P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

la cohérence cardiaque

 

 

dernière modification de cette page le 27-mai-2017

journal n° 61 / journée du 26/09/2015

de Monsieur Tout le Monde et Meilleur rapport « Investissement / Temps » Temps d’Echanges sur son utilisation)

 

Bref historique

La notion de cohérence cardiaque est récente, elle a été vulgarisée en 2003 par le Dr David Servan Schreiber dans son livre : « guérir le stress, l’anxiété et la dépression »

Il y consacre deux chapitres à présenter les publications de l’institut HeartMath (1993 à 1997)

C’est au sein de l’institut HeartMath en Californie dans les années 1991 que débutent les études sur le stress et le rôle du cœur.

Les scientifiques de Heartmath ont découvert que le cœur contenait un système nerveux indépendant et bien développé, avec plus de 40.000 neurones et un réseau complexe et dense de neurotransmetteurs, de protéines et de cellules d'appui.

 

Nous avons tous appris à l’école que le cœur avait pour seule fonction : de pomper le sang.

Or Nous savons aujourd’hui, que le cœur et le cerveau fonctionnent (battent) à l’unisson : si notre esprit et nos émotions influencent le rythme cardiaque (par ex en cas de stress), nous savons aussi maintenant que le rythme cardiaque a une influence sur notre cerveau : il existe en effet un dispositif cœur poumons vers le cerveau.

 

Petite anecdote :

Quand les hommes blancs ont dit aux indiens qu’ils réfléchissaient avec la tête, ces derniers ont ri et les ont pris pour des fous et quand les hommes blancs ont demandé : ah et bon avec quoi faut-il penser alors ? les indiens ont répondu : LE CŒUR

 

C’est la correspondance de ce que l’on appelle depuis des millénaires : l’intelligence du cœur.

En effet, historiquement dans toutes les cultures il était attribué au cœur un rôle beaucoup plus polyvalent : étant considéré comme une source de sagesse, perspicacité spirituelle, et centre de la pensée et de l’émotion.

La recherche scientifique ces dernières années a permis de fournir la preuve de tous ces éléments intuitifs.

Et c’est à partir des recherches de l’institut HeartMath que la pratique de la cohérence cardiaque a été développée et théorisée.

 

Les auteurs : le Dr Charly Cungi et Claude Deglon ont travaillé sur la méthode et ont crée des exercices scientifiquement validés 

Vous pouvez retrouver leurs travaux présentés dans ce livre : « cohérence cardiaque : nouvelles techniques pour faire face au stress »    

 

La cohérence cardiaque, c’est quoi ?

La cohérence cardiaque est une pratique personnelle de respiration qui permet de gérer le stress et les émotions grâce au contrôle de la variabilité des battements cardiaques.

 

Les domaines d’application :

La méthode de la cohérence cardiaque, est accessible à tous les domaines (privé et ou professionnel),

Elle s’adresse à tous :  adultes, seniors, adolescents et enfants.

Elle s’adapte à chacun pour : Développer plus de bien-être.

Améliorer les performances et l’efficacité, la concentration.

Elle permet d’obtenir un calme physiologique accompagné d’une vigilance optimale.

Prévenir les maladies liées au stress.

 

 

 

Elle est très utilisée :

Dans les milieux sportifs : golf, équitation, pilote de chasse

Dans le milieu médical et plus généralement dans la santé.

Psychothérapeutes, médecins, kinésithérapeutes, ostéopathes, sages-femmes…

Sophrologues

Médecine de réadaptation : cardiologie, pneumologie, rhumatologie, neurologie

Addictologie

Centres antidouleur

Dans le milieu du travail et la formation.

 

 

PRATIQUE

 

Pratiquer pour découvrir :

 

Météo intérieure puis Guidance de la cohérence (avec le support d'une musique que vous trouverez en fichier joint à cet envoi ou que vous pouvez me demander à parenthese2@wanadoo.fr)

 

 

 

      INSPIR                          EXPIR

          NEZ                                                             BOUCHE

 

     5 Secondes                                                                                                5Secondes                                                                                                                                                                     

 

 

                                                       Pendant 3 Minutes

Echanges

 

 

http://www.jhypnose.fr/image/coher1.png

 

 

 

Fonctionnement physiologique

 

Le SNA

Le système nerveux autonome régule toutes les activités automatiques de notre organisme face à un environnement instable pour maintenir notre milieu intérieur stable (l’homéostasie), afin de préserver la vie.

 

TOUTE MALADIE EST UN DESEQUILIBRE DE L’HOMEOSTASIE

Le SNA gère la quasi-totalité des régulations et des adaptations de l’organisme : (circulatoires, respiratoires, excrétoires, thermiques…), c’est ainsi le cas de la FC (fréquence cardiaque), la FR (fréquence respiratoire), les contractions de notre intestin, ou encore les larmes. Il existe deux branches dans le système nerveux autonome :

Le SNS système nerveux sympathique (+) et le SNP système nerveux parasympathique (-)

 

 

ANALOGIE AVEC LA VOITURE

Frein et accélérateur

Une automobile a une vitesse variable régulée par l’accélérateur (SNS) qui fournit de l’énergie aux roues à partir du moteur et par le frein (SNP) qui arrête la fourniture d’énergie pour la récupérer sur les roues.

A chaque instant, le cœur est soumis à la fois à cet accélérateur et à ce frein.

Comme une voiture qui nécessite un bon moteur pour monter la montagne et un bon frein pour la descendre. 

De plus, ces mêmes branches nerveuses remontent du cœur vers le cerveau émotionnel, ce qui fait que ce qui se passe dans le cœur influence ce qui se passe au niveau de nos émotions.

C’est donc une boucle qui module notre relation au monde et notre physiologie.

 

 

 

NOTION DE VARIABILITE CARDIAQUE

 

La variabilité cardiaque est une fluctuation de la FC autour d’une moyenne. C’est une constante physiologique observable, mesurable, et son amplitude est un marqueur de santé physiologique et psychologique qui permet d’évaluer nos capacités d’adaptation et l’état de notre SNA.

C’est avec l’étude de l’électrocardiogramme que l’on peut constater ces variations :

 

 

http://www.courir-plus-loin.com/blog_wordpress/img/variabilit%C3%A9-de-la-fr%C3%A9quence-cardiaque.png

 

 

A chaque battement du cœur, le cerveau et le cœur s’ajustent pour s’adapter à ce qui se passe dans la physiologie et à ce qui se passe dans l’environnement autour de nous.

 

 

NOTION DE CHAOS CARDIAQUE

 

C’est l’état normal de la variabilité de la FC en réaction au STRESS, à l’environnement, et en fonction de nos activités, pensées, émotions, santé …. La courbe est non périodique, imprévisible

 

 

http://www.calay.be/photos3/normal.jpg

 

NOTION DE COHERENCE CARDIAQUE

La cohérence

C’est une autre forme de variabilité cardiaque non physiologique, induite par des respirations amples et régulières, des états de CALME, dans laquelle les rythmes accélération et ralenti sont très réguliers.

On sort du chaos, cet état est prévisible .la courbe est ample et périodique et stimule le SNS et le SNP L’activité des deux branches du SNA est synchronisée et les systèmes physiologiques fonctionnent harmonieusement et avec une efficacité accrue.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet état de cohérence c’est celui que l’on retrouve lorsqu’on éprouve une émotion positive ou agréable, la joie, l’amour, l’intérêt pour l’autre, lors de la prière, de la méditation….

 

 

NOTION DE RESONNANCE CARDIAQUE

 

La résonnance cardiaque est un état de cohérence cardiaque respiratoire à la fréquence de résonance de 0.10 Hz.

Physique : 0.10 Hz = 1 cycle / seconde = 6 respirations / minute

L’arythmie sinusale respiratoire synchronise les poumons et le cœur par stimulation baro-réflexe des capteurs de l’aorte. L’AORTE, le SNS et le SNP résonnent à 0.10 Hz

Sur une respiration de 10 secondes (0.10 Hz)

L’inspir de 5 secondes régularise le SNS

Et l’expir de 5 secondes régularise le SNP


 

 

                             LE RECENTRAGE EMOTIONNEL

 

                SNS                                                                  SNP

                             NEUTRALITE EMOTIONNELLE

 

 

 

 

 

 

 

AUGMENTATION DE L’AMPLITUDE DE LA VARIABILITE CARDIAQUE

 

La cohérence cardiaque induit un état de calme, de neutralité émotionnelle en faisant croire au cerveau qu’il ne se passe RIEN : c’est le recentrage émotionnel qui permet à l’intelligence du cœur de se manifester, permettant de réduire la pression artérielle, d’améliorer le système nerveux et l’équilibre hormonal et de faciliter les fonctions cérébrales.

 

 

http://moncoachmarketing.com/wp-content/uploads/2013/03/laissez-vous-guide-par-votre-coeur.jpg

 

 

S’ENTRAINER avec le "365"

3 fois par jour ; 6 respirations par minute ; pendant 5 minutes

 

L’entrainement à la cohérence cardiaque permet d’augmenter l’amplitude de la variabilité cardiaque,

Marqueur de santé, améliorant notre âge biologique.

 

IL N’Y A PAS DE MEILLEUR RAPPORT investissement /temps/efficacité

Praticable par n’importe qui et n’importe où.

Notre organisme et tout notre être se met à fonctionner de façon optimale.

 

 

http://3.bp.blogspot.com/-7GwC_SPrJ7I/Utf2O4AuM9I/AAAAAAAAATg/lIyQTsrKHpQ/s1600/coherence-cardiaque-avant-apres.jpg

 

 

Les effets immédiats

 

On obtient des résultats positifs pour la santé après 5 min seulement de pratique.

Persistent pendant plusieurs heures : 4 h en moyenne, alors qu’un état de stress après une colère perdure 8h !

On obtient :

Réduction de la perception du stress et autre émotions (colère, peur…)

Impression générale de calme, de lâcher prise et distanciation par rapport aux évènements

Baisse de la pression artérielle

Baisse du cortisol (hormone du stress)

Augmentation de l’immunité

Augmentation de la DHEA (hormone de jouvence)

Augmentation des ondes alpha (ondes d’éveil qui favorisent l’attention, la concentration, la mémorisation, l’apprentissage, la coordination, la communication)

Action favorable sur de nombreux neurotransmetteurs dont la dopamine (hormone du plaisir et de la récompense) et la sérotonine (prévention de l’anxiété et dépression)

 

 

Les effets à long terme

 

Les effets bénéfiques apparaissent en moyenne 7 à 10 jours après avoir débuté une pratique régulière, et persistent dans le temps durant plusieurs semaines après l’arrêt de la pratique.

Diminution de l’hypertension artérielle

Diminution du risque cardiovasculaire

Diminution de l’anxiété et la dépression

Meilleure régulation du taux de sucre chez les diabétiques

Perte de poids chez les personnes obèses

Meilleure récupération à l’effort pour les sportifs

Amélioration de la concentration et de la mémorisation

Diminution des troubles de l’attention et de l’hyperactivité

Meilleures tolérance à la douleur (migraines, sciatiques et névralgies)

Amélioration de la maladie asthmatique

Les avantages portent donc sur tout l’ensemble du corps, mais affecte aussi profondément la façon dont nous percevons, pensons, sentons, agissons…

 

 

Comment et quand pratiquer ?

 

Assis, le dos bien droit, comme si un fil invisible tirait la tête vers le plafond,

Les 2 pieds bien à plat sur le sol,

L’attention posée sur la respiration et le moment présent.

3 fois par jour, 6 respirations par min, 5 min durant.

 

 

PRATIQUE

 

Pratiquer pour expérimenter puis Echanges

 

Debout : SDB vivantielle, SDN,

Assis : pause, cohérence cardiaque,

Posture Isocay : Smn d’un moment de joie

Pause de totalisation

 

Zone de Texte: Sdb
Debout

 : Nous fermons les yeux

Avec le corps relaxé nous commençons à prendre conscience de la forme de notre 1er système le visage et la tête en train de se relaxer…

Conscience de la forme de notre 2ème système, les épaules et le cou sans tension…

La forme de notre 3ème système, les épaules, bras, thorax en train de se relaxer…

Conscience de notre 4ème système, sans tension.

Respiration douce au niveau ab-do-mi-nal….

La forme de notre 5ème système, toute la partie inférieure de notre corps en train de se relaxer…

Zone de Texte: Tension

 

En position debout, conscience de notre ver-ti-ca-li-té.

 

 : Avec cette agréable perception nous allons maintenant nous préparer pour faire une tension de tout le corps pour mieux vivre sa présence.

Zone de Texte: Sdn

 

Avec la respiration libre, nous montons les bras à la verticale, nous fermons les poings, nous inspirons profondément l‘air, rétention, tension agréable de tt le corps, expulsion… doucement, tout doucement… les bras redescendent… pour situer les mains au niveau de notre nombril pour nous préparer au SD du négatif…

 

Pour nous libérer des tensions physique, émotionnelles, mentales, pour nous libérer de toutes les tensions dans tout notre corps…

Chaque fois que nous expulsons l’air, agréable libération des tensions…

Nous libérons les tensions sur tout l’ensemble de notre cor-po-ra-lité… relax…

Zone de Texte: Pause

 

Assis

 

Zone de Texte: Cohérence 
  

 : Les bras reviennent le long du corps et, le corps relaxé, quelques moments pour prendre conscience de la forme de toute notre corporalité sans tension. 

Puis nous allons diriger notre attention vers notre cœur.

Vous installez votre rythme respiratoire sur :

5 secondes d’inspire

5 secondes d’expire

Vous percevez les battements de votre cœur

Sa présence

Sa chaleur

Sa lumière…

Vous laissez un sourire monter doucement aux lèvres… comme s’il était né dans votre poitrine et venu éclore sur votre visage.

Vous percevez le bien être

Zone de Texte: SMnésie

 

L’apaisement…

 

Puis avec la présence de l’énergie du cœur activé, nous allons maintenant développer une activation + de nos émotions, de nos sentiments grâce à la technique de la S Mésie S.

Posture Isocay

Et pour cela nous allons chercher la posture que nous préférons : Isocay ou 3ème degré.

Pour activer la présence du corps, expiration, inspiration, rétention, tension douce de tout le corps… expulsion… relax… conscience de la forme de notre corps dans la posture…

Avec cette perception de notre corps, la présence de l’énergie de notre cœur (si vous le souhaitez, vous pouvez garder votre rythme respiratoire sur 5 /5)

nous allons maintenant aller chercher un souvenir dans lequel nous sommes en train de vivre un moment de joie, d’amour que nous avons donné, ou reçu… de tous les moments positifs que nous avons vécus tout au long de notre vie, nous allons en trouver un dans lequel nous avons vécu un moment de joie, d’amour, de sollicitude, de gratitude … nous en cherchons un… et une fois que nous avons trouvé notre souvenir… nous portons notre attention sur ce moment… nous nous rappelons de l’endroit où nous étions … du moment de la journée… de l’après-midi… du soir où nous étions… des personnes qui nous entouraient… les choses qui nous entouraient… les détails,

et chaque fois que nous inspirons l’air doucement… nous laissons faire que ce sentiment se présente à nouveau à nous… dans toute notre corporalité…

Nous faisons en sorte de percevoir la douceur dans notre cœur…

au moment d’inspirer l’air… agréable perception de ce sentiment d’amour, de bonheur… de bien être… que nous revivons avec tout notre corps…

que nous revivons dans notre cœur…

Zone de Texte: Pause total.

 

au moment d’inspirer l’air, agréable…

 

et avec cet agréable présence dans notre cœur de ce sentiment d’amour,  qui va continuer chez nous prenons maintenant conscience du présent… relax… relaxation en

Posture du 2ème degré

… dos contre le dossier… pour une pause de totalisation…

Quelques moments pour continuer à percevoir chez nous ces sentiments de bien être dans tout notre corps, dans tout notre être… au moment d’inspirer l’air agréable perception de paix intérieure, d’équilibre, de bonheur vital…

Agréable prise de conscience de cet état que nous avons fait émerger de façon intentionnelle…

… et avec ce sentiment qui va continuer à nous accompagner dans tout le reste de la journée…

Nous allons maintenant nous préparer pour terminer la séance comme d’habitude, nous activons 3 qualités positives de notre personnalité… la confiance en nous même, l’harmonie corps / esprit et l’espoir pour notre vie pleine de sens.

Nous terminons en respirant profondément plusieurs fois, faisons quelques mouvements ……

Nous prenons le temps nécessaire pour une complète récupération.

 

 

Cette technique simple donne d’excellents résultats si elle est pratiquée régulièrement

 

C’est une méthode gratuite ! Bon investissement pour sa santé !

 

 

Remarques complémentaires :

 

Tracer sa respiration : un trait vers le haut pour l’inspiration, un trait vers le bas pour l’expiration… on dessine ainsi des sortes de vagues, et il est facile à la fin des 5 min de compter combien de vagues ont été tracées.

 

 

Pour méditer :

 

Sur un plan physiologique, je trouve intéressant que la médecine ramène l’homme du 21ème siècle à s’asseoir 3 fois par jour en conscience… pour un peu plus de cohérence…

« L’homme qui s’est assis sur le sole de son tipi pour méditer sur la vie et son sens, a su accepter une filiation commune à toutes les créatures et a connu l’unité de l’univers, en cela il infusait à son être l’essence même de l’humanité. Quand l’homme primitif abandonna cette forme de développement, il ralentit son perfectionnement »

T.C. Mc Luhan « pieds nus sur la terre sacrée »

 

La guérison nous vient d‘abord de l’intérieur :

 

Le cœur qui se met à battre à 21 jours de création de l’embryon, avant même que l’ébauche du système nerveux ne soit complète, a préséance sur notre existence et sa qualité. Le souffle qui nous a « animés » dès la première seconde hors du ventre de notre mère était déjà initié par un battement cardiaque régulier, mis en place au début de notre conception. Le « cœur empereur » comme l’appelle la MTC étant un reflet de l’énergie céleste à l’intérieur de notre matière. ("L’homme Joie") En allant par le souffle, retrouver une paix au niveau de nos battements cardiaques, nous nous relions à cette énergie plus grande que nous, en nous, qui apaise toute peur et angoisse, et nous relie à notre essence.

 

 

Biblio :

Bobin « L’homme joie »

Dr David O’Hare « cohérence cardiaque 365 »

Dr Charly Cungi et Claude Deglon « cohérence cardiaque, nouvelles techniques pour faire face au stress »

 

 Dan GRINGET et Nadine BAUDE - 34ème journée du 26/09/2015

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr