P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

la toilette du samouraï

 

 

dernière modification de cette page le 19-sept.-2015

journal n°25 / journée du 07/10/2006

Je vous explique. Cette toilette du Samouraï, on la fait dans un premier temps seul, ensuite à 2, ensuite on élargit la groupéité, c’est pour ça qu’il faut des personnes à côté de vous avec qui partager l’expérience.

Je vous propose de vous mettre debout pour commencer pour se mettre en forme, quelques petits relâchements comme vous savez faire, en secouant un peu le cocotier, relâchant bien la tête les épaules le dos, fléchissez les jambes si vous vous penchez un peu en avant, remuez un peu les épaules les bras, la tête, quelques grimaces ----

Et puis, installez-vous dans votre respiration naturelle – bien campés sur vos pieds, dans vos jambes, les genoux souples – j’écoute ce qui est là ce matin dans mon corps – dans les pieds dans les chevilles dans les jambes dans les mollets, j’écoute j’accueille j’observe, dans les cuisses, les sensations dans le bassin le ventre la poitrine, les épaules les bras les mains, le cou la tête le visage – et puis je vous propose de faire une grande respiration, un étirement complet avec une rétention – contraction, je retiens tout, je reste au maximum que je peux faire, -- et j’expire, je relâche bien – j’évacue tout ce qui a besoin d’être évacué. Encore une fois inspir – étirement de tout le corps, je contracte tout ce que je peux au niveau de la tête du visage des bras des mains, le dos les jambes les pieds – et j’évacue – et on expire. Et je laisse le temps de retrouver une respiration tranquille paisible. Conscience de la globalité de mon corps dans cette détente qui s’installe un peu plus finement, dans la conscience de ce qui est là, j’accueille avec bienveillance le ressenti. Une dernière fois. Inspir, j’étire au maximum que je peux – je ramasse tout ce qui a besoin d’être évacué, le négatif, et j’expire en relâchant bien.

Puis nous allons continuer avec un petit tapotage du bout des doigts partout sur le crâne le visage – puis vous continuez au niveau de la poitrine et vous pouvez laisser sortir un peu les sons – en passant toutes les voyelles – des tapotages du bout des doigts toujours en douceur, le poignet et les doigts souples, et je continue le long des bras. Tapotages sur le ventre – et le long des jambes. Tapotages toujours doucement du bout des doigts pour mettre en forme toutes les cellules, pour nettoyer, puis quand on a terminé on revient au sommet du crâne avec le plat de la main, tranquillement on époussette en étant plus délicat au niveau du visage, notre toilette continue, de la même manière la poitrine le thorax, un peu plus ferme au niveau des bras, au niveau du ventre, les jambes. ------

Les sensations de ce nettoyage, cette toilette du matin. J’apprécie au niveau du crâne du visage, le réveil de tous les pores de la peau, le cuir chevelu, le réveil au niveau du thorax des bras des mains jusqu’à l’extrémité des doigts de la main, dans les jambes.

 

Et nous allons continuer en nous mettant par 2 pour faire le dos de la même manière. Donc même principe, vous vous mettez par 2 et vous tapotez du bout des doigts depuis le base du crâne jusqu’aux fessiers. Donc chacun s’installe bien dans ses jambes, bon écartement des jambes, genoux fléchis souples. Celui qui reçoit le pianotage dans le dos essaie de mettre sa conscience sans ce qui se passe dans le haut du dos, jusque dans les fesses, jusqu’au bas du dos, les épaules toujours bien relâchées, les mâchoires desserrées, la tête dans le prolongement de son axe, ni trop en avant ni trop en arrière, et vous tapotez toute la surface du dos que vous faites se réveiller. Pour stimuler – chacun doit être bien dans sa respiration tranquille. L’exercice doit être confortable. Du bout des doigts, les poignets souples les mains souples sans crispation ni pour celui qui masse ni pour celui qui reçoit – laissez ainsi toutes les tensions tout le négatif se relativiser se disperser.

Et quand vous avez terminé ce pianotage, vous pouvez prendre quelques instants pour masser un peu la région des trapèzes, masser de façon très naturelle, mettre les mains un peu à l’écoute de ce que la personne peut avoir besoin pour relâcher un peu cette zone. Allez doucement de manière à ne pas déstabiliser la personne qui reçoit, qu’elle puisse rester bien dans son axe, bien enracinée. Et ensuite vous pouvez continuer avec quelques mouvements avec le plat de la main, des cercles sur toute la surface du dos, des petits mouvements circulaires avec les mains sur toute la surface du dos pour bien lisser bien harmoniser ---- restez bien dans vos jambes fléchies respiration abdominale pour celui qui reçoit, la conscience aiguisée sur ce qui se passe dans le dos. Et pour terminer quelques mouvements un peu plus fermes pour terminer cet époussetage avec la main qui part du haut du dos et qui descend, et aussi sur les côtés en partant du centre de la colonne vertébrale et époussetage latéral, des petits mouvements sur les côtés qui partent du centre de la colonne. Et vous pouvez laisser la personne apprécier quelques secondes, et puis quand vous vous sentez prêts, vous pouvez changer et inverser les rôles avec votre partenaire.

Donc même principe, chacun s’installe bien dans ses jambes pour faire l’échange. petits tapotages du bout des doigts depuis la base du crâne en descendant bien sur toute la surface du dos, chacun s’installe bien dans une position confortable au niveau des jambes des pieds, les genoux un petit peu fléchis – prenez le temps d’être dans votre respiration aussi bien ceux qui reçoivent que ceux qui donnent – les épaules les mains relâchées, pour ceux qui reçoivent pensez à garder tous les bienfaits de la détente – qui est déjà là – Petits pianotages tout le long du dos, la tête reste dans son axe ni trop en avant ni trop en arrière, sentir l’axe vertébral bien à sa place, avec l’enracinement des pieds – Descendez bien tout le long du dos jusqu’aux fessiers pour couvrir toute la surface. Et puis quand vous avez terminé ce pianotage, vous pouvez masser la région des trapèzes, tranquillement, à suivre ce que vous ressentez, ce dont la personne  a besoin pour libérer les tensions dans cette zone là, tout en douceur -----------

Puis avec le plat de la main, vous pourrez faire des mouvements circulaires avec les mains sur toute la surface du dos pour lisser harmoniser la détente, pour finir de bien nettoyer – bien réveiller, bien ouvert cette partie yang qui nous relie à l’extérieur – pour pouvoir capter mieux peut-être ou avec une ouverture différente les événements de la journée, le vécu.

Et vous terminerez avec un mouvement plus dynamique, plus ferme, plus tonique, l’époussetage du haut du dos vers le bas, et aussi latéral, vous pouvez le faire avec les é mains en partant du centre de la colonne et en époussetant sur les côtés – Quand vous avez terminé, vous laissez la personne récupérer tranquillement, intégrer, et vous aussi appréciez ce qui est dans les mains, peut-être le résultat de cet échange.

 

Et pour terminer, une expérience de groupéité élargie à votre rangée. Donc vous vous mettez tous dans la file, et si vous voulez faire quelque chose de global, chaque ligne a quelqu’un qui démarre : la dernière personne  va donner une impulsion, c’est-à-dire, on ne va pas tout refaire, elle va choisir soit pianotage, soit massage des trapèzes, soit mouvements circulaires, et l’impulsion vient de la dernière personne de la ligne, donc tout le monde refait la même chose ----- l’information passe de dos en dos jusqu’à la première personne. Donc mêmes consignes, chacun s’installe le mieux possible dans les jambes fléchies souples, les bras aussi dans la détente ----------------------------------------

Et quand vous en avez assez, vous pouvez vous arrêter. Tranquillement chacun retrouve sa place, et rester quelques instants pour apprécier, récupérer, totaliser, les sensations de cette toilette du matin ----------------------------------------------------------------------------------

Et quand vous avez terminé, vous pouvez vous rasseoir tranquillement, récupérer……………..

Myriam Zeghouani le 07/10/06


 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr