P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

le théâtre existentiel

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 4

L'homme inscrit en lui le scénario de son théâtre existentiel

Chaque fois que le rideau se lève, au premier acte, le CORPS apparaît, Splendide, Agressif ou Résigné, selon sa tenue de parade.

En fonction du décor, au gré du personnage et de ses masques, il déambule sur la scène et dresse l'affiche.

Mais, pour que la comédie s'anime et vive, au deuxième acte, dans la PSYCHE du CORPS, il faut l'Esprit; c'est lui qui connaît le texte, les répliques et les silences, c'est lui encore qui crée les autres personnages, c'est lui enfin qui conduit l'artiste.

Aussi, pour séduire le public, combler l'acteur et faire en sorte que se réalise l'artiste, pour le final, au troisième acte, pour que l'Esprit ait du CORPS, il faut l'âme.

Cette force qui fait applaudir, cette unité qui, après le spectacle, nous permet de dire " O vraiment, quelle oeuvre magnifique! On s'y croirait! "

Enfin, pour que l'image devienne réalité, pour que se déroule la trame, que l'édifice s'épanouisse, il ne faut pas se contenter de jouer, tantôt le CORPS, l'Esprit ou l'âme, mais bel et bien être le THEATRE TOUT ENTIER des TROIS REUNIS.

" Noël Septembre dit Nono "

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr