P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

dynamique de l'imaginaire

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 9 / journée du 14/10/2000

protocole rêve éveillé - dynamique existentielle de l'imaginaire

exercices d'échauffements (respiration, massage des pieds, étirements etc...) ; position assise - pause phronique de récupération 2ème degré ; la forme ; verbes d'action ; permet à la conscience d'être dans un mouvement dynamique, pas d'induction, pas d'interprétation des phénomènes. Les phénomènes ne sont pas traduits et c'est parce qu'ils ne sont pas traduits qu'ils peuvent évoluer : dans les rêves, au cours de la séance suivante, dans la journée... Les propositions d'actions successives permettent aux personnes de ne pas rester bloquées dans une perception émotionnelle qu'elles vivraient comme difficile. Le temps entre les propositions doit être suffisamment long et suffisamment court pour : laisser la vivance apparaître et se développer, maintenir la dynamique de la conscience (s'appuyer sur la vivance du rêve éveillé vécu le samedi 14.10.00). Personnellement je propose dans mes groupes cette dynamique existentielle de l'imaginaire après le travail du 2ème degré : intégration de la forme du corps dans le schéma corporel, intégration des cinq sens dans le schéma corporel (afin de. permettre la plus grande richesse des perceptions). Toutefois il peut être proposé après une 10ème séance de premier degré à condition de commencer par « la forme » (cf. séance proposée samedi 14.10.00). Percevoir le corps dans sa forme est le point d’ancrage qui permettra en toute sécurité de se laisser dans la liberté de l’imaginaire. Sophronisation de base, respiration énergétique, stimulation de la forme (1+2+3 = 10 à 12 mn), rêve éveillé (12 mn à 15 mn), la forme, désophronisation (5+6 = 6 à 8 mn). Durée totale 25-35 mn

Rêve éveillé : l’animal

(Pratiquants en posture assise, installés dans leur forme.)

En position verticale je prends le temps de m'intéresser au monde ; la pièce dans laquelle je me trouve ...............en tournant ma tête tout autour de moi les objets du monde.............. les bruits.............. les autres.............. ma place parmi les autres.............. Puis je décide de me relaxer du monde extérieur , je ferme mes paupières. Les paupières fermées je m'installe dans mon univers interne. Pour cela, je m'intéresse à ma respiration, je suis présent dans l'air que j'inspire, dans l'air que je souffle............................ ............................ afin de bien m'installer dans ma respiration consciente ... j'inspire l'air par mon nez, je souffle ma bouche................... ....................... ............... ................

je prends conscience de mon rythme respiratoire, ce rythme qui est le mien..................... ........................... ..................... ......................... ...........................

Et afin d'échauffer la totalité de mon corps, je vais pratiquer quelques instants des respirations énergiques par mon nez, comme si je me mouchais..................... ........................... ............................ ...................... ................... ...........

Relax, détente ........................ ....................je peux continuer ces respirations tranquillement en laissant aller ma tête légèrement vers l'avant ........................... ............................ ...................... ..................... ........................... .....

puis légèrement vers l'arrière... ..................... ........................... ............................ ...................... ................ .............

je pose une oreille sur une épaule et je continue mes respirations énergiques ..................... ........................... .......

l'autre oreille sur l'autre épaule ..................... ........................... ............................ ...................... ............ ................

puis à nouveau ma tête droite ..................... ........................... ............................ ......................

et cette fois, je peux pratiquer ces respirations en allant un tout petit peu plus rapidement même en accélérant ..... ........................... ............................

Relax ....... détente ...... je laisse ma respiration retrouver son rythme, son calme ..................... ...............................

j'accompagne l'expire un peu plus longuement puis j'inspire en gonflant mon ventre ma poitrine, le haut de mes poumons, comme si j'étais fière ..................... ........................... ............................ ...................... ................. ........

et je souffle l'air par la bouche tout doucement comme si je distillais l’air ..................... ........................... ..........

une deuxième fois ; expiration ... vaste inspiration ... rétention .................................... ................... .................. ......

puis je souffle tout doucement l'air par la bouche ...................................................... ................ ................ ............

et si je le souhaite, je peux pratiquer une dernière fois cette respiration ...................................................... .............

Puis je suis présent dans les sensations de l'air qui pénètre dans mes marines .................... ....................................

la sensation de l'air lorsque je souffle par ma bouche ...................................................... ................. ............. ........

présent derrière l'écran de mes paupières, je peux replacer le monde extérieur à sa place ..................... .................

la pièce ............... tout autour de moi, les murs............................ tous les objets du monde.............. les autres, ma place parmi les autres .............

les bruits à l'extérieur comme la voix de l'animateur ....................................... ................... ............. .............. .........

et je me retrouve a nouveau dans la sensation de l'air que j'inspire, de l’air que je souffle ... ........ ...... ............

j'inspire jusqu'au sommet de ma tête, je souffle jusqu'aux extrémités de mes doigts ........... jusqu'à mes pieds...................... 

je prends conscience que mes pieds portent le poids de mon corps ....................... .............................

je peux, si je le souhaite, afin de stimuler mes coussinets plantaires, frotter un petit peu mes pieds sur le sol ..........

puis je marche sur place .................................................... prendre le temps de cette stimulation ....................................................

je replace mes pieds ..................... ................................... ...............................

je trouve le bon écartement de mes pieds pour poser mon corps ................................... ................. .............. ..........

depuis ma base, mes pieds, je m'installe dans ma verticalité .................................................... ............. ...............

mes pieds bien ancrés au sol conscience de la place de mes chevilles .................................................... .......... ......

de la souplesse de mes genoux.................. ............................................. ......................................

la position de mon bassin ................................. que je place le plus parallèlement possible à mes pieds ....... ..........

conscience, depuis mon sacrum, de mon axe vertébral qui s'élève jusqu'à ma tête, partageant mon dos en deux parties .... .... ............

la place de mon ventre en avant ......................... ........................... ma poitrine ........................................ ..................

de mes épaules ......................... ........................... mes épaules qui, portent mes bras souples le long du corps.........

seule partie de mon corps totalement libre que je peux relâcher, détendre ....................... .......................................

je m'intéresse à mon cou, ma nuque........................................ qui portent ma tête ..... ma tête en contact avec le ciel

Bien installé, depuis ma base, dans ma verticalité ... jusqu'au sommet de ma tête....................... .............................

je vais tout doucement, tranquillement élever mes bras au dessus de la tête .............................. ...............................

fermer mes poings, prendre une vaste inspiration et tendre tout mon corps comme si je poussais le ciel ..............

puis je contracte mes mollets, mes cuisses, mes fesses ............................................. je serre mes abdominaux .......

je plisse mon visage comme une vieille pomme .......................... je pousse mes poings, tension des épaules, des bras .....................

et lorsque je le souhaite, je relâche .................................................... ................................

Entre chaque stimulation, je me retrouve dans ma respiration ... dans mon rythme respiratoire .....................

une deuxième fois ...... j'élève tout doucement mes bras, conscience du mouvement ............

vaste inspiration, rétention ......

tension de tout le corps .....

lorsque je n'en peux plus, je relâche l'expiration .................. .................... .................... ............... ..........................

je retrouve mon souffle tranquille ..................... .................................................... ....................................................

puis dans ma propre liberté, je peux une troisième et dernière fois, pratiquer cet exercice si je le souhaite ........ .............

et afin de bien irriguer la totalité de mes tissus que je viens de stimuler, je pratique 3 vastes respirations en inspirant par mon nez et en soufflant par ma bouche ..................... ............................ .......................... ..........................

je laisse ma respiration retrouver son rythme ..................... ............................................... son calme .....................

et je m'installe consciemment dans mon souffle en accompagnant l'air qui pénètre dans mes narines lorsque j'inspire ... ..............

j’inspire jusqu'au centre de ma tête, voies respiratoires supérieures ... descente dans ma gorge ... dans mes alvéoles pulmonaires qui' s'ouvrent à la respiration ..................... ...................................... ................. ............. ..................

et lorsque je souffle, sensation dans ma cavité buccale, mes lèvres ..................... ............................................ ........

ma présence dans mon souffle. me permet de m'installer en moi, chez moi, dans mon univers interne ... ..................

au rythme qui est le mien, je pose ma conscience aux portes du sommeil ..................... ................. .............. ...........

niveau de conscience depuis lequel je peux m'intéresser à toutes les sensations que j'ai moi-même éveillées ...

tous les phénomènes d'irrigation dans la totalité de mon corps jusqu'à ma peau ..................... ........... ............................

ce qui me permet de percevoir la forme de mon corps se définir ..................... ..........................................................

présent au sommet de ma tête, je m'intéresse à toutes les sensations jusqu'à ma peau ...... .............. ............. ...........

je prends conscience de la forme de ma tête, de mon visage ..................... ................................................................

puis la forme de ma nuque se dévoile ... ...................................... ...................... ...................... ............ ...................

la forme de mes épaules, de mes bras de mes avants-bras, de mes mains .............. jusqu'aux extrémités des doigts,

5 doigts dans chaque main ..................... .................................................... ...................................... .........................

je prends conscience de la forme de mon thorax... mon dos en arrière, ma poitrine en avant ........................ .................................................... ................

en accueillant au rythme de ma respiration douce et tranquille toutes les sensations à fleur de peau ........................

Je prends conscience de la forme de mon ventre ......................... de mon bassin ..................... petit bassin ..................... la place de mon sexe .................

j’intègre par ma présence dans les sensations la forme de mes cuisses ..................... ............... ..................... .........

la forme de mes genoux ..................... .................................................... .............................. ...................................

la forme de mes mollets ..................... .................................................... ............................................... ........ ...........

la forme de mes pieds jusqu'aux extrémités des orteils ..................... .................................... ........ ............................

et depuis mes pieds bien ancrés au sol, ma base ............... conscience de la totalité de la forme de mon corps,

depuis mes pieds .................... jusqu'au sommet de ma tête, jusqu'aux extrémités des doigts ...........................

jusqu'à ma peau ..................... .................................................... ............... .............................. ...................................

je suis chez moi ..................... en moi ..................... ............................ ........................ ........................... ................

je suis mon corps ..................... .................................................... ........................................... ............ ......................

Puis au rythme qui est le mien je laisse remonter un tout petit peu mon niveau de conscience pour vivre le mouvement qui va me permettre de m'asseoir sur la chaise que j'ai préparée derrière moi ...................... .........................

je peux frotter mes pieds sur le parquet, tapoter un petit peu mes pieds afin de bien libérer mes articulations ......

et je m'installe confortablement dans la posture assise en prenant conscience de tous les points d'appui qui se partagent maintenant le poids de mon corps ..................... ........................ ................ .................. .............................

je prends conscience de mes pieds en contact avec le sol ... mes pieds soulagés du poids du corps ............. .............

je m'intéresse aux point d'appuis de mes cuisses, de mes fesses, posées sur le siège ..................... ...........................

conscience de mes points d'appuis, de mon dos sur le dossier, je laisse aller mes mon dos ....... ............... ................

au fur et à mesure que je prends conscience des points d'appui qui portent mon corps, je me laisse aller en toute sécurité .....................

depuis les points d’appui du dos, je peux percevoir ma respiration, ...................

le mouvement de mon diaphragme qui anime mon souffle ..................... .................................................... ................................

je m'installe dans ma respiration solaire, ventrale ............. le haut du ventre juste au dessus du nombril .........

partie inférieure. de ma poitrine, se soulève et s'abaisse au rythme de mon souffle conscient ............ ......... ............

puis je peux m'intéresser à la position de mes avant-bras, de mes mains posées sur mes cuisses

points d'appui qui me permettent de libérer totalement mes épaules ... ................... ................ .............. ................

depuis mes épaules, conscience de mon cou, ma nuque, ce lieu de grand passage ......... qui porte ma tête ..... ma tête en contact avec le ciel ..................... .................................................... ................................................................

bien posé sur mes points d'appui, présent dans ma respiration ............... dans l’air que j’inspire par mes narines, l'air que je souffle par ma bouche ..................... ................................ .................... ............... ..................... ...............

je peux chaque fois que je souffle me laisser aller en toute sécurité sur mes points d'appuis ............. ........ .....

assouplir, libérer tous ces tissus de mon corps ..................... ............ ................ ......................... ................. ............

conscience de la totalité, de la globalité de mon corps présent dans sa forme dans son équilibre ........ .......... ........

je suis chez moi ... en moi ... le rythme doux, tranquille de ma respiration me permet de poser ma conscience aux portes du sommeil ................. dans mon bien-être, je m'installe ..................... ............................... ............................

 

Derrière l'écran de mes paupières, je laisse apparaître une couleur, ............. n'importe quelle couleur, .....................

celle qui se présente, ...................

cette couleur me sert de sas, ...................

je devient cette couleur, ...................

je me laisse bercer par cette couleur, ...................

cette couleur comme un cocon. ...................

Puis je sors de cette couleur, ................... je suis un animal, ...................

J'essaie de percevoir : ma forme, ................... mes dimensions. ...................

Comme au réveil de cet animal j'essaie de percevoir le monde dans lequel je suis, ...................

la végétation, ................... la hauteur de ce qui m'entoure, ...................

la luminosité du ciel, ................... les odeurs. ...................

Et puis je marche, ................... je me promène, ...................

l'animal que je suis s'exprime. ...................

La matinée se déroule. ...................

J'ai faim, ................... je cherche ma nourriture, ................... je mange. ...................

Puis je cherche un lieu pour me poser, ................... pour digérer. ...................

Au loin j'entends des bruits, ................... des sons, ................... ce sont des hommes qui passent. ...................

Qu'est-ce-que je fais ? ...................

Puis les hommes s'en vont. ...................

Je continue ma journée. ................... Je rencontre peut-être d’autres animaux semblables, ................... ................... des animaux diverses. ...................

Qu'est-ce-que je perçois ? ...................

Qu'est-ce-que je ressens ? ...................

Puis le soleil petit à petit se couche, ...................

je vais chercher un lieu pour passer la nuit. ...................

La nuit un orage éclate. ...................

Qu'est-ce-que je ressens ? ...................

Puis l’orage s'en va. ................... La nuit est calme. ...................

La nuit s'écoule. ...................

Le soleil va se lever à nouveau, ................... je me réveille. ...................

Je me lève. ................... Je me déploie dans le paysage. ...................

Je rencontre à nouveau d'autres animaux. ...................

Je fais ma toilette. ...................

Je perçois le ciel, ................... la végétation, ...................

mon bien être. ................... Je peux jouer avec les éléments. ...................

à nouveau je marche, ................... et je rencontre une compagne, un compagnon, je vis cette rencontre. ................. ..................... ................... ...................

Puis à nouveau je me situe dans cet environnement, ...................

je retrouve ma couleur. ...................

Je me pose sur cette couleur, ................... je deviens cette couleur, ...................

Je me laisse bercer par les vibration de cette couleur. ...................

Je retrouve mon sas. ...................

Puis je me retrouve derrière l'écran de mes paupières. ...................

Pour lâcher cette couleur, ................... je pousse un vaste soupir. ...................

Je me retrouve dans ma respiration solaire diaphragmatique, ...................

je me retrouve consciemment dans le rythme de mon souffle, ...................

souffle tranquille qui me permet de percevoir la totalité de mon corps. ...................

Installé dans mon univers interne, dans mon espace intérieur, la. forme de mon corps à nouveau se dévoile ici et maintenant ma position assise, bien calé sur mes points d'appui, ma présence, ................... ................. ..................... ................... ................... ................... ................... ...................

conscience de ma corporalité, de ma taille, de mes dimensions, de ma centration et quand j'en ai envie je pratique

3 vastes respirations, ................... respirations toniques. ...................

Je m'étire. ................. ..................... ................... ................... ................... ................... ...................

Quand j'en ai envie je peux me remettre au monde, me retrouver dans la pièce : tous les objets, ................... les murs. ................... Présence aux autres.

Je suis là.

Rêve éveillé (En posture assise, le sujet installé dans sa forme)

Bibliographie : "écouter le rêve" de Roger Dufour-Gompers aux éditions Réponses chez Robert Laffont

Gilles Paillet le 14/10/2000

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr