P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

les couleurs

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 8 / journée du 25/03/2000

Nous allons commencer par faire une toilette énergétique en position debout, puis une sophronisation de base rapide, avec un exercice de respiration en étoile. Nous travaillerons ensuite sur les chakras, le 1er étant sur le bas-ventre entre le sexe et l’anus, et sur chacun de ces chakras, je vous proposerai de placer une couleur en terminant par le chakra coronal qui est au-dessus de la tête.

Toilettage énergétique

Nous nous plaçons debout ; alors, la toilette énergétique, nous allons commencer par nous frotter les mains et nous masser les paupières ensuite ; frottons les paupières ; puis nous frottons les ailes du nez ; puis avec nos mains nous massons notre cuir chevelu, nous essayons de décoller notre cuir chevelu ; puis nous allons tapoter derrière l’occiput ; et maintenant avec une main, que nous commencions par la gauche ou la droite, peu importe, nous allons nous masser l’abdomen ; donc avec la main droite, nous le faisons dans un sens, dans toute la région abdominale, le plus largement possible, en partant du centre, du nombril et en élargissant le mouvement ; puis nous changeons de main, et le faisons maintenant en partant en sens inverse, à l’envers du sens des aiguilles d’une montre en quelque sorte, toujours en commençant par la région du nombril et en élargissant progressivement pour concerner tout l’abdomen ; voilà, nous avons fait notre toilette énergétique.

Sophronisation de base

Vous commencez à choisir la position la plus agréable, debout si possible ; une fois que nous aurons fait la sophronisation de base et la respiration en étoile, ceux qui le veulent pourront s’asseoir pour continuer sur la technique des couleurs.

Nous prenons un inspir profond, nous expirons, nous fermons les yeux quand nous sommes prêts ; et nous commençons tout d’abord en prenant conscience de notre verticalité, par relâcher notre tête, nous relâchons l’ensemble de notre tête, nous relâchons la nuque, le cou ; nous pouvons si nous désirons faire quelques mouvements de tête, de nuque, pour bien percevoir l’ensemble de la tête sans tension ; puis nous continuons de relâcher les trapèzes, les épaules, les coudes, les avants-bras, les mains, les poignets, les doigts, en remuant les doigts, les phalanges ; nous nous sentons bien dans cette détente où nous essayons de descendre petit à petit au niveau des membres supérieurs ; puis nous prenons conscience de la détente du tronc, de la région thoracique, de la région dorsale sans tension ; nous relâchons maintenant la région lombaire, les hanches, le bassin, nous relâchons les fesses, le périnée ; nous relâchons également la région abdominale, tout le contenu de nos organes à l’intérieur de notre ventre sans tension ; nous abordons cette phase de détente, aux portes même du sommeil, présent ici et maintenant dans cet espace où nous percevons toutes les sensations de notre corps ; puis nous relâchons maintenant les jambes, les cuisses, les genoux, nous déverrouillons les genoux, nous relâchons les chevilles, les pieds, les orteils ; nous pouvons bouger nos orteils pour mieux sentir le contact avec le sol, nous sentir profondément enraciné dans le sol, sans tension, en parfait équilibre.

Respiration en étoile

Puis nous allons maintenant découvrir la respiration en étoile qui se fait avec une respiration ventrale, un inspir lent et profond dans le relâchement ; nous commençons, inspir, nous gonflons le ventre, rétention, et vous imaginez envoyer l’air dans vos bras, jusque dans les mains, vous retenez cet air un instant pour prendre conscience des bienfaits de l’oxygène dans les bras puis expir ; nous prenons le temps d’intégrer, de vivre ce qui se passe dans les bras ; puis de nouveau nous prenons un inspir lent dans le ventre et nous imaginons envoyer cet air dans nos jambes jusqu’aux pieds, nous gardons l’air en rétention, nous apprécions le bénéfice cet oxygène dans les membres inférieurs, expir ; nous prenons le temps là encore de vivre les sensations de notre corps ; nouvel inspir profond dans le ventre et cette fois-ci vous allez basculer légèrement la tête en arrière et vous oscillez votre tête de droite à gauche légèrement pour faciliter le passage de l’air jusqu’au sommet de votre crâne, rétention un instant pour apprécier l’oxygène au niveau de la tête, chacun à son rythme on relâche l’air ; puis nous allons faire la totalisation et nous imaginer tel une étoile avec ses cinq branches, nous faisons un inspir lent et profond, et cette fois-ci nous envoyons l’air dans la tête, les bras et les jambes en retenant cet air dans les cinq branches de l’étoile ; et nous relâchons ; nous prenons le temps d’intégrer, de regarder ici et maintenant ce qui se passe dans notre corps, à notre place, dans cet espace, comment nous percevons notre corps, de l’intérieur, de l’extérieur.

Couleurs et Chakras

Nous reprenons maintenant une inspiration profonde pour nous réancrer dans le présent puis nous allons maintenant travailler avec les couleurs. Chaque couleur a une résonance sur un chakra, centre d’énergie, comme vous le savez situé le long de la colonne vertébrale ; le simple fait de visualiser sur son écran mental une couleur produit la stimulation d’une glande endocrine et en même temps d’autres fonctions ; je laisse maintenant venir sur mon écran mental la couleur rouge, cette couleur rouge est lié au premier chakra, le chakra racine situé entre le sexe et l’anus au niveau pubien ; cette couleur stimule l’odorat, les glandes surrénales, la couleur rouge apporte la confiance, la sécurité et je visualise la couleur rouge au niveau du bas-ventre pour activer en moi la confiance, la sécurité ; puis je laisse maintenant, tout doucement la place sur mon écran mental pour visualiser la couleur orange, que je vais activer sur le deuxième chakra qui est situé au bas du dos en dessous du nombril, au milieu du ventre ; cette couleur agit sur le sens du goût et est en relation avec les sentiments ainsi qu’avec le sexe, elle stimule toutes les glandes et parties génitales, en arrière au bas du dos, en avant sous le nombril au milieu du ventre on visualise cette couleur orange et je l’active en la visualisant sur ce chakra ; puis vient maintenant sur l’écran mental la couleur jaune, très belle couleur qui stimule notamment le troisième chakra, entre le nombril et le sternum, au niveau de la région du pancréas, la couleur jaune stimule le chakra et le sens de la vue, la couleur jaune me donne un meilleur contrôle de moi-même, me permet de m’affirmer, stimule toutes les fonctions du pancréas et agit également sur la digestion ; je relâche maintenant la couleur jaune et je laisse venir dans mon esprit le vert en direction du quatrième chakra, dans la région du coeur, du thymus ; le vert, cette couleur va stimuler le toucher et va me permettre d'améliorer ma relation avec autrui, l’amour inconditionnel avec moi-même et avec les autres, elle active cette capacité d’amour, elle stimule le thymus ; puis nous relâchons le vert en laissant maintenant venir le bleu, cette couleur bleue correspond au chakra situé au niveau du cou, de la thyroïde, elle stimule le sens de l'ouïe, elle nous rend plus réceptif aux autres, elle nous permet de travailler dans le sens de la communication et stimule la glande thyroïde, je visualise le bleu dans la région du cou, de la thyroïde ; puis je remonte doucement au niveau du visage, au niveau du front, entre les sourcils, au milieu du front, le chakra qu’on appelle aussi le troisième oeil, le siège de la conscience et à ce niveau je laisse maintenant venir le bleu indigo, un bleu plus foncé, un bleu jean, ce bleu va permettre maintenant ma perception extrasensorielle, il se trouve au centre du front, c’est l’apna, le troisième oeil des orientaux, l’oeil de la connaissance, je prends donc davantage conscience de mon esprit et de ma glande hypophyse qui est stimulée, j’active ce bleu indigo au centre du front, au niveau du siège de la conscience, de l’esprit, de ma capacité à percevoir, à développer mon intuition, il me relie à l’hypophyse ; puis nous allons atteindre maintenant le sommet de la tête, le chakra coronal, ouverture totale de la conscience et à ce niveau là je laisse venir la couleur violette, pourpre, sur ce chakra coronal, au dessus de la tête, et je découvre ma lumière intérieure, je découvre également un sentiment d’unité, je l’acquière profondément, le violet stimule mon épiphyse, je reste encore quelques instants avec cette couleur violette au niveau du chakra coronal, au dessus de la tête, qui m’entraîne vers la lumière intérieur, profonde, l’ouverture totale de la conscience, sentiment d’unité envers moi-même, sentiment d’unité envers mon entourage, sentiment d’unité envers l’infini.

Désophronisation

Puis tout doucement, en respirant une ou deux fois nous commençons à nous réancrer dans notre corps, chacun à notre rythme, là où nous sommes, avec un sentiment profond de paix, de confiance, d’amour, nous allons commencer tout doucement à bouger notre corps, nous allons nous étirer, bailler ; chacun d’entre nous, là où nous sommes nous prenons le temps de faire notre désophronisation, de nous asseoir, de prendre le temps de récupérer.

Jocelyne Lacour le 25/03/2000

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr