P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

imaginaire, créativité, plaisir d'écrire

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 27 / journée du 21/04/2007

En s’appuyant sur son imaginaire, sa créativité et celle du groupe, retrouvons le plaisir d’écrire.

J’ai construit et inventé cet atelier en ayant en tête d’allier consignes précises et liberté. Le cadre permettant justement la liberté ; conscience des opposés, équilibration des polarités. Conscience dans la dynamique des côtés gauche et droit, indépendance et réunification des deux côtés. Alliance du cerveau droit et du cerveau gauche.

Importance d’une progression, dans les exercices d’écriture, et  d’un côté ludique, qui ouvre à la créativité. J’ai adapté en fonction du temps et du nombre de participants.

Au niveau sophroliminal nous ouvrons les portes à des possibilités créatives et intuitives jusqu’alors parfaitement insoupçonnées. 

Pour la première partie, je l’avais décrite et montrée Par contre je n’avais rien dit de la 2ème partie pour ne pas activer le mental « logique », l’effet de se laisser aller dans l’inconnu étant important et d’avancer pas à pas dans un processus.

A la fin tout le monde a lu son texte alors que j’avais laissé le champ libre. J’ai donné la consigne « écouter les textes les accueillir sans jugement. Beaucoup de participants se sont étonnés.

Matériel : Chaises, feuilles, stylos, paper board.

 

Déroulement

1 : s’étirer, bailler, s’installer dans la verticale. Sophro simple debout

Exercice dynamique utilisé en brain gym : conscience des membres opposés et exercices de « croisés » : réunir coudes et genoux opposés (amener le coude droit sur le genou gauche en levant le genou gauche) puis inverser coude gauche genou droit. Une série, en conscience puis retrouver la verticale, conscience des côtés droits côtés gauches de notre unité.

Dans le même esprit : mouvement du ski de fond (jambe gauche en arrière bras droit en avant puis inverse)

Puis mouvement où l’on lance la jambe gauche à droite et en même temps le bras droit à gauche.

Chaque série 1 à 2 fois avec un temps de récupération des sensations, impressions.

2. récupération assis ; s.s rapide détente du visage. Relâchement des yeux

concentration sur la respiration :

conscience des narines, de l’inspir de l’expir

Se poser sur la narine droite, inspire à droite, je détends le cerveau droit, expir, je lâche les tensions du cerveau droit. Une dizaine de respirations. Idem à gauche. Puis idem dans le cerveau réunifié (détendre, dynamiser, unifier le cerveau intuitif et le cerveau logique)

Partie 1 et 2 environ 25 mn

3. J’invite les personnes à laisser venir un mot tout en restant dans un état de relâchement,  sans rien chercher, un mot qui est là » prononcez le tout haut » et laissez le résonner dans la pièce que chacun puisse le savourer le respirer le goûter l’imager. J’écris chaque mot sur le paper board. Il  y a 12 participants,, j’écris une trentaine de mots( 5mn)

S’étirer, bailler ouvrir les yeux.

Je sélectionne la première colonne de mots et j’invite les personnes à écrire une phrase en n’utilisant que les mots de cette première colonne, pas forcément tous. On peut rajouter des pronoms, adverbes…. On peut transformer un mot dans sa forme adjectif nom ou verbe ( ex : jaune : jaunir ou jauni), utiliser n’importe quel temps de verbe.

PUIS on partage, chacun lit sa phrase ‘(10 à 15 mn) écoute respectueuse

Intégration en posture 2ème degré

4. J’invite chacun à écrire son prénom dans le sens vertical (acrostiche) ; écrire un mot commençant par chaque lettre du prénom (je montre en écrivant mon prénom sur le paperboard)

ex :                   N nid

                         I voire

                         C alme   etc.

                         O

                          L

                          E

J’invite chacun à se tourner vers son voisin, à échanger les feuilles où il y a l’acrostiche ( Pierre a l’acrostiche de Paul, Paul a l’acrostiche de Pierre)

Avec les mots du prénom que l’on a, écrire le titre d’une histoire (avec les consignes de 3)

Redonner à son voisin sa feuille : il a un titre d’histoire ; celui que vous lui avez trouvé  à partir des mots que lui, avait trouvés.

5. Maintenant, en utilisant tous les mots du tableau comme support et en rajoutant tous ceux que vous désirez en laissant la place à votre imaginaire, je vous invite à écrire l’histoire dont vous avez le titre.(titre donné par le voisin) ( petite sophronisation de 5 mn avant de commencer) écriture : 25 mn

lecture : 10 à 15 mn

partage du vécu de la séance

Intégration : récupérer notre force créatrice

 

Personnellement je suis toujours émerveillée des textes qui sont écrits dans ce type d’atelier. Il y a toujours énormément d’inventivité et de créativité. Ce qui semblerait impossible (et peut être pour vous qui  n’avez pas participé et lisez cet atelier) devient possible. Le cerveau gauche en veilleuse permet d’oser jouer avec les mots ; diverses formes peuvent être inventées avec des supports dessinés, du collage etc… J’ai eu beaucoup de plaisir à animer cet atelier et encore un grand merci à Michel et à tous d’offrir cet espace d’échange où cela devient simple et possible d ‘oser et d’expérimenter en toute simplicité.

Nicole Pinchon (Bourg en Bresse) le 21/04/07

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr