P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

intuition du moment

 

 

dernière modification de cette page le 19-sept.-2015

journal n°25 / journée du 07/10/2006

Je propose « Inspiration du moment », une création… quelque chose en liaison avec la saison, avec le toucher, en liaison avec quelque chose dont Christian Moreau a parlé ce matin, « l’immensité », cette notion de « immense ». J’ai une petite assistante avec moi qui passera à un moment donné vous remettre quelque chose dans la main, un petit objet. Cet objet, je vous demande de l’appréhender les yeux fermés avec le regard intérieur neuf comme si c’était la première fois. Vous aurez toute latitude pour toucher, sentir, pourquoi pas goûter, pourquoi pas jouer avec, pour explorer sans chercher à mettre tout de suite un mot dessus, identifier mais plutôt à partir de la découverte, et rester dans la sensation qui va vous amener peut-être à des émotions, des sentiments, l’imaginaire. Et ensuite je vous inviterais à rentrer dans cette notion d’immensité.

 

Vous vous installez confortablement assis, les pieds en contact avec le sol, conscience des points de contact de votre corps avec la chaise. Je laisse ma respiration se faire naturellement – j’écoute simplement son rythme, je me laisse aller à ce ressenti à cette intériorisation – peut-être en percevant l’air qui passe par les narines, je relâche les mâchoires, je vérifie la bonne position et la détente des épaules des bras des mains – détente de la tête, je relâche le front les sourcils, conscience de la vue qui se met au repos, détente de la bouche les lèvres l’intérieur de la bouche la langue le palais la gorge l’arrière-gorge, l’intérieur des joues les gencives – là aussi une pause de la fonction de la parole, de la fonction du goût – et puis je laisse tranquillement la détente continuer le long du cou de la nuque des épaules des bras des mains. Je prends conscience du volume de ma cage thoracique qui se laisse gagner par cette vague de détente – le plexus solaire, toute la région abdominale aussi bien dans les parties externes que les parties internes. Au niveau du dos je vérifie qu’il y a comme une petite perle de lumière qui passe d’une vertèbre à l’autre depuis la base du crâne jusqu’au coccyx – et dans les jambes aussi j’accueille la détente, relâchement des muscles jusqu’au bout des pieds – et puis je laisse le va et vient de ma respiration se faire, au niveau abdominal si possible, sans rien chercher.

Et vous allez progressivement vous préparer à accueillir dans votre main cet objet qui va vous être distribué – Comme nous l’avons dit, je me mets dans un état d’ouverture totale de découverte comme si c’était la première fois – pour explorer comme le petit enfant qui découvre son monde autour de lui. Je fais appel à tous mes sens ----- en prenant le temps d’explorer avec les mains, de jouer avec, sans chercher à mettre des pensées, à faire marcher la raison, un moment de pure sensation, un moment d’émotion – peut-être que je peux avoir également des images que je peux associer à cette expérience, des images sensorielles, sonores, auditives, des associations de sensations et d’émotions olfactives, gustatives, peut-être des souvenirs d’enfance, des souvenirs de toute nature –

 

Et puis dans ce petit objet dans la main, peut-être qu’il me laisse aussi et me permet de me connecter à la saison – et que je peux imaginer tout un univers, tout un monde dans lequel je me projette, dans cette immensité, dans cet espace – qui s’est ouvert en moi dans toutes ces expériences aujourd’hui, toutes ces pratiques. A travers ces vécus de la journée, je contacte la notion d’espace et d’immensité – le microcosme dans le macrocosme, ce tout petit objet dans l’espace dans l’immensité de l’univers – comme le lien entre toutes les expériences –

 

Et puis ensuite et tranquillement, vous pourrez à votre rythme visualiser de l’espace de l’immensité plus concrètement dans votre vie quotidienne, la fin de la journée, le week-end qui se prolongera avec cette notion, imaginer de l’immensité de l’espace dans votre quotidien. L’immensité qui est en moi rayonne dans mon monde extérieur – dans mon quotidien --- l’immensité du cœur, de la vie, l’immensité des sourires qui se forment à l’intérieur et qui rayonnent à l’extérieur.

Et puis ensuite et tranquillement, je vous propose de terminer la séance à votre rythme, chacun comme vous savez le faire, en prenant le temps de respirer plus amplement, de vous étirer, de bâiller, et puis d’ouvrir les yeux quand vous en avez envie.

(chaque marron est unique)

Myriam Zeghouani le 07/10/06

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr