P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

la mémoire

 

 

  dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 15  / journée du 18/10/2003

 

    Présentation rapide des participants

    Éléments théoriques transmis par Maryse avant de lancer la discussion

    Énoncé libre des attentes des membres du groupe

    Sélection et approfondissement d’un élément retenu en commun

 

ELEMENTS THEORIQUES

Il semble bien que ce soit l’hippocampe, la région du cerveau la plus profondément impliquée dans la fonction de la mémoire. On ne peut dissocier l’hippocampe (qui sélectionne ce qui doit être archivé) du cortex temporal voisin, avec lequel il est en étroite connexion.

 

Deux types de mémoire sont à distinguer:

    la mémorisation : capacité de structurer et codifier de façon permanente les faits de notre vie.

    l’évocation : capacité de revivre ces souvenirs.

La mémoire peut être instantanée ou permanente. Cette dernière se divise en mémoire à court terme et mémoire à long terme.

 

Différences qualitatives

    mémoire sensori-motrice ou biologique (sensations).

    mémoire sociale propre à l’homme vivant en société.

    mémoire autistique se manifestant dans le sommeil, sous forme du rêve, ou dans la maladie mentale sous forme du délire.

 

Facteurs de rétention

Tous les facteurs qui favorisent l’apprentissage favorisent aussi la rétention.

    L’âge : capacités d’intégration en augmentation progressive de l’enfance à l’adolescence. Niveau maximal à vingt ans.

    La motivation ou l’intention d’apprendre impliquant une attitude active. L’implication est indispensable pour l’efficacité et les résultats.

    La tonalité émotionnelle du matériel à mémoriser(pour ou contre tel sujet…). Les éléments ayant une tonalité neutre seront les plus rapidement oubliés.

    L‘organisation du matériel (méthodologie). Ex : les vers alexandrins, par leur scansion et leurs rimes, sont plus aisés à apprendre qu’un texte en prose.

    La répétition de l’information

    Autres facteurs : sommeil – facteur affectif

    Certains agents pharmaco dynamiques : caféine et dérivés des amphétamines qui élèvent l’attention. Inconvénients : effets secondaires tels que l’anxiété, donc effet contraire. Produits déconseillés.

 

ATTENTES DU GROUPE

    Techniques simples à échanger

    Comment garder la mémoire, et (ou) ne pas la perdre (sélectionné pour être étudié)

    Son fonctionnement

    Quelle mémoire actualiser ?

    Mémoire et guérison des traumatismes

    Mémoire et Stress

 

ÉLÉMENT RETENU POUR ÊTRE APPROFONDI

 

Facteurs favorisant la mémoire

    la répétition

    l’attitude – la présence. Ex : la posture - l’assise – la concentration …

    l’objectif personnel – la motivation

    notre propre classification

    la tonalité émotionnelle

    l’affectivité

    la sensorialité

    le sommeil

    nos moyens mnémo-techniques

 

Facteurs engendrant la perte de la mémoire

    le vieillissement

    la maladie

    le manque de stimulation

 

La SOPHROLOGIE a des effets réparateurs sur la mémoire

Remarques: regrets du manque de temps pour parler plus de techniques qui ont été énoncées au fur et à mesure de l’évocation des items précédents (Ex : respiration abdominale – exercice du tratac - respiration en carré – association sophromnésique – activation des cinq sens…)

«La répétition crée l’habitude, tant positive que négative.

L’habitude positive est la vertu, l’habitude négative c’est celle du vice.»

A. Caycedo

Maryse Luczak (18/10/2003)

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr