)

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr