P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

le verbe et plus si affinité

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 35 / journée du 28/03/2009

 

LA SEMANTIQUE

 

Organisation de l’atelier : plan de déroulement

1 - Définition de la SEMANTIQUE avantages inconvénients d’une sémantique spécifique

2- Pratique A  avec un terpnos logos très accompagnant pour une Futurisation

3 - Revoir le sens des mots communs rapporté en sophrologie (version sophro)

(tableau brain storming)

Brain Storming pour faire émerger tous les objets d’études possibles

Chacun présente ses suggestions ;

Trier les néologismes caycédiens

4-Séance B  avec peu de mots + de silence - termes sophro moins de mots-  pour une Futurisation

Phénodescription sur les 2 séances

 

La sémantique en sophrologie

Secrétaire de séance Michèle P.

·        Les participants se présentent de façon sophrologique.

·        Présentation du plan de travail. Le Terpnos Logos est chargé de MOTS : sont-ils compris « sophrologiquement parlant » par TOUS. Doit-on décoder les mots que nous employons dans notre Terpnos Logos afin d’aboutir à un résultat (phénomène ?)

·        Présentation de la fiche : une demande est faite pour revenir sur la définition de la « parole » et de « parole et langage ».

·        Pour parler du terpnos logos sophro : proposition de vivre 2 séances ; avec la même intention  mais Terpnos différent.

·        La Séance de futurisation : anticiper, préparer à se voir dans une situation à venir, que je souhaite voir aboutir dans les meilleurs conditions, que je souhaite réussir pour moi.

·        après la 1ère séance, brainstorming sur les mots utilisés en sophro.

·        La 2ème séance se fera avec moins de mots.

·        Brainstorming de tous les mots utilisés dans un terpnos logos.

·        Proposition de travailler sur certains mots pour savoir si chacun met le même sens.

·        1ère séance

·        Phénodescription de la 1ère séance, mettre quelques mots pour pouvoir comparer avec la 2ème séance. La phéno permet de voir les mots utilisés. Certains ont des formations différentes, les mots seront peut-être différents dans le terpnos logos.

·        Dans le brainstorming mettre des mots à éclaircir. Est-ce que se sont des mots que vous utilisez dans vos séances ?

·        Mots : hémicorps, vivance, conscience, phénodescription, relâcher, détente, déplacement du négatif, du positif, intégration, respiration, système ISOCAY, le moment, instant, désophronisation, position, posture, chaleur, totalisation, Vous, je, confortablement, peut être, proposer, au bord du sommeil, profondément, invite, accueille, équilibre, sans analyse, sans jugement, sans à priori, de plus en plus, tous les organes, agréable, orientation, enracinement, concentration, sentir, sur votre chaise, points d’appui, contact, confiance, toucher, laisser venir, sensation, sentir, capacité, valeur, potentialité, qualité, attention, intention, intentionnalité .

·        Faire la distinction entre les mots de Caycedo (néologisme) et ceux de la langue française.

·        Faire des familles de mots : ceux typiquement sophro et les mots usuels employés en sophro.

·        Proposition de mots mouvements & mots statiques : pas acceptée

·        Proposition de mots du corps & mots des sensations : pas acceptée. Cela pourrait faire partie de sous classement.

·        On pourrait partir du problème que pose le mot dans une séance, suivant le vécu de la personne se serait différent.

·        Distinguer les mots crées en sophro puis faire des sous classements.

·        Les mots employés en sophro ne sont pas toujours signifiants.

·        Faire la même séance avec le moins de mots possible, la restitution sera-t-elle la même que la 1ère ?

·        Les mots usuels peuvent ils  être porteurs d’une autre signification en sophro.

·        Demande de s’arrêter sur « négatif » et « positif ». quand on les utilise qu’est-ce qu’il y a derrière ?

·         Dans le tableau éliminons les mots usuels qui ont un sens et ne pose pas de problème majeur. (tu les as barrés sur le tableau)

·        gardons les mots usuels qui ne sont pas une évidence : relâcher, relaxer, enraciner, détente, positif, négatif, intégration, respiration, système, (parenthèse !), ici et maintenant, instant présent, posture, juste, sans à priori, phénomène, capacité, valeur, bord du sommeil, potentialité, corporalité, ISOCAY.

·        Avez vous remarqué y a pas de mots qui représente le corps ?

·        On l’a exprimé dans la corporalité.

·        Faire la différence entre sémantique et communication, qui sont des mondes différents. Il faut rester dans le sens du mot.

Le plus difficile c’est de faire abstraction de la communication.

Dans nos mots usuels utilisés en sophro, il y a l’intention qu’on y met, la connotation sophrologique.

Quel sens sophrologique je mets dans ce mot usuel, ce qui fait  qu’on tombe dans un problème de communication.

Néologisme  le mot « sophrologie » : Quelle définition ?

Sos : harmonie  Définition de M. Guéry : harmonie ;  joie profonde de celui ou celle  qui peut donner un sens profond à ses actions passées,  ses actions présentes et à ses perspectives d’actions.

Phren : l’esprit

Logos : étude, science

Quand on dit déplacement du négatif, négatif en tant que sophrologue, on ne peut pas partir de l’étymologie du mot, et voir ce qu’il est devenu en sophro.

« négatif » : absence de perception, ce qui ne convient pas en langage usuel.

En sophro ce qui est négatif c’est tout ce qui perturbe. Pourquoi ce qui perturbe est négatif ??

La toxicité est négative.

Toute forme est cause de toxicité.

 Caycedo :  le négatif dans le 1er degré, quand on fait du corporel, c’est tout ce qui n’est pas dans le corps. Le positif c’est tout ce qui est dans le corps.

Cela dépend du protocole.

L’incapacité à lâcher prise est-elle « le négatif » à « se concentrer » ?

Il y a une question d’intention.

Dans ce que j’appréhende dans le futur, il peut y avoir des réactions qui m’en éloignent ou qui me retiennent.

2ème séance  Futurisation avec une autre Terpnos Logos (moins de mots-  les justes mots permettant à chacun de mettre SON signifiant + néologisme)

Retour  Phénodescription

 

- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :- :-


 

APPORTS THEORIQUES : définitions

 

Ø  La sémantique c’est l’étude du Sens du langage. Et le Sens c’est Quoi ?

Sens de la phrase (grammaires syntaxe)

Linguistique                    langage              mots

Sens des mots (lexical) les mots sont « des valises » ils portent une signification, une émotion, un vécu……. Ils s’enrichissent au fil de notre vie de nos nombreuses expériences

 

Ø  Le langage est un moyen de communication conventionnel Oral (parole) ou Ecrit (écriture).

Le langage a pour fonction d’exprimer la pensée.

Le langage (la langue  française) est composé de phrases, les phrases de mots.

Le langage est l’instrument principal de l’intelligence 

Le langage fixe le mouvement dans le temps et l’espace.

 

Ø  La Parole est un système ORAL (vibrations sonores) audible (oreille), c’est l’ensemble de sons acoustique et articulé (gestes mâchoires, langue, lèvres), reconnu par un groupe d’individus. C’est un code qui répond à un besoin de communication reconnu par une même communauté parlante.

 

Ø  La Phrase, c’est un ensemble de mots et le sens d’une phrase dépend de la grammaire et de la syntaxe.  Pour comprendre le d’une phrase : il faut passer par les étapes suivantes :

o   Comprendre le sens des mots de la phrase

o   Faire l’interprétation syntaxique (déterminer quel mot modifie tel autre mot d’après l’ordre des mots)

o   Faire l’interprétation sémantique à partir de l’interprétation syntaxique  et du sens des mots

 

Ø  Le MOT   est une suite de sons ou de caractères graphiques formant une unité sémantique (qui a du sens) si et seulement si ce mot est compris par un groupe d’individu initié au même langage. Le mot est le symbole de nos perceptions ; l’expression de nos pensées ; c’est un système de référence.

 

Ø  Le Terpnos Logos est la Parole du Sophrologue qui aide au développement des phénomènes que le « Sophronisant » va activer au cours de la séance sophrologique.

A l’origine (9° S av J.C) « épodé » parole aidant à guérir

3 sortes d’épodés : - la supplique (prière de guérison)

                                         - L’exorcisme (parole agissant sur le mal, le démon)

        - Terpnos logos, expression verbale de l’intention de l’aidant. Paroles belles et bonnes à la fois moyen thérapeutique qui vise un objectif


 

 

MOTS SOPHROLOGIQUES

DEFINITIONS SOPHRO

Expressions en langage usuel

Système ISOCAY

 

6 systèmes

 

 Points d’inter-action

Système : ensemble de parties coordonnées entre elles,

 

ISOCAY : Intégration Sophrologique Caycédienne

 Point de repère, de centrage de focalisation de l’attention permettant une meilleure préhension du système concerné dans la globalité

Le corps visualisé partie par partie de la tête au pied chargé des objectifs de la méthode de Caycedo et de l’expression de ses valeurs

VIVANCE

 

 

Vivantiel(le) non théorique Pratique s’appuie sur des phénomènes Vivance Phronique

 

 

VIVANCE QUI SE FAIT PENDANT LA SOPHRONISATION

 

 

UNITE VIVANTIELLE (système Isocay)

 

 

 

  LOI DE REPETITION VIVANTIELLE

Néologisme créé par C. (vivancia)

 

 

 L’Homme en rapport avec le monde dans lequel il vit, fait l’épreuve de la vie et s’éprouve vivant

 

Eprouver consciemment  les manifestations de la VIE de Son Corps, de Son esprit de SA Conscience.

 

Lieux de Vivance Phronique

 

 

 

 

Vivre  l’expérience de la Présence comme une réalité consciente, ainsi que la mise en jeu d’un processus herméneutique vivantiel.

 

Acte de conscience, c’est la certitude d’une présence : la vie en train de se manifester à l’intérieur de notre corps.

 

Sentiment de vivre, d’exister propre à l’homme qui fait son « humanicité » faire partie de la grande chaine humaine HUMAIN

 

 

 

 

TETE ; Cou Epaules dessus bras, mains Dessous bras thorax, Ventre lombaires, Bas ventre bassin jambes pieds

 

 

 

Permettre à l’Homme  de comprendre et de voir son existence sous un jour nouveau, car porteuse d’un sens et de valeurs qui lui sont propres .

CONSCIENCE (définition sophrologique)

 

 

 

 

 

 

Démarche phénoménologique

De se voir vivant dans ce monde et entrer en relation avec ce monde

 

Il ne s’agit pas des connotations données par les cultures, philosophies, religions écoles psychologie et psychanalyse

La capacité de l’Homme à entrer en relation avec le monde : à être présent au monde et à lui-même.

 

La vie de la conscience en train de se vivre avec ses capacités et ses possibles . Force (de vie) qui constitue et anime toutes les structures physiques et psychiques de l’être humain

 

VALEURS  DE L EXISTENCE

 

Etudiés comme phénomène sans jugement et sans analyse.  Acte de conscience qui se manifeste

Acte par lequel l’homme peut donner quelque chose comme un sens et une valeur à son existence. Existence de personne singulière, différente des autres, unique irremplaçable.

SOS  PHREN LOGOS

 

SOPHROLOGIE

Sos : harmonie ;  joie profonde de celui ou celle qui peut donner un sens profond à ses actions passées, ses actions présentes et à ses perspectives d’actions (M.Guerry)

Phren : esprit

Logos : science, étude

SCIENCE ET étude de la vie humaine de la naissance à la mort,   passé présent et avenir, dans toute son expression positive apportant la joie, le bien être

Herméneutique (grec)

 

 

 Le processus herméneutique

(processus : progressivité)

 

 

Les moyens concrets pour accéder au processus herméneutique de découverte et de transformation sont :

-Dialogue pré-sophronique

-Terpnos logos

-Systèmes isocay

-Postures

-activations intra-sophroniques

 

 

 

 

De la partie (unité vivantielle) au TOUT, le CORPS vécu comme une réalité de plus en plus vivante et de plus en plus consciente.

 

 

Découvrir un nouveau sens et une nouvelle valeur à cette vie-ci en train de se déployer dans  notre existence singulière

Pour l’Homme : Les évènements de SON existence Se dévoile progressivement ; interprétation que l’on se sert à soi même

 

Développement, transformation à partir des sensations et perceptions  du corps agissant sur l’esprit de l’être humain et ouvrir à une nouvelle forme d’existence

Le Positif

Action positive : C’est tout ce qui va rendre possible, que se pose là le phénomène, ce qui apparait.

Le Positif fonctionne au Présent  par rapport au passé et dans l’espoir d’un futur

Modifications perceptives dans le corps dans l’esprit qui procure une sensation de mieux Etre

Le Négatif

 

 

 

Déplacement du Négatif

Absence, ou négation qui par manque ne fera pas phénomène ou encore par négation ne permettre pas au sujet de faire phénomène pendant l’entrainement

 

Lâcher prise

Absence de perception de modification d’un état de mal Etre

Ou résistance à accueillir un mieux être

 

Incapacité à  lâcher prise

 

 

 


 

LE TERPNOS LOGOS : discours du sophrologue

(écrit de Pierre Guirchoun)

En sophrologie caycédienne, le terpnos logos est le discours du Sophrologue qui fait passer quelque chose au-delà de ce qui est dit et qui va permettre à son « sophronisant » de rester dans la Vivance.

 

Mais si sa parole doit être, certes apaisante, sa voix douce, son discours optimiste, accompagnant et aidant, ils (parole, voix discours) ne doivent pas pour autant être berçants, endormants, hypnotisant, ou inductifs comme l’on entend dans les séances d’hypnose, n’être non plus uniques, universels, stéréotypés, pré-écrits, appris par cœur…. Comme l’on voit parfois dans les livres dits de Sophrologie. Et c’est aussi pour cela qu’en Sophrologie caycédienne, nous sommes opposés à ces séances enregistrées au magnéto, sur cassettes remises au patient pour qu’il s’entraine chez lui (rappelons que l’entraînement personnel à la maison doit se faire seul, sans support enregistré)

 

Dans son terpnos logos et la voix qui l’accompagne, le Sophrologue doit éviter les écueils suivants :

ü  Une voix et un discours emphatiques (pompeux grandiloquente)

ü  Une voix trop mélodramatique

ü  Une voix d’outre-tombe

ü  Ou au contraire : - trop légère, évaporée

   - détachée

   - saccadée                                                   

ü  Une voix et un discours manquant de conviction

ü  Une voix étouffée (penser à la respiration) ou inaudible

ü  Une voix manquant d’assurance, retenue, hésitante, tremblante

ü  Une voix criée, violente

ü  Une voix « off », sexy, hôtesse de l’air …..

 

Comme nous l’avons dit, le terpnos logos est la parole du Sophrologue qui aide au développement des phénomènes que le « sophronisant » va activer au cours de l’exercice sophrologique.

Selon le cas, le terpnos logos peut être :

Informatif – explicatif – orientatif – persuasif- non directif – semi-directif – silencieux etc.…………

Mais la plupart du temps, il est surtout Orientatif. Le Sophrologue va orienter son discours de telle sorte que le sophronisant reste en permanence dans la Vivance, l’aidant à réduire le négatif encombrant la conscience, à mettre entre parenthèses tout ce qui n’est pas en rapport avec la Vivance Phronique (notamment à éviter que le patient se laisse gagner par un travail de rationalisation ou de productions mentales (dispersions), à éviter que le patient se disperse et s’éloigne du but recherché qui est celui de découvrir ce qui doit apparaitre à la conscience et, ici et c’est le corps, le CORPS PHRONIQUE .


 

Séance  A

 

Positiver une situation à venir ; que je souhaite réussir

RD - Hémicorps

 

Terpnos Logos

Je me place en position debout, et j’écarte les pieds de la largeur du bassin. Je mets mes pieds parallèles entre eux, je ferme les yeux … Je perçois le contact des pieds avec le sol et pour que ce contact soit plus ferme, je plie légèrement les genoux. Je me sens ainsi enraciné dans le sol (15 sec)… Je relâche maintenant les paupières ainsi que tous les petits muscles qui entourent les yeux… je détends le front… je décrispe le cuir chevelu… les joues se relaxent … lèvres et mâchoires abandonnent toute rigidité… Je perçois mon visage dans sa globalité ... Je le vis agréablement reposé, calme (20 sec)

Je détends les épaules… elles deviennent beaucoup plus lourdes… je détends le cou et la nuque et ainsi, je facilite la circulation du sang vers la tête (20 sec)

Je laisse aller les bras, les avant-bras, les mains. Je les sens eux aussi devenir de plus en plus lourds comme s’ils étaient attirés par le sol… La détente des bras crée une décompression des muscles sur les vaisseaux qui engendre des sensations agréables au niveau des mains (20 sec)…..

Je relâche le dos… Pour mieux le détendre, je suis la forme de ma colonne vertébrale dans cette position debout (20 sec)

Poitrine et ventre se relâchent…. Ma respiration attire mon attention… Je sens le ventre qui se gonfle à l’inspir et se dégonfle à l’expir (20 sec) En observant ce mouvement, je trouve déjà le bord du sommeil….

Je relaxe les fesses, le bas-ventre, et en partie les cuisses, les jambes, les pieds.

Rien ne me dérange de l’extérieur… Je continue de me pencher vers l’intérieur de moi-même en observant les expirs qui m’amènent dans un niveau de conscience de plus en plus serein (1mn) Je savoure ce calme

Je place maintenant le poids du corps sur le pied et la jambe gauche… En inspirant je lève doucement le bras droit. En même temps, je relève la tête comme si je voulais regarder vers le haut. Poumons pleins, j’étire le bras droit jusqu’au bout des doigts comme pour toucher le plafond…. Et je relâche d’u seul coup en expirant l’air. Le poids du corps revient sur les 2 pieds. Je prends alors conscience des sensations corporelles en observant les éventuelles différences entre côté droit et coté gauche (20 sec) puis sans perdre ce contact avec mes sensations internes, je me laisse redescendre tout au bord du sommeil en me concentrant sur les expirations (20sec)

Je reprends l’exercice mais en plaçant le poids du corps sur la jambe droite et en levant le bras gauche (10 sec) Je relâche subitement…. Le poids du corps revient sur les deux pieds… j’entre ne contact avec mes sensations corporelles (20 sec) sans perdre ce contact, je retrouve le bord du sommeil (20 sec)

Je fais l’exercice en levant les 2 bras, le corps restant sur les 2 pieds, (10 sec) Je prends globalement conscience de mon corps… Je le sens activé (5 sec)

Et puis, très doucement avec un minimum d’effort et de gestes, je m’assois sur la chaise … Je savoure les sensations récupératrices créées par cette position de repos  (détente, chaleur, picotements…) (20sec)

Je prends conscience de cette possibilité de me relaxer encore plus profondément…   je vérifie la détente du visage, des mâchoires… des épaules et des bras… du dos et du thorax… de l’abdomen et du bassin… des jambes et des pieds…

Je me laisse descendre encore plus profondément en moi-même, intensifiant cette détente mentale à chacune de mes expirations je retrouve tout au bord du sommeil… dans ce niveau de conscience, je visualise intérieurement mon objet neutre - image de détente - je le laisse maintenant s’estomper pour effectuer l’activation intra-sophronique…… (Positiver une situation Avenir que je souhaite réussir)

Je me visualise dans une situation qui pourrait se  dérouler dans quelques semaines ou quelques mois… Je visualise bien le lieu, avec les objets qui peuvent s’y trouver, le plus nettement possible… Je perçois les odeurs, les parfums, les bruits,  les couleurs… habituels à ce lieu. Je visualise les personnes, qui peuvent également s’y trouver, le plus nettement possible… Et je m’imagine moi-même, parfaitement bien physiquement, émotionnellement, mentalement (30 sec) Je me vois évoluer dans ce cadre, à la fois calme, sur de moi et plein d’énergie (30 sec). Je me sens en parfaite harmonie avec moi-même et avec tout ce qui m’entoure (1 à 3 mn) Je reste encore quelques instants en contact avec cette image très positive de moi-même (30 sec)

Puis je reviens au présent, prendre conscience de mon corps et de tout le positif qui est en moi (30) je profite de cette prise de conscience pour stimuler ma capacité de confiance vers une existence nouvelle pleine d’espoir.

En restant chargé de tout ce positif, je reprends une respiration plus ample… Je bouge très progressivement mon corps… Et enfin, je me réveille complètement en étirant les bras, les jambes, en faisant des flexions, des torsions afin de retrouver toute mon énergie musculaire… Au dernier moment seulement, j’ouvre tout doucement les yeux et retrouve ainsi le contact avec le monde extérieur… Je me sens calme et dynamisé.

FIN

 

Séance  B

Futurisation positive

Rd Hémi corps – explication respiration synchronique sophro déplacement du négatif IRTER

Position Debout Equilibre du corps

Grounding – Enracinement prise de conscience de la gravitation terrestre

Je relâche chacun de mes systèmes en pratiquant une respiration synchronique

1° système la Tête inspir tension douce sur tout le visage ….- expir  je lâche toutes les tensions …. 1° système sans tension

2° - 3° - 4° 5° systèmes respirations synchroniques plusieurs fois si vous le jugez nécessaire accueil  des manifestations de la détente dans chacun des systèmes

Puis dans le méga système tout le corps vécu, avec la juste tension nécessaire pour tenir la posture ni trop ni trop peu 

Pause de totalisation Phénomènes de détente de la Respiration

HEMI CORPS

Activation de l’hémi corps droit par un étirement doux et progressif accompagné de votre respiration inspir sur l’étirement expir sur le relâché

Accueil des phénomènes qui se manifestent à votre conscience le coté droit d’avec le gauche

Hémi corps gauche ……

Etirement général……. prise de conscience …… perception du schéma corporel en tant que réalité vécue  équilibre, harmonie  Pause

Position Assise

Puis je vais m’assoir sur ma chaise – récupération et approfondissement de ma relaxation dans chacun des systèmes en pratiquant le sophro déplacement du négatif…. j’accueille tous les phénomènes de détente qui se présente à ma conscience…….

Je visualise mon image neutre et je l’active par tous mes sens………………………..

Je laisse s’estomper l’image et je vais effectuer une activation intra sophronique :

je visualise une situation qui pourrait se dérouler dans quelques semaines ou quelques mois,…. je l’active par tous mes sens ;…. je situe le lieux les personnes et je m’imagine moi-même en parfait accord physiquement émotionnellement et mentalement

…..1 à 3 mn

Puis je reviens ici et maintenant, corporellement chargé de tout le positif j’en prends conscience J’active mes capacités d’harmonie de confiance et d’espoir

Et  je pratique une désophronisation progressive

FIN

 

Florence Barrago le 28/03/2009

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr