P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

intervisions

 

 

dernière modification de cette page le 22-juil.-2017

Cette démarche d’Intervision a donné naissance en novembre 2008 à un groupe de 8 sophrologues qui se sont donc réunis depuis tous les 2 mois environ, depuis cette période, la durée des ateliers est de 3h 30mn et jusqu’à présent se déroulent le samedi matin.

Si ce genre de démarche vous intéresse, je peux effectivement contribuer à former d'autres groupes.

Il est indispensable que ce groupe soit stable, formé d’environ 8 personnes animés du désir de partager leurs problématiques professionnelles dans un esprit d’ouverture, d’écoute et de partage.

Si vous êtes intéressé(e)s, faites-le moi savoir, j’essaierais alors de constituer un autre groupe d’Intervision.

Un deuxième groupe d'Intervision a démarré le 10 septembre 2011, un troisième le 10 mars 2012, expérience à suivre.

A quand le quatrième ?

Synthèse d’une année d’atelier d’Intervision

1er atelier

Problématiques abordées

Pourquoi je bloque au niveau de la communication verbale pour présenter mon activité ?

Comment faire pour présenter un exercice avec lequel je ne suis pas à l’aise ?

2éme atelier

Problématiques abordées

Je me fais embarquer par l’autre qui part dans le conversationnel dès le début de la séance.

Mon avis m’est demandé sur une formation de sophrologie par correspondance.

Gestion du feedback notamment quand les personnes ne parlent pas de leur ressenti mais de leur problématique ou bien lorsque j’ai une personne qui ne parle pas.

Conseil demandé pour des CD de sophrologie à acheter.

J’ai besoin de me renouveler avec les anciens groupes.

3éme atelier

Problématiques abordées

Comment dire à l'autre que sa place est ailleurs ?

Comment orienter un « individuel » vers un groupe de sophrologie ?

Quel positionnement par rapport à la souffrance aiguë ?

Qu’est-ce que je fais du feed-back suivant : « Je reviens de loin » après une séance « corporelle » ?

Continuer la sophro adaptée sans résultat apparent ?

Dois-je faire plaisir à l'autre ?

4éme atelier

Problématiques abordées

Je me sens armé pour recevoir la souffrance de l'autre et pas la mienne

Au moment des vacances de Pâques, effondrement en quelques jours (déprime, pleurs), tout mon petit monde s'est écroulé, j'ai tous les outils, tout s'est mélangé, l'explosion totale, je ne gère plus rien du tout ; est-ce que ? ? ?, beaucoup de questions ; est-ce que le fait de faire beaucoup de sophrologie est déclencheur ? Pourquoi je fais de la sophrologie ?

Comment vous entraînez-vous pour vous-même en sophrologie ?

5éme atelier

Problématiques abordées

Je ne sens pas les systèmes.

Difficulté à communiquer la sophrologie en médecine physique et réadaptation.

Se syndicaliser ou non ?

Problème de la communication et relation avec le métier

Quand je suis fatiguée et que je reçois quelqu‘un : la problématique de l’autre fait miroir et je suis plus déstabilisée car cela me remet en lien avec mes faiblesses ; puis-je être en dépression et sophrologue ?

Pourquoi aujourd’hui ai-je proposé une séance réveillant des choses douloureuses chez plusieurs élèves ?

6éme atelier

Problématiques abordées

Qu’est-ce que je fais avec un groupe hétérogène, lorsque je dois intégrer les débutants dans un groupe existant ?

Comment je présente la sophrologie en groupe et la sophrologie en individuel, quelles différences ?

Différenciation entre groupes en centre social et groupe à mon cabinet.

Utilité d’un document enquête envoyé à la clientèle a posteriori pour connaître les effets à long terme de la démarche sophrologique ?

Fiche d'anamnèse ou pas, et si oui quel contenu et si oui dans quel cadre ?

Le « pourquoi » et le « pour quoi ».

L’importance de l'entretien téléphonique préalable.

 

Exemples de retours à la fin de certains ateliers d’Intervision

Partage des expériences, authenticité, sans jugement de valeur, vrai « parler », envie de continuer avec ce groupe, cette cellule ; processus en route motivant ; bonheur de se sentir moins seule professionnellement ; écoute des autres et de Soi, continuité au-delà de l’atelier, je me sens plus « intelligente » ; exprimer devant d’autres, cheminement de me nourrir de ce que chacun apporte, m’aide  en me sentant accompagné à cheminer plus facilement ;  effet miroir et reconnaissance.

Plus d’énergie, reconsolidée, faire du négatif de l’expérience, dédramatisée, tranquillisée ; bonheur d’intégrer le groupe, contente de confronter l’expérience, joyeuse du partage, plus de questionnement, différenciation entre erreur et expérience, envie de revenir, confirmation d’être sur la bonne voie, redonne confiance, stimulée, boostée, moins seule ; légèreté, sentiment d’avoir vidé son panier et donc de bénéficier ainsi de plus d’espace pour le remplir, sophrologue et problématique sont liés ; renforcer dans la mise de côté le « qu’est-ce que je veux pour l’autre ? », affiner ce que je fais de la sophro dans mon quotidien, trouver ce qu’est mon identité de sophrologue ; renforcée par la partage, j’aime de plus en plus ce que je fais.

Le miroir des autres, enrichissant, je me sens moins seule ;  résonance avec les autres ;  je me sens multiple, besoin de clarification personnelle et professionnelle, processus d'acceptation de soi ; partage ce qui est été préalablement dit, remerciements de me retrouver et de m'écouter ;  nourrit de ce qui est là, l’éprouvé ;  nous étions aujourd'hui plus en lien avec l'intime de chacun ;  faire pour moi sans moi c'est faire contre moi.

Il faut être clair avec soi-même, garder la notion de plaisir, cadrage préalable de ce qui est important pour soi ;  écouter l'autre pour établir sa réponse personnelle et personnalisée, être dans le présent en se coupant du reste, pas de bloc-notes car cela me coupe du lien avec l'autre pour l'instant ; lors de l'accueil de la personne anamnèse ou pas ? Le premier rendez-vous doit-il être gratuit ou non ? Je dois me clarifier, mettre plus de conscience, mettre mes valeurs au premier plan ;  je me questionne sur la limite entre l'individuel et le groupe (quel contenu je mets et quel type de groupe ?), que devient la sophrologie lorsqu'elle est prise comme activité (centres sociaux) ;  imprégné de l'ensemble des choses qui ont été évoquées, il me faut reconsidérer d'urgence l'aménagement de mon cabinet pour ce moment fondateur de la première rencontre, et j'aimerais également « donner » le premier rendez-vous au sens de l’offrir gracieusement ; distinction de la relation d'aide et de la relation de service.

  

Michel Billard

parenthese2@wanadoo.fr

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr