P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

les trois temps

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 6 / journée du 27/03/1999

Préambule explicatif : sophronisation de base en position classique, travail sur les 3 temps classiques, présent, passé, futur ; commencer par le présent en y installant vous-même dans votre image neutre, dans votre espace intérieur puis passer dans le passé à travers le souvenir qui pour vous est un souvenir agréable maintenant. Si il y a une chose agréable à mettre en souvenir aujourd’hui, ce serait quoi ? et laisser remonter. Ce peut être un souvenir anodin, très récent, très lointain, peu importe. Si j’avais envie de me souvenir de quelque chose d’agréable de ma vie, ce serait quoi aujourd’hui ? Et le laisser revenir simplement pour en prendre le contact, pour apprécier ce qu’il fait surgir.

Puis revenir dans le présent, l’espace intérieur, cette image personnelle ; puis dans un temps suivant se projeter dans le futur, là aussi dans quelque chose qui pour vous est aujourd’hui agréable, qui sera peut-être important, peut-être anodin, mais vous projeter juste après avoir fait quelque chose qui pour vous sera particulièrement agréable, et prendre le temps de vous dire, de vous raconter, de vous projeter dans ce moment là, où vous aurez réalisé quelque chose de sympa. Ce peut être simplement une ballade, ce peut être une grosse sieste, ce que vous voudrez. Puis ensuite revenir encore une fois dans le présent, ce présent-ci. Puis ensuite de s’arrêter sur cette phase, ce rythme à 3 temps. L’important c’est que les trois temps provoquent le mouvement.

En position assise, la plus confortable possible et dés la fermeture des yeux, commencez à vous installer dans ce mouvement de détente simple que vous connaissez bien, et d’installer à votre rythme, les mouvements du haut vers le bas, autant de détente, d’équilibre, d’harmonie dans chacune des parties de votre corps.

Détente de la tête, relâchement du visage, détente des joues, toujours centré sur les sensations les plus positives, les plus agréables liées à cette détente ; laissez tomber tout naturellement les épaules ; en profiter pour détendre la nuque, le cou et installer ce triangle supérieur dans l’équilibre, sans tensions ; puis relâcher le dos, le laisser s’étaler, se caler ; la poitrine souple ; le ventre relâché ; les bras détendus ; sans tensions ; puis continuer tout simplement ce mouvement de détente en relâchant les muscles fessiers, les jambes ; jusqu’à la pointe des pieds, simplement posés, calés, confortable.

Et dans cette position d’équilibre, de détente, peut-être tout simplement en prenant contact, avec le relâchement de votre respiration, augmenter encore le relâchement, la détente ; et sur la force de l’expir, descendre lentement ce chemin agréable, qui va vous mener aussi près que vous le souhaitez, des portes du sommeil ; à chaque expir ; profondément, tout simplement.

Et pour augmenter encore cette sensation de détente, d’équilibre, dans ce présent d’aujourd’hui, je vais vous inviter maintenant simplement à laisser s’installer et à vous installer dans cet espace intérieur, cette image simple, neutre, d’équilibre, d’harmonie ; et de vous y installer complètement, simplement ; juste centré sur toutes les sensations positives agréables ; qui naissent dans cet espace que vous pouvez percevoir, en prenant simplement le temps de s’y installer et de l’explorer par chacun de nos sens ; dans ce présent d’équilibre, d’harmonie intérieure ; de prendre le temps de nommer ces sensations ; pour mieux en profiter, peut-être pour les amplifier.

Et puis tout simplement dans ce présent confortable, calé, harmonieux, je vais vous inviter maintenant à la laisser remonter un souvenir agréable ; peu importe qu’il soit très ancien ou très récent ; et juste laisser s’installer, retrouver le contact avec cet événement positif ; retrouver les sensations qu’il développe ; cette émotion positive liée à ce souvenir, ce passé, simple, riche, peut-être en sentant la chaleur intérieur, toujours centré sur les sensations les plus positives ; liées à ce souvenir dans lequel vous êtes maintenant ; toutes les autres sensations ne sont pas importantes, elles sont juste entre parenthèses ; prendre le temps de savourer ce moment, de s’en nourrir.

Et puis quand vous en avez fait le tour, tout en notant toutes ces sensations positives ; revenir ensuite à ce présent d’aujourd’hui ; vous réinstaller dans cet espace intérieur, cette image neutre d’équilibre ; centré sur les sensations les plus agréables ; ce passage du passé au présent ; à la fois encore plein de ces sensations du passé et en même temps complètement dans cet espace - présent que vous avez installé.

Et puis là encore, à votre rythme ; en prenant le temps nécessaire, je vais vous inviter maintenant à vous projeter dans un mouvement futur, dans très peu de temps ou dans un peu plus de temps, peu importe ; et là encore, c’est juste après qu’il se soit passé quelque chose d’agréable, peut-être de très important, peut-être pas très important ; et tout simplement de vous représenter, juste à ce moment là ; il vient de se passer quelque chose et vous pouvez peut-être parler à quelqu’un de proche ; quelqu’un qui va peut-être vous aider encore à amplifier ce moment là ; tout en étant très centré sur tout ce que cette réalisation vous apporte, ce qu’elle vous procure comme sensations ; en y rajoutant le plaisir de la partager, de l’évoquer ; tout simplement ; sentir la puissance de l’évocation ; la chaleur de l’échange ; peut-être en profiter, pour faire circuler à l’intérieur de vous toutes ces sensations positives ; de les amplifier par la respiration.

Et puis là encore, quand vous en aurez fait le tour ; en prenant tout le temps nécessaire, revenir au présent d’aujourd’hui, à cette salle dans laquelle vous êtes installés ; peut-être quelques sourires partagés, sentir tout simplement la présence, le groupe installé, des gens autour de vous ; prendre le temps de vous remémorer tout ce vécu.

Et puis pour terminer cette pratique, je vais vous proposer tout simplement de prendre un petit moment pour activer nos qualités intérieures, pour les remettre en conscience ; prendre contact avec tout ce qui fait que chacun d’entre nous est unique, exceptionnel ; avec toute son humanité partagée ; prendre contact, conscience de cette puissance, cette richesse de notre passé, de nos racines ; prendre contact avec la solidité du présent ; notre tronc ; et puis toutes ces branches du futur possible ; toutes ces expériences potentielles.

Et c’est avec toutes ces qualités, toute cette richesse, toutes ces promesses du futur que vous vous vous retrouverez tout à l’heure ; dans votre état habituel de conscience, d’expérience et dés que vous le souhaiterez je vous invite maintenant à vous préparer à revenir en prenant votre temps ; à votre niveau habituel d’énergie, de conscience, de tonus ; avec le processus que vous connaissez bien ; et après avoir pris tout le temps de la respiration, des bâillements, terminez par l’ouverture des yeux.

Jean Pierre LEPAGE (27 mars 1999)

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr