P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

le cercle une énergie à vivre

 

 

dernière modification de cette page le 28-juin-2015

journal n° 57 du 24/11/2014

Le cercle des qualités et des vertus s’articule de quelques constats simples. Dans un cercle, chacun est à la fois le premier et le dernier, à égale distance du centre. Le centre est vide il n’est rempli par personne et permet la rencontre de tous en invitant chacun à donner ce qu’il a de meilleur. Il se  nourrit de nos efforts conjugués  C’est la responsabilité de chacun d’apporter toujours du nouveau pour que le cercle vive en se renouvelant sans cesse car telle est la loi du Vivant. . Nous construirons ensemble le cercle par une méthode simple où la sophrologie a toute sa place  et  accueillerons  le vivant  par  la présence du moment.

 

Un principe de Vie, de réflexion, de comportement.

Il permet de vivre l’expérience, de  s’ouvrir à d’autres vérités, d’accueillir l’autre riche de sensations et d’expériences différentes.

L’enjeu pour chacun des membres du cercle est de ne plus s’approprier l’universel en se déclarant son représentant mais d’être un parmi le tout, d’accepter et d’assumer d’être une goutte dans l’Océan.

 

Le cercle peut se vivre à chaque moment de notre vie.

  - Le cercle du corps en concentrant  nos actes, nos paroles, nos pensées

  - Le cercle du couple

  - Le cercle de la famille

  - Le cercle du travail

 -  Le cercle de la création….

 

LE CERCLE DE LA CREATION  en intégrant l’autre tout comme

 

L’arbre  (monde végétal)

Le chat (monde animal

Le monde minéral,

L’ami, et l’ennemi comme étant intrinsèquement nous et nous permettant un accès à nous même.

La condition préalable pour qu’un cercle puisse vivre est la vacuité  de son  centre qui est source  d’énergie et  d’évolution pour chaque membre du cercle.

IL peut être fécondé par nos compétences,  nos engagements, notre travail.

 

LE CERCLE DE L’UNICITE

 

Cette fraternité est un cercle dont chaque individu est un maillon complémentaire de l’autre.

Le cercle des qualités  et des vertus s’articule de quelques constats simples.

Dans un cercle, chacun est à la fois le premier et le dernier, à égale distance du centre. Le centre est vide il n’est rempli par personne et permet la rencontre de tous en invitant chacun à donner ce qu’il a de meilleur. Il se  nourrit de nos efforts conjugués  C’est la responsabilité de chacun d’apporter toujours du nouveau pour que le cercle vive en se renouvelant sans cesse car telle est la loi du Vivant. . Nous avons construit ensemble le cercle de la fraternité où chacun de nous a pu goûter à cette énergie du partage ……

 

Atelier  du matin

 

Nous étions 25 installés dans la salle du milieu pour vivre « le cercle des qualités et vertus. ».

Après un temps de silence, nous avons ouvert le cercle par

La gardienne du temps (Maud)

La modératrice (Myriam)

Le rapporteur n’a pas trouvé d’écho

La présentation des prénoms en offrant notre main droite  (paume vers le ciel) à notre voisin(e) de droite et notre main gauche (paume en direction de la terre) à notre voisin(e) de gauche.

 

Pratique 1

«  retour à soi. » bonjour lumière du jour

Technique clé de la méthode Caycedo

En position assise évocation d’un sentiment de Paix 

Chaque participant émet un mot spontanément au centre du cercle (Paix, joie, Amour, tendresse, énergie, force, liberté, intuition, partage, générosité, vibration……..),

Pratique 2

Technique clé ;

percussion des sons E MOU SO TRI A   5, 3 et 1er système en position 3ème degré

Nous avons vécus cette énergie dans le partage et la créativité.

 

 

Atelier de l’après-midi

Rapporteure (Nathalie)

 

Accueil

- Installation assis en cercle large

- Conscience de l’espace, de l’environnement

- Ouverture main droite vers le ciel et la main gauche vers la terre de façon à prendre la main de chaque voisin dans cette posture des mains.

- Conscience de la présence des personnes du groupe et de celles présentes à nos côtés.

- Présentation de soi et des personnes à nos côtés : « je m’appelle Nathalie, à ma gauche Mireille, à ma droite Angelina ».

 

Conscience du groupe-cercle

- Yeux fermés, mains en contacts avec les personnes de droite et de gauche, en revenant à nous-même, conscient des informations qui circulent à travers nos mains, conscient de la présence des personnes de chaque côté.

- Circulation sur le cercle d’une vibration transmise par les mains en partant du côté droit. Accueil du message, de la présence de chaque personne. Conscience du cerveau droit qui perçoit, du cerveau gauche qui analyse sans jugement. Rappel mental de la personne à notre gauche. Retour à nous-même.

- Même pratique du côté droit pour de nouveau manifester notre présence.

- Relâche des mains, remerciements vers les personnes à nos côtés. Retour à soi et conscience de notre respiration, de la vie qui se manifeste par la peau, les muscles, les os, les organes, pour vivre la présence du moment ici et maintenant.

 

Verticalité

- Conscience de notre corps qui se déploie vers l’infiniment petit. Puis, en adoptant la posture debout et en nous étirant vers le ciel, conscience de notre corps qui se déploie vers l’infiniment grand. « Bonjour, lumière du jour ».

 

SDB IRTER

- Conscience des systèmes, un par un, par un léger toucher. Puis globalité.

- Activation de la conscience de notre corps avec, sur chaque système : inspire en levant les bras, douce apnée poings et douce tension du corps, et expire-relâche en libérant les tensions éventuelles dans chaque système.

- Puis sur l’inspire, conscience du souffle de vie qui nous habite. Conscience de nous-même dans l’instant, dans le cercle, conscience de l’énergie, conscience de notre présence entre ciel et terre, bien enracinée. Présence à la vie.

- En Posture assise, pause d’intégration.

 

Percussion du son

- Posture du 3e degré. IRTER.

- Percussion des sons « E-MO-SO-TRIA » dans notre 5e système.

- Posture 2e degré. Intégration sur le renforcement de notre structure par le son. Percussion des mêmes sons par la force de la pensée. Conscience de la vie, de la résonance des sons dans notre 5e système.

 

- Posture du 3e degré. IRTER.

- 3e système, mains posées sur le sternum, résonance des sons « E-MO-SO-TRIA ».

- Posture 2e degré. Percussion des mêmes sons par la force de la pensée. Conscience de cet espace d’ouverture de notre corps, espace de confiance, espace d’harmonie.

 

- Posture du 3e degré. IRTER.

- Doucement, ouverture des bras, paume vers le ciel. Puis, nous posons nos doigts sur le point d’intégration de notre 1er système. De nouveau, résonance des sons « E-MO-SO-TRIA ».

- Posture 2e degré. Percussion des mêmes sons par la force de la pensée dans notre 1er système.

 

- Intégration : Sentiment de bonheur vital dans l’ensemble de notre corps, comme « un cadeau de la vie ».

- CHE

- Accueil de la vie à l’intérieur et à l’extérieur, du sentiment de paix « la fleur au parfum enivrant du jardin de la quiétude ». Promenade mentale dans le jardin de la quiétude en éveillant nos sens, accueil du sentiment de paix et d’amour.

- SAV sur ce sentiment de bonheur vital.

- Reprise.

« Bonjour la Vie ».

 

Le cercle, une énergie à vivre.

Un principe de vie, de réflexion, de comportement. Il permet de vivre l’expérience, de s’ouvrir à d’autres vérités, d’accueillir l’autre, riche de sensations et d’expériences différentes. L’enjeu, pour chacun des membres du cercle, est de ne plus s’approprier l’universel en se déclarant son représentant. Mais d’être un parmi le tout, d’accepter, d’assumer d’être une goutte dans l’océan.

Le cercle peut se vivre à chaque moment de notre vie. Le cercle du corps en concentrant nos actes, nos paroles, nos pensées. Le cercle du couple. Le cercle de la famille. Le cercle du travail. Le cercle de la création. Pour le cercle de la création, en intégrant l’autre, tout comme l’arbre dans le monde végétal, comme étant intrinsèquement nous et nous permettant un accès à nous même.

La condition préalable pour qu’un cercle puisse vivre sa vacuité est la présence du centre qui source d’énergie et d’évolution pour chaque membre du cercle. Il peut être féconder par nos compétences, nos engagements, notre travail.

Le cercle de l’unicité. Cette fraternité est un cercle dont chaque individu est un maillon complémentaire de l’autre.

Le cercle des qualités et des vertus s’articule autour de quelques constats simples : dans un cercle, chacun est à la fois le premier et le dernier, à égale distance du centre. Le centre est vide, il n’est rempli par personne et permet la rencontre de tous en invitant chacun à donner ce qu’il a de meilleur. Il se nourrit de nos efforts conjugués. C’est la responsabilité de chacun d’apporter toujours du nouveau pour que le cercle vive en se révélant sans cesse car telle est la loi du vivant.

 

Vécu du cercle en groupe

- Comment je me sens, quelle est mon intention.

- Yeux fermés, place à la respiration, disponible pour vivre le cercle.

- Expression du vivant qui est en nous et des valeurs partagées en début de séance au centre du cercle : « amour, liberté, bienveillance, partage, gratitude, espérance, vie, dynamisme… »

- En posture du 3e degré. IRTER.

- En posture debout, activation de l’énergie par le frottage des mains. Puis, main droite vers le ciel, main gauche vers la terre, nous nous reprenons les mains.

- Déplacement du poids à droite et balancement du cercle.

- Main droite posée sur notre voisin de droite, le cercle se rétrécit. Toujours balancement du cercle.

- Main gauche sur l’épaule de notre voisin, le cercle rétrécit encore et balance doucement dans un mouvement harmonieux.

- Les bras relâchés, toujours les mains l’une dans l’autre, le cercle se rétrécit vers son centre.

- Puis, présents et avec bienveillance, nous frottons le dos de nos voisins.

 

Remerciements, échanges de « bisous » et partage de vécu : un contact d’amour, généreux, chaleureux, un échange qui part du centre et qui se distribue. Harmonie et énergie partagée par le groupe, le cercle, comme une réponse au désordre. Une grande intimité progressive. Envie de rester lié aux autres.

Les mots positifs : circulation, force, énergie, nourrissant, chaleur, tendresse, éloignement-proximité, ni le premier, ni le dernier, maillon.

 

Aparté sur les fourmis : 90% des fourmis d’une même fourmilière travaillent pour la communauté tandis que 10% font le contraire, empêchent l’évolution des autres. Lorsqu’on retire les 10% de fourmis paresseuses, la fourmilière entière est perturbée.

La légende dit que le Roi Salomon, parti en bataille avec son armée, a entendu la résonance du cri d’une fourmi alertant ses semblables sur le danger que représentait le passage de cette armée. Le roi arrêta son armée pour laisser passer la colonne de fourmis.

 

Expérimentation du cercle

- Proposition (individuelle) de mouvement à partager sur le cercle, toujours reliés par les mains.

 

Myriam ABTROUN - journée du 22/11/2014

Nathalie LAURENS – rapporteure de l’après-midi

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr