P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

la rencontre par les 4 degrés

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n°26

1/ avant propos

-         La vie humaine s’éprouve chaque jour avec toutes ses potentialités… (celles présentes et celles en devenir). Pendant la séance nous éprouvons la vie en soi à travers ses manifestations.

-         Concentration :

- tourner mon attention sur quelque chose d’autre de l’activité quotidienne.

- capter une autre station qui donne sur la réduction phénoménologique (la première parenthèse)

- découvrir la vivance du corps

-         Sensations+ sensations+ sensations = sentiments

-         Sentiments+ sentiments+ sentiments = vivances

-         Vivances + vivances+ vivances = dévoilement, sortie de l’obscurité, jaillissements, mise en évidence

- paramètre de  prétérisation = le passé c’est le présent qui avance vers le futur

 nous vivons ici et maintenant des images mentales du passé qui induisent des

 sensations présentes

 C’est la rencontre corps esprit (espace  mentale + espace corporelle) non dans un    espace temps mais à la fois dans mon champs de conscience et dans la vie que   j’éprouve en moi donc intemporel.

-         paramètres de futurisation =

-         agir maintenant pour m’imprégner du sentiment d’espérance d’être autrement.

-         Générer un flux porteur d’espérance, de confiance, d’équilibre.

-         Rencontrer autrement : pour faire évoluer ma manière être.

-         Posture d’intégration = posture idéale de présence à soi donc grande liberté dans les postures assises ou debout.

 

2/ Protocole :

-         mise en place de la position assise

-         sophronisation de base

-         IRTER

-         SDN sur premier système

-         Technique des 7 portes

-         Pause d’intégration + Sophro stimulation vitale par la chaleur.

-         IRTER

-         posture debout

-         Capacité d’élargissement de la conscience

-         Contemplation externe

-         Technique du soufflet

-         posture assise

-         Pause d’intégration + VIPHI Par activation respiratoire

-         IRTER

-         Dimension de mon passé : la rencontre agréable

-         Place au présent avec présence de la vie

-         Horizon de mon futur

-         Posture debout

-         Marche za zen

-         Rencontres- échanges

-         Posture assise : j’éprouve la vie ici et maintenant

-         Mise en valeur de mes potentialités

-         Pause de totalisation

-         Retour à la vie ordinaire

-         Partage du vécu

3/ Séance : (la rencontre)

Chacun s’installe dans une posture confortable comme vous en avez l’habitude sur la chaise– les pieds bien ancrés sur la terre, la tête droite sur les épaules.  Et je prends contact avec ma respiration douce, libre,  régulière et peut-être profonde. – A travers cette respiration je fais acte de présence avec moi-même – ici et maintenant dans la pièce, dans le monde -------------- Je m’installe bien, conscient de mes appuis dans l’assise, des contacts, des pressions – Je me rend disponible pour passer un moment d’intimité avec  moi-même. Je m’installe dans cette intensité de présence.

Dans cet état de présence, je prends conscience de la forme de la tête et du visage sans tensions – au niveau frontal, au niveau des globes oculaires, au niveau des joues – chacun à son rythme ----  Je prends conscience de la présence de la bouche, de tous les muscles autour de la bouche que je peux relâcher. Je peux avaler la salive pour dénouer la gorge --- en conscience de la détente qui s’installe et des sensations qui peuvent naître, se libérer, qui s’éveillent au sommet de mon corps ---

Je prends conscience de la forme de la nuque, du volume du cou, de la largeur des épaules, de la longueur des bras – sans tensions ---  simplement, comme un savoir faire  -- Je prends conscience de la détente qui s’installe dans cette partie du corps – et des sensations qui s’éveillent. Je mets de côté toutes les petites tensions résiduelles, j’en fais abstraction. –

Je prends conscience de la présence de la cage thoracique, de la sangle abdominale – sans tensions – je prends conscience de tous mes organes internes, le cœur, les poumons, le foie, les intestins etc. Je prends conscience de la forme de la colonne vertébrale avec tout le squelette qui s’y rattache, les muscles et les os ------ Je prends conscience de la présence des sensations qui naissent, qui s’éveillent – je prends conscience de la forme de la partie haute de mon corps bien installée dans le bassin, confortablement installée dans le bassin, un bassin libre accueillant -----

 Et je prends conscience de la forme de la présence des membres inférieurs, de la forme des jambes, de la longueur des jambes, sans tensions inutiles --- Je prends conscience de la détente qui glisse au niveau des cuisses et jusqu’aux extrémités des orteils, à mon rythme ---------- Je prends conscience des sensations qui s’éveillent.

 Je prends conscience de la forme, de la globalité de mon corps de la tête aux pieds et des pieds à la tête – conscience de la détente, conscience de la respiration, -- conscience de l’équilibre en position assise --- Je prends conscience des sensations qui se libèrent, qui s’éveillent – dans tout mon corps ou dans une partie de mon corps ----------

Pour bien marquer cet espace corporel  vivant  dans la conscience, inspiration, rétention, tension douce de tout le corps la tête légèrement étirée vers l’arrière, expiration –  Pourquoi pas une 2ème fois, inspiration, rétention, tension douce de tout le corps la tête légèrement étirée vers l’arrière, expiration – récupération –

Je peux m’avancer sur le devant de mon siège

Et je propose, en montant les mains croisées devant nous, simplement de porter les mains au niveau du front en face du front.

Vous le faites 2 ou 3 fois. Petit déplacement du négatif ou des tensions au niveau du 1er système, de la tête et du visage. A l’inspire je cueille la tension, à l’expire je libère les tensions de la tête et du visage, comme si je donnais plus de légèreté ----

Et je laisse tomber les mains--- Je porte mon attention et je me concentre toujours sur la forme du 1er système de la tête et du visage – concentration sur la forme – de cette partie du corps. – On va faire maintenant le 1er mouvement sept portes. On inspire, on monte les bras, je dispose les mains, les doigts  pour bloquer les sept portes, je bloque l’inspiration, je fais monter l’expiration, je gonfle les joues un peu comme une cocotte minute – et je libère – Nous allons enchaîner les mouvements. Une 2ème fois inspiration, rétention, position des mains, des doigts, je fais monter l’expire à fond, je bloque, et expire --. Une 3ème fois inspiration je monte les bras, position des doigts, je fais monter l’expire à fond à fond à fond, expulsion.

Je peux m’asseoir au fond de mon siège. – Aux portes même du sommeil, chacun de nous vit sa propre expérience – Je prends conscience de la présence du 1er système dans la conscience – à travers les sensations --  Je prends conscience de la présence de cette partie du corps dans la conscience à travers les sensations -------- et là, concentré sur les sensations dans le 1er système ------ simplement je prends acte, sans analyse sans jugement -------

Je vais vivre ce qu’il y a de vraiment positif en moi, ce qu’il y a de plus vivant, par une sophro stimulation par la chaleur

Je prends conscience de la chaleur au niveau de la tête et du visage ou dans une partie de la tête et du visage – Et je vous propose de faire une harmonisation douce de la chaleur au niveau de la tête et du visage – à l’inspire je capte la chaleur, à l’expire je partage la chaleur dans toute la tête et le visage, peut-être comme si je voulais un peu caresser le cerveau, au niveau du front, - au niveau des organes des sens -  Je me donne la chaleur à l’inspire, je partage cette chaleur à l’expire avec cette partie du corps. Une douce harmonisation ---- douce harmonisation de la chaleur dans la tête et le visage au niveau du cerveau, du front, des organes des sens. ------- Pour bien marquer la présence de cette chaleur, de cette énergie vitale dans  la conscience, inspiration, rétention, tension douce de tout le corps la tête légèrement étirée vers l’arrière, expiration –  Pourquoi pas une 2ème fois, inspiration, rétention, tension douce de tout le corps la tête légèrement étirée vers l’arrière, expiration – récupération –

Je vous propose de passer en position debout ---- Je prends conscience de la forme de la tête des épaules et tout mon corps en position debout. Je prends conscience de la forme de mon corps, cette conscience qui grandit, s’élargit, la conscience est illimitée mon corps est limité. – Je propose de porter votre attention et de vous concentrer sur le 3ème système --- Maintenant ce 3ème système est pris en compte, je vous propose comme vous en avez un peu l’habitude, de poser un regard externe contemplatif dans cette partie du corps, comme si je voulais en prendre la mesure, la forme, le volume, de cette partie de moi-même -------- Voilà, je pose un regard neutre contemplatif  sur  le 3ème  système, la cage thoracique, les trapèzes , le haut du dos, tout ou partie des bras. ---- Pour activer la présence de cette partie du corps, je vous propose de faire des soufflets thoraciques. Nous allons commencer une première fois. Je place les poings sur la poitrine, je tire les coudes en arrière, je bombe le torse, je bloque la respiration, expire profonde, je ramène les coudes vers l’avant – Une 2ème fois, inspiration, je bloque, je prends conscience de la forme du mouvement, j’expire – Une 3ème fois inspiration – et je pompe je prends conscience du mouvement, peut-être de la gravitation, de la pesanteur.

Récupération…………………..

Maintenant, j’inspire profondément, je bombe le torse, je monte les épaules, je bloque la respiration, expire, je laisse tomber les épaules – Une 2ème fois, inspiration, je bloque, je prends conscience de la forme du mouvement, j’expire – Une 3ème fois inspiration – et je pompe je prends conscience du mouvement, peut-être de la gravitation, de la pesanteur.

Je peux m’asseoir dans ma juste posture. Aux portes du sommeil, chacun de nous vit sa propre expérience, son propre phénomène. Je prends conscience de la présence du 3ème système dans la conscience, conscience contemplative et aussi à la fois senso-perceptive ----  à travers cette conscience contemplative, cette présence, simplement au delà des sensations et des perceptions, je capte le sentiment.

Sentiment de vie, d’énergie vitale, dans mon espace corporelle dans tout mon corps, au niveau de la peau, des muscles, de mes structures osseuses, de mes organes, dans mes cellules. Je peux activer la respiration pour activer la vie.

Je vis ce qu’il y a de plus positif en moi, ce qu’il y a de plus vivant………. A chaque inspire, harmonisation de la vie, de l’énergie vitale dans cette partie du corps ------ La présence de l’énergie positive dans le 3ème système ---- Pour bien marquer la présence du 3ème système dans la conscience, inspiration rétention tension douce de tout le corps la tête légèrement tirée en arrière – expiration récupération. –

Je me place dans la posture d’intégration la plus juste pour moi, posture harmonieuse, je découvre ma présence, je dévoile toute ma présence.

Et c’est dans cette présence, que je vais m’orienter vers la dimension de mon passé.

Dans mon espace mental présent, je vais laisser venir une rencontre agréable ancienne ou simplement des impressions premières positives d’une rencontre  si cela est plus facile.

Au moment ou ce souvenir ou ces impressions positives sont présentes dans mes champs de conscience, je lève doucement la main et je garde la main levée pas trop haute.

Et là, l’évocation du souvenir, de cette rencontre réveille, anime un sentiment vital, ou des sentiments vitaux. Je vais pouvoir percevoir, ressentir, le sentiment vital positif dans lequel baigne ce souvenir.

Très simplement, ce peut être de la chaleur, un contact chaleureux, de la lumière, un sentiment de joie ou tout autre sentiment vital positif. Ce n’est plus tellement le souvenir, mais ce sentiment vital positif qui va être au cœur de mon expérience, à partir de cet instant. Ce sentiment avec les sensations et les perceptions premières qui l’accompagnent. Une profonde senso-perception vitale.

Je vais laisser doucement redescendre la main, en m’appropriant ainsi profondément mon sentiment vital positif, avec ce que je perçois et ce que je ressens en cet instant.

Je laisse doucement redescendre ma main jusqu’à ce qu’elle se pose.

Alors je me place au présent, dans ma juste posture d’intégration, dans mon corps en posture harmonieuse, dans mon souffle profond. Ici et maintenant. Baignant toujours dans ce sentiment vital positif originel, avec tout son impact, toute sa force, toute sa puissance. Tout mon corps, toutes mes structures vitales se ressourcent à la source même de ce sentiment, de ces sensations, de ces perceptions. Une formidable alchimie intérieure. Je vis la vie aux sources de la vie, dans sa pureté.

C’est dans cette intensité de présence que je vais me diriger vers l’horizon de mon futur immédiat pour de nouvelles rencontres et pour rencontrer autrement

Je respire profondément 2 ou 3 fois pour retrouver du tonus, je peux m’étirer légèrement avant de me placer en position debout. Je prends un objet dans la main.

Dans cette juste posture, je pratique la marche za zen du 3° degré conscient des moments d’équilibre et de déséquilibre.

Au signal, je stoppe, trouve ma juste position et active la rencontre en échangeant l’objet, la main levée, en silence conscient que je donne et reçois, conscient que j’accueille. (j’observe comment je dit bonjour, merci, au revoir en silence)

Au signal je reprend la marche… vers une nouvelle rencontre ( trois fois de suite). Puis je rejoins mon siège.

En position assise dans ma juste posture d’intégration, avec tout ce que je perçois et tout ce que je ressent à cet instant. Si j’en éprouve le besoin, je peux anticiper une rencontre prochaine (toujours dans mon espace mental présent).

Une ou mes rencontres sont là, renforcées par l’impact de mon sentiment vital positif originel, par la force, la puissance d’action de ce sentiment vital, de cet élan vital, de cette énergie vitale.

Pour harmoniser encore d’avantage ma vitalité dans toute ma corporalité, pour passer du schéma corporel au schéma existentiel, pour me projeter à mon existence, je vais valoriser ces savoirs être, ces capacités, ces potentialités mis en œuvre pendant les rencontres

----- Cette valeur présente, je vais la laisser monter du 5ème système au 1er système et même au-delà synchroniquement en montant les bras, paume des mains ouvertes vers le ciel. A l’inspire, je laisse une valeur traverser 5ème 4ème 3ème 2ème 1er système et les mains légèrement écartées, les paumes tournées vers le ciel, je peux aussi porter cette valeur en moi ------ Je peux porter cette valeur un peu comme un parfum qui sort d’une fleur, c’est l’émanence, et en redescendant les bras, je ramène cette valeur qui est enrichie du 1er système jusqu’au 5ème système. Lentement cette valeur enrichie revient à son lieu d’origine….. C’est la rétromanence

Et je peux m’asseoir en posture juste. – Je prends conscience de la présence de mon corps dans la conscience --- Je prends conscience de la présence de cette valeur dans la conscience – et je prends conscience de la présence de mon corps enrichi de cette valeur dans la conscience ----- Peut-être aussi au niveau biologique dans la mémoire cellulaire --- Je prends conscience de cette valeur qui donne aussi un élan vital à mes rencontres.

Je peux activer le positif  de cette valeur ou de ces valeurs qui donnent naissance à mes rencontres , à mes rencontres amicales, sociales, culturelles, à mes rencontres professionnelles, toutes ces rencontres enrichies de mes valeurs qui renforcent, ma responsabilité,ma dignité, ma liberté -- Je peux activer tout le positif de ces valeurs qui enrichissent mes rencontres  quotidiennes qui donnent du sens à mes rencontres --- Activation positive de toutes ces valeurs dans toute ma corporalités, dans toutes les cellules de mon corps -- Et comme j’en ai maintenant l’habitude, je commence la désophronisation, le retour à ma quotidienneté, avec mes valeurs – chacun comme à son habitude dans sa liberté d’être, sa manière d’être, en porteur de valeurs.

Paul Dufour 59ème soirée du 12/01/2007

(adaptation d’une technique tridimensionnelle de Jacques Raynal)

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr