P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

le sac

 

 

  dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 14 / journée du 05/04/2003

 

Vous vous installez dans une position d’équilibre et de confort, assis ou debout, puis vous pouvez fermer les yeux avec cette idée de quitter le monde extérieur, s’isoler du monde extérieur et vous concentrer sur votre monde intérieur et ses sensations.

Prenez conscience de la forme de votre tête et de votre visage sans tension – Votre visage se détend, le front, les yeux, les joues, le maxillaire inférieur, la bouche, et dans la bouche, la langue se positionne librement. Toute votre tête est détendue – Conscience de la forme des épaules et des bras sans tensions. – Détente des bras, des avant-bras, des poignets, des mains, jusqu’au bout des doigts.-  Vous relaxez les trapèzes, les muscles de la nuque, tous les muscles du cou, doucement, tout votre cou se relâche – Conscience de la forme de votre abdomen relâché – les muscles de la paroi abdominale se détendent, tout votre anneau abdominal se détend – Conscience de votre respiration naturelle abdominale libre – Conscience du thorax relâché, toute votre cage thoracique se relâche. A l’intérieur de votre cage thoracique, votre cœur bat calmement – Relaxez maintenant votre dos, tout votre dos se relâche, tout le long de votre colonne vertébrale. – Relâchez la partie inférieure du corps, les muscles fessiers, les cuisses, les mollets, les pieds jusqu’au bout des orteils. ---

Je vous propose maintenant, si vous le voulez bien, de vous préparer mentalement à faire une sophrostimulation corporelle en sophro respiration synchronique.

Je vous explique d’abord : lors de l’inspiration vous amènerez les mains avec les doigts entrecroisés derrière la nuque, rétention du souffle, tension douce de tout le corps, puis expulsion, relaxation récupératrice. – Nous allons le faire ensemble. – Inspiration – vous amenez les mains avec les doigts entrecroisés derrière la nuque, tension douce de tout votre corps, le visage, le cou, la nuque, les épaules et les bras, l’abdomen, le thorax, la partie inférieure du corps jusqu’au bout des orteils - et expulsion, relaxation récupératrice, relax – Une 2ème sophrostimulation corporelle pour mieux activer le processus de  corporalité. – Inspiration, doigts croisés derrière la nuque, - rétention du souffle, tension douce de tout votre corps, visage, cou, nuque, les épaules et les bras, l’abdomen, le thorax, la partie inférieure du corps jusqu’au bout des orteils – et expulsion. Relax – respiration libre – Tout votre corps est relâché. Conscience de la forme de votre corps relâché. – Conscience de l’équilibre de votre corps relâché. – Conscience de la respiration de tout votre corps sans tension.

Prenez maintenant conscience de votre respiration, respiration libre, harmonieuse, respiration abdominale – au bord du sommeil – respiration calme et douce -. La respiration est à la base de tout le processus d’entraînement sophrologique, et à chaque expiration vous vous relaxez plus profondément. Chaque fois que vous expirez, vous lâchez prise davantage. – Prenez conscience de l’aide que peut vous apporter votre respiration dans votre entraînement. Je vous laisse quelques instants fixer votre attention sur votre respiration et sur votre corps. Si vous êtes debout, vous pouvez faire le choix de vous asseoir. ----

A chaque expiration, vous descendez un peu plus au bord du sommeil, tout au bord du sommeil. Vivez au niveau profond de votre conscience votre moi corporel, les sensations de votre corps. Vous sentez davantage les messages de votre corps après la stimulation. Vous laissez venir toutes les sensations qui se produisent après la tension musculaire. – A l’écoute de votre corps, vous prenez tout le temps nécessaire pour laisser venir les sensations, les laisser s’épuiser sans les interpréter, sans a priori. ------

Je vous propose maintenant de profiter de l’état de relaxation dans lequel vous vous trouvez pour aller vous promener dans la montagne. –

Je vous propose d’imaginer que voue marchez sur un chemin caillouteux bordé d’une nature aride, et que vous arrivez au pied d’une montagne. – Vous apercevez devant vous à vos pieds un grand sac de jute très solide – Vous le regardez sous tous les angles, vous le touchez, il est très solide. Et vous décidez de placer, de mettre dans ce sac, tout ce qui entrave votre vie quotidienne, vos tensions, vos émotions négatives, vos blocages, vos inhibitions. Vous décidez de mettre dans ce sac tout ce dont vous voulez vous débarrasser définitivement à ce moment présent sur vous-même de votre vie. Vous pouvez aussi décider de mettre dans ce sac vos douleurs, vos symptômes, vos maladies, tout ce dont vous voulez vous débarrasser définitivement (tout à la seule condition que ce ne soit pas un être vivant).

Pour vous aider, vous  pouvez matérialiser les éléments dont vous voulez vous libérer en leur donnant des formes, des couleurs, des symboles – Vous pouvez nommer mentalement chaque élément que vous mettez dans le sac, et vous expirez profondément à chaque fois un peu dans la ligne du déplacement du négatif. – Vous prenez tout votre temps – pour bien remplir votre sac –

Remplissez votre sac autant que vous le souhaitez. – Vous le fermez ensuite très solidement et vous le prenez, vous le portez sur votre dos ou bien vous pouvez faire le choix de le traîner derrière vous.

Et vous commencez à gravir le long chemin sinueux qui monte en direction du sommet de la montagne. – Après une très longue marche, vous arrivez enfin en haut et là vous découvrez que le sommet de cette montagne est formé en fait par le cratère d’un volcan en activité. Vous vous asseyez au bord du cratère du volcan et vous décidez de jeter dans ce cratère tout le contenu de votre sac, tous ces éléments de votre vie dont vous voulez vous débarrasser définitivement. – Vous ouvrez votre sac et vous jetez, vous videz tout le contenu du sac dans le cratère du volcan. D’immenses flammes s’élèvent désintégrant très rapidement tout ce que vous avez jeté. Vous admirez ce spectacle – et vous ressentez une grande libération, une ouverture, une énergie nouvelle prometteuse de réussite, de confiance. -----

Vous redescendez par un autre chemin qui serpente le long du volcan, votre sac vide sur l’épaule. Vous vous sentez léger, serein, positif. – Le chemin par lequel vous descendez maintenant est bordé par une nature luxuriante et peuplée d’oiseaux enchanteurs. Vous cueillez les fleurs multicolores, vous récoltez les fruits savoureux, vous vous purifiez dans l’eau d’une cascade limpide, vous vous attardez un moment à écouter les chants des oiseaux. -----

Puis vous regardez en direction du soleil, et vous pensez à tous vos projets, à tous vos projets sans entraves, à tous les nouveaux objectifs que vous vous êtes fixés. ------

Puis tout doucement nous allons envisager de revenir à notre état de conscience ordinaire, mais avant de terminer la séance, - je vous propose d’activer votre capacité de confiance, - capacité d’harmonie physique et mentale, capacité d’espoir dans la vie et dans vos projets positifs – puis vous allez progressivement pratiquer votre désophronisation en faisant quelques respirations plus amples, plus profondes, vous pouvez bouger les extrémités de vos membres – les muscles de votre visage, vous étirer progressivement, vous donner tout le temps nécessaire à une complète récupération avant d’ouvrir les yeux. Et vous n’ouvrez les yeux que lorsque vous le souhaitez vraiment.

Geneviève Hullein le 05/04/2003

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr