P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

examen de conscience

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 44

Avant propos :

      -    La conscience est en effet la clé qui nous ouvres les portes d’une vie soumise à examen, pour le meilleur et pour le pire, et c’est notre premier droit d’accès à tout ce que nous savons de la faim de la soif, de la sexualité, des larmes et du rire, des coups de pieds, de poings, du flux d’images que nous appelons pensées, des sentiments, des croyances, des histoires, de la musique, de la poésie, du bonheur, de l’extase.

A son niveau le plus simple et le plus fondamentale, la conscience nous permet de reconnaître un désir irrésistible de rester en vie et de développer un intérêt pour soi.

A son niveau le plus complexe et le plus élaboré, la conscience nous aide à développer un intérêt pour d’autres Soi et à améliorer l’art de la vie.

-         La perte de conscience est comme une coupure de courant le sentiment de soi peut être suspendu.

-         La prise de conscience amplifie l’impact

Antonio R.  Damasio  -   extraits    -  Le sentiment même de Soi –

 

Examen de conscience

Nous allons tour à tour être observateurs de l’objet,  observateurs de nous-mêmes à travers l’objet

(Objet - sujet) et  observateur de l’observateur à travers sa conscience (sujet - sujet)

 

1/ Prendre un objet, le placer devant soi  sur le sol

Assis au bord de la chaise, fermons les yeux

 

Nous allons nous exercer à prendre conscience de notre conscience à la fois bipolaire et diverse, de son développement au fil du temps, mais avant de prendre conscience, il est nécessaire de porter attention.

 

Nous allons faire une sorte d’échauffement en portant attention à l’objet, pour une meilleure prise de conscience. Cette prise de conscience qui amplifie l’impact.

 

-         les yeux ouverts, portons avec attention notre regard sur l’objet, prise de conscience de sa présence.

-         Les yeux fermés, portons attention à notre schéma corporelle, prise de conscience des sensations apportées par l’objet ou déjà présente au début de la séance.

 

Nous jouons quelques instants avec le mouvement de notre conscience vers l’extérieur et vers l’intérieur, mouvement simultané peut être ……… en direction de l’objet.

(Prise de conscience de sa forme, ses couleurs, sa tridimensionnalité)

Nous cessons le mouvement, assis au fond de la chaise, nous fermons les yeux, nous vérifions le confort de notre corps sur la chaise et dans cet état de conscience imprégnante et émanante, nous observons peut être une baisse de vigilance.

 

2/   Nous prêtons attention  à la forme du sommet de notre corps, de la tête, de la nuque, des épaules et ainsi de suite jusqu’à  la prise de conscience de la forme de la plante de mes pieds

A chaque fois que nous portons attention à une partie de mon corps, nous nous aidons de l’expire pour engendrer  détente et chaleur comme si nous voulions homogénéiser la température de notre corps autour de 37° 5………………………………………….

 

Nous faisons librement, avec attention, un déplacement du négatif de tout ou partie de notre corps  avec l’intention de se libérer de toute cause de toxicité, de tension résiduel, d’impact négatif……………………………………………………………………

Au moment d’expulser l’air agréable libération de toutes les tensions accumulées

Pause de récupération……. chacun de nous vit sa propre expérience……

 

3/  Au bord de la chaise, nous allons maintenant avec les yeux parfois ouverts, parfois fermés, recréer ou laisser venir l’histoire de cet objet. L’histoire passée – présente et futur  en nous laissons le temps de nous en imprégner.

Nous commençons………………………………………………………………………………….

…………………………………………………… lorsque nous aurons fini, nous levons le pouce.

…………………………pause d’intégration au fond de la chaise…chacun de nous vit sa propre expérience………………………………………………………………

 

Ressentons nous une émotion? Ou une sensation forte ?

Eprouvons-nous un sentiment de cette émotion ? Ou de cette sensation forte ?

Comment savons-nous que nous avons un sentiment de cette émotion ? Ou de cette sensation forte ?

 

- IRTER

 

4/  Nous allons maintenant en position debout  approfondir cette prise de conscience par activation du schéma corporel par les sons audibles :

E – OU – MO - TRI – A  (3 fois)

Prise de conscience externe par l’écoute des sons de chacun et de tous,

Prise de conscience interne par la vibration des sons dans notre corps,

Prise de conscience simultanée par la résonance des sons ……

 

Nous commençons……………………………………………….

Nous arrêtons le son, nos relaxons les bras, relax pour notre pause phronique….. pour vivre la vivance…..ce sont les moments les plus importants….. la vivance de l’énergie qui se trouve dans toutes les cellules du système ?

Les sentiments positifs sont les bienvenues.

Au delà de toute rationalité… agréable perception….

 

Au bord de la chaise, dans cet état de conscience profonde, je vais observer  l’histoire de notre développement des différentes formes de conscience, entre notre  naissance à bien plus tard qu’aujourd’hui……… peut être.

Nous prenons conscience de la période ou des périodes de la prise de conscience :

-         de notre conscience biologique, énergétique

-         de notre conscience des sens, de la chaleur, de la pesanteur,

-         de notre conscience culturelle - artistique,

-         de notre conscience sociale, de mes groupéités,

-         de notre conscience émotionnelle, de l’amour

-         de notre conscience professionnelle,

-         de notre conscience religieuse, spirituelle,

-         de notre conscience de nos valeurs,

et en levant les bras, accueillons notre conscience universelle.

 

Quand nous avons fini, chacun fait la pause phronique de la vivance assis au fond de la chaise

 

     -    profond  sentiment de bonheur vital dans tous nos systèmes

-         profond sentiment de soi, dans toutes mes cellules,

-         profond sentiment d’une puissante valorisation de mon être

 

 

Nous allons amplifier se profond sentiment de soi, par les sons inaudibles, donc internes, en prononçant :

-         conscience à l’inspire

-         illimitée à l’expire

Conscience à l’inspire pour la perception

 Illimitée à l’expire pour le sentiment

Nous commençons………

 

Avec cette agréable perception nous arrêtons, pause d’intégration au fond de la chaise, pause d’intégration pour la vivance…quelque moment pour percevoir l’énergie des cellules.

 

-         je prends conscience de la vie dans mes cellules, dans les molécules de mes cellules, aux confins de mes cellules.

-         Je prends conscience de l’immensité de mon être…….

 

Au delà de toute rationalité… agréable perception….

 

-         IRTER

 

Nous allons ouvrir les yeux comme si c’était la première fois, c'est-à-dire nous allons une nouvelle fois entraîner la conscience à réapprendre, à apprendre, à connaître…

Nous ouvrons les yeux  pour nous découvrir, pour nous rencontrer comme de nouvelles connaissances………….avec cette conscience exacerbée….avec le sentiment profond de soi……

 

Et si nous le souhaitons, nous pouvons nous lever comme si c’était la première fois  et nous dire bonjour, bonsoir, ou quelques mots en pleine conscience.

 

Assis au fond de la chaise……… pleine récupération…………………… pleine réactivation……………….. préparation à la phénodescription de la séance……..

 

 

Paul Dufour – soirée n°82 du 16/09/2011


 

 

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr