P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

le paysan et l'olivier malade

 

 

dernière modification de cette page le 18-déc.-2016

journal n° 65 du 12/2016

Laissons-les grandir

« Parmi tous les oliviers bien portants que comptait le paysan, un seul demeurait chétif et malade. Malgré tous ses efforts pour le soigner de son mieux, celui-ci refusait de grandir et restait toujours aussi malade.

Un jour, le paysan dû s’absenter pendant plusieurs semaines de son village, pour se rendre à l’enterrement d’un parent éloigné.

À son retour, il se précipita auprès de son olivier malade pour s’enquérir de son état. Il eut alors l’immense surprise de voir à la place de son petit arbre chétif qu’il avait laissé, un bel olivier grand et fort.

Déconcerté, le paysan interrogea le sage du village.

Après avoir longuement écouté son histoire, le sage lui répondit :

« Tu étais très inquiet pour ton arbre qui te paraissait si malade. Tu ne comptais pas les heures passées à ses côtés. Pourtant tous tes efforts demeuraient vains.

La raison en est simple : alors que du matin au soir tu étais penché sur lui pour le soigner, tu ne te rendais pas compte que faisant ainsi, tu lui faisais de l’ombre et le privais de tout soleil.

Ce n’est que pendant ton absence forcée, qu’il pût enfin profiter du soleil, grandir, s’épanouir et guérir… »

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr