P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

le chaudron énergétique

 

 

dernière modification de cette page le 19-sept.-2015

journal n° 21

Je vais vous proposer une pratique. Le chaudron énergétique est une pratique inspirée d’une séance de Debelle. Le chaudron, selon la tradition indienne est un contenant. Ce sont des récipients de l’énergie vitale, le prâna, qui servent à maintenir l’équilibre des forces de santé.

Dans cette séance, nous allons faire une série d’activations énergétiques, dans un premier temps pour allumer un feu  il faut faire un bon foyer un socle. Pour ça, je vous propose l’exercice des soupirs, qui consistera à fermer les poings, à monter sur l’inspir les avant-bras sur les bras et à l’expiration de relâcher les bras et bien revenir dans les pieds. Puis on activera le corps par un soufflet thoracique comme on active un feu par un soufflet. En faisant le soufflet thoracique, vous monterez les poings de part et d’autre du sternum, inspiration vous allez tirer les coudes en arrière et à l’expir vous ramènerez les coudes en avant en enroulant légèrement les épaules. Puis on mélangera ce qu’il y a dans le chaudron avec le barattage abdominal. Vous inspirerez puis expirerez profondément en vous penchant légèrement en avant en posant les mains sur les cuisses et en gardant les poumons vides vous allez faire une rentrée et sortie du ventre, puis reprise de l’air et on se redresse. Une fois que cela sera tout prêt, il faudra bien distribuer la nourriture, donc on va la distribuer partout dans le corps en faisant une rotation axiale un peu différente : ce sera une rotation, on croisera les doigts paumes de mains vers le bas et on tournera sur nous-mêmes en gardant bien le bassin fixe, en montant les bras, les coudes seront souples, on montera jusqu’en haut, on s’étirera, on fera un auto agrandissement et on redescendra les bras de la même façon, avec toute la conscience au niveau de la colonne vertébrale. Et on terminera assis avec une activation de la colonne cervicale.

 

Je vous propose de vous mettre debout, chacun bien dans son espace en ayant bien les yeux ouverts avec notre conscience orientée vers l’extérieur et nous allons pouvoir nous aider à la reconcentration en faisant l’exercice du tratac, cet exercice où il suffit de tendre le doigt devant soi, fixer l’angle du pouce, et de ramener entre nos 2 yeux de manière à ramener notre conscience vers nous-mêmes dans un mouvement trophotropisme, et fermeture des yeux.

Vous relâchez les bras. Voilà. Chacun bien dans son espace. Nous rendons surtout disponibles à l’écoute de nous-mêmes. Nous isolons quelques instants sur notre monde extérieur. Nous désintéressons à ce monde extérieur pour un retour dans le monde du dedans.

N’hésitons pas à faire quelques mouvements pour rendre notre position encore plus confortable, rechercher l’équilibre confortable, l’axe vertical, rechercher l’appui des pieds, se laissant bien aller sur vos surfaces d’appuis. Nous laissons bien l’écho de nous-mêmes en retrouvant une respiration calme au départ du bas-ventre. – Le poids du corps bien abandonné vers le bas – nous laissant bien aller – privilégiant les expirations –

 

Puis nous allons faire une sophronisation simple à travers les 5 grandes régions corporelles avec des crispations. Vous allez amener votre conscience dans le 1er système. 1ère grande région corporelle, la région du visage et de la tête que vous relâchez bien. Puis contraction de la région chacun comme il sent, inspiration, grimaces, mobilisez tous les muscles du visage et soufflons bien en détente. Relax – et soufflons en particulier dans l’espace clé, l’espace d’intégration, le milieu du front.

 

Conscience de la 2ème région corporelle en train de se relâcher. Le cou la nuque les épaules les bras les mains – contraction dans cette région. Vous tendez les bras vers le haut, vousserrez les poings. Inspiration contraction et soufflons – relax – détente en passant par la base de notre cou, ce 2ème espace-clé, espace d’intégration à la base du cou, vous relâchez bien.

Le 3ème système en train de se détendre. Le thorax en profondeur, le cœur les poumons également les omoplates. Puis collant les coudes au corps, contraction sur un inspir – et soufflez bien, relax, relâchez bien, en passant par le 3ème espace-clé, l’espace d’intégration situé à la moitié inférieure du sternum. Relax, vous relâchez bien.

Conscience de cette 4ème grande partie du corps, le haut du ventre que vous relâchez bien, également la région des reins des dorsales – puis contraction, chacun comme il le sent, du haut du ventre sur l’inspir, puis relâchement soufflons bien, détente – détente au travers de l’espace d’intégration, 4ème espace-clé à 2 doigts à peu près au dessus du nombril. Vous ouvrez bien vous relâchez bien.

Puis la moitié inférieure du corps, 5ème grande région corporelle en dessous de l’ombilic, en train de se relâcher en ne gardant que les tensions nécessaires – puis contraction dans cette région, en repoussant les pieds au sol, serrons les fesses, puis relâchons bien sur l’expir. Soufflons détente. Laissons bien se détendre tout ce 5ème système au travers de son espace-clé, le 5ème, en dessous du nombril.

Conscience de la totalité du corps de la tête aux pieds à travers les 5 grands espaces corporels – détente – laissons de mieux en mieux retrouver cette physiologie de récupération, toujours à l’écoute de nous-mêmes. Sensation d’équilibre, d’ancrage vers le sol. Nous nous laissons de plus en plus porter par nos pieds.

 

Puis nous allons accompagner la respiration d’un mouvement des avant-bras sur les bras, exercice du soupir. Inspirez, nous serrons les poings, nous fléchissons les avant-bras sur les bras, et sur l’expir nous laissons bien tomber les bras – Une 2ème fois serrez les poings, fléchissez les avant-bras sur les bras, gonflons bien le ventre et expirons. Laissons-nous bien tomber au sol, nous réancrer au sol à chaque expir. Une 3ème fois chacun à son rythme – inspiration, sentant peut-être aussi cette montée du centre de gravité à l’inspir et à chaque expir nous ressentons nous raccrocher au sol. Nous nous laissons bien aller – poids du corps vers le bas. Relax – pause pendant laquelle nous accueillons les sensations nouvelles, surtout les positives éventuelles – comment pour l’instant notre ancrage au sol – notre respiration au départ du bas-ventre –

 

Puis nous allons continuer par le soufflet thoracique. Vous allez serrer doucement les poings, les ramener de part et d’autre du sternum. En inspiration vous allez écarter les coudes et les tirer en arrière, laissant bien s’ouvrir la cage thoracique, soufflons les coudes vers l’avant les épaules légèrement arrondies – et vous continuez – inspiration, vous écartez les coudes et expiration vous revenez les coudes en avant.

Et puis nous pouvons peut-être insister sur les expirations. A chaque fois vidons bien l’air en nous. Nous laissons de mieux en mieux aller dans la récupération en insistant surtout sur les expirations, laissez venir l’inspir comme un réflexe et surtout insister sur l’expiration ----

Et puis maintenant nous pouvons insister à l’inverse sur les inspirations. Inspirations profondes et laisser venir l’expir tranquillement. Vivons plutôt notre physiologie comme un mouvement de dynamisation en insistant sur les inspirations – Voilà, soufflons bien, relâchons les bras. Soufflons de nouveau bien l’air ramenant les bras le long du corps – récupération – relax –  Nous nous laissons bien aller avec notre nouvelle corporalité activée par notre soufflet, accueillant comme d’habitude toutes nos sensations positives. Cette nouvelle présence dans notre corps. Nous pouvons si nous avons envie faire quelques mouvements des pieds des jambes, retrouver la circulation de retour.

 

Et continuer par le barattage abdominal. Vous allez commencer par inspirer, puis vous allez bien vider l’air, inclinant un peu le buste en avant, posant les mains sur les cuisses et pendant quelques instants vous allez serrer et relâcher  plusieurs fois le ventre poumons vides. Puis en reprenant de l’air, vous vous redressez. Ne forçons pas trop – relax – détente encore plus profonde dans le bas-ventre. Une 2ème fois. Inspiration puis videz bien, penchez-vous en avant mains sur les cuisses poumons vides, relâchez plusieurs fois le ventre – chacun en restant dans vos limites de confort, puis reprise de l’air, redressez-vous – relax – et chacun à votre rythme je vous propose de le faire une 3ème fois – Laissons-nous encore de mieux en mieux aller dans la région du bassin du ventre – relax – en accueillant toutes les sensations nouvelles positives, tout sentiment peut-être, pause d’intégration –

 

Puis vous allez venir vous concentrer sur votre région de la colonne vertébrale, et nous allons commencer nos rotations chacun à notre rythme en respiration libre, à l’écoute surtout du mouvement au niveau du dos.

Vous allez croiser les doigts paumes de mains vers le bas, et vous allez monter, les coudes sont souples, tout en gardant le bassin fixé, montez doucement les bras en tournant sur vous même, conscience orientée vers les sensations aux différents niveaux de la colonne vertébrale, alors que les bras montent jusqu’en haut au dessus de la tête. Quand les  bras sont au dessus de la tête, vous allez vous étirer en auto agrandissement, en appuyant les talons au sol vers le bas, et  tout doucement vous redescendez doucement les bras de la même façon, conscience de l’activation tout au long de la colonne vertébrale ----

Puis vous relâcherez les bras, chacun libre dans son espace intérieur accueillant toute manifestation intéressante positive de plus en plus profond dans la récupération, dans la respiration du bas-ventre.

 

Nous allons maintenant nous asseoir à notre aise à l’écoute de nos mouvements. Laissant bien porter le poids du corps la gravitation vers le bas en retrouvant nos appuis les pieds les cuisses le bassin le dos éventuellement les bras les mains la tête en appui sur la colonne cervicale – respiration toujours au départ du bas-ventre. Inspiration, le ventre se gonfle, l’expir il se serre. Nous nous laissons bien porter par cette chaise, et nous allons terminer l’activation de la colonne vertébrale par l’activation de la tête et du cou. Vous allez fléchir la tête en avant le menton contre le sternum, laissez bien s’étirer la nuque en respiration libre, et tout doucement extension de la tête légèrement en arrière sans aller en deçà de vos limites, que cela reste confortable pour vous en ouvrant bien la bouche lors des extensions. De faible amplitude au départ, et vous continuez ces flexions extensions – chacun à son rythme, bien à l’écoute de son corps – chacun remet la tête dans son axe. Puis rotation à droite et à gauche, en direction d'une épaule puis de l'autre épaule. Conscience de l'activation de la colonne cervicale – conscience toujours orientée vers l’intérieur – en respectant toujours ses limites de confort. Et vous ramenez la tête en équilibre, et on va faire une bascule de la tête : l’oreille va aller en direction d’une épaule puis de l’autre – Voilà, de faible amplitude, allez doucement, ne cherchez pas la performance, c’est l’intention qui est importante – chacun termine le mouvement, et je vous propose de faire des rotations en commençant par des demi-cercles. Vous basculez l’oreille sur l’épaule gauche, vous faites rouler la tête en avant et la remontez de l’autre côté, et vous commencez par le devant – ne faites pas un tour complet tout de suite, demi-cercle par le devant. Et chacun peut exécuter une circonvolution totale de la tête en allant doucement tantôt dans un sens tantôt dans l’autre. Chacun termine en retrouvant l’équilibre de la tête au sommet de la colonne cervicale, puis pause, accueil des sensations, des manifestations positives et agréables liées à l’activation de cette colonne cervicale. Récupération. Abandonnant comme toujours le poids du corps sur les surfaces d’appui, nous allons pouvoir approfondir notre détente au travers de notre espace intérieur à travers l’interrupteur que sont peut-être les espaces-clés de chaque système, commençant par le front, le milieu du front, tout le 1er système que vous relâchez bien, puis détente au niveau de la base du cou le 2ème espace-clé. Relax. Détente de toute cette 2ème région corporelle. La moitié inférieure de notre sternum, le 3ème espace-clé bien relâché, bien détendu, entraînant la détente du 3ème système pour une plus grande récupération. La région située en dessus de l’ombilic, 4ème espace-clé, détente dans toute la 4ème  région corporelle, le haut du ventre. Et terminons par le 5ème système la région située au niveau du bas-ventre que nous laissons bien aller, notamment avec une respiration libre naturelle au niveau du bas-ventre, 5ème espace-clé en dessous du nombril. Et laissons-nous bien aller dans cette physiologie trophotrope de bien-être à travers la détente de tout notre corps, comme enveloppé dans un bain de bien-être, de restructuration interne, physiologie de récupération.

Laissons venir toutes les manifestations de l’énergie comme elles se présentent, dans quel endroit du corps je sens plus particulièrement cette énergie, comment elle se manifeste, quelle sensation corporelle est liée à cette énergie – et si je le souhaite, je peux répéter ce mot « énergie » ou « force » sur l’inspir et « vitale » sur l’expir, utilisant cette boucle respiratoire pour répéter le mot énergie ou force sur l’inspir, vitale sur l’expir. –

Puis laissons ce mouvement se poursuivre de lui-même, retrouvons une respiration libre sans efforts au départ du bas-ventre. – En intégrant peut-être tout le positif de cette séance, nous allons tout doucement nous préparer à une désophronisation en revenant à notre espace intérieur ici et maintenant , puis conscience également de votre espace ici dans cette pièce, la place des autres. Retrouvons notre respiration en insistant surtout sur les inspir tout doucement accompagnant la respiration, des mouvements à partir des extrémités du corps, les pieds, en roulant les articulations, bougeant, étirant, étirons nous bien, baillons, soupirons et n’ouvrons les yeux qu’en tout dernier lieu ---

Selon la technique du Dr. Michel DEBELLE

Véronique Gelin le 08/10/05

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr