P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

déplacement du négatif actualisé

 

 

  dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 14 / journée du 05/04/2003

IPS :

La pratique se fait assis ou debout, comme vous le voulez

Je parle à la 1ère personne pour que vous réalisiez bien que c’est vous qui faites tout, ma voix n’est qu’un support.

Une fois les yeux fermés, je vais procéder à différents exercices de tension en respiration synchronique suivis par des exercices de relaxation. Je vais m’habituer à expulser de chaque partie tendue tout ce qu’il peut y avoir comme tensions négatives à chaque expiration,

donc j’expirerai plus vite pour me débarrasser de ces tensions.

Je commencerai par contracter tout le visage, ensuite je placerai les mains croisées derrière la nuque pour contracter la nuque en tirant un peu sur mes coudes vers l’arrière, puis contraction du cou pour cela je porterai le menton vers le sternum, ensuite contraction des bras, soit je les tends le long du corps poings serrés, soit je les tends devant moi toujours les poings fermés.

Après je contracterai les épaules et le dos. Pour cela la main droite posée sur l’épaule gauche, la main gauche posée sur l’épaule droite pour essayer de rapprocher les deux épaules et en même temps je surélèverai ma tête. Ensuite je croiserai les bras contre le thorax et la poitrine en appuyant très fort avec les bras et les poings, après avec les mains je presserai mon ventre, puis avec les poings je pousserai sur le ventre. Ensuite contraction des muscles fessiers, après contraction des jambes en poussant sur les talons. Après avoir activé mon corps segment par segment, je contracterai tout le corps.

La séance se terminera par une visualisation d’un projet positif.

* = temps de silence                    ** = silence un peu plus long                       PI = petite pause d’intégration

 

Je m’installe debout ou assis ; les yeux fermés je cherche une position confortable *, je commence par me centrer sur ma respiration * je vide bien mes épaules, mon thorax, mon ventre * et très lentement je gonfle mon ventre *, mon thorax *, mes épaules *, je sens bien la trajectoire de l’air qui passe dans mes 3 niveaux *, je sens mes muqueuses nasales sollicitées par l’air que j’inhale, que j’exhale *

Dans mon corps il y a une multitudes de tensions qui ne sont pas ressenties consciemment * et qui sont autant de traces, d’émotions du passé. * Ces tensions se fixent à des fibres musculaires à tous les niveaux * Dans l’exercice qui va suivre *, je vais essayer de me débarrasser de ces traces du passé * Donc pendant l’exercice, je vais m’habituer à expulser de chaque partie tendue tout ce qui peut y avoir comme tensions négatives à l’expiration, j’expirerai plus vite pour me débarrasser de ces tensions.

J’explique l’exercice qui va suivre et qui va consister à contracter tout le visage, mais avant je vais bien vider mes 3 niveaux, faire une bonne expir, inspirer en gonflant mon ventre *, mon thorax *, mes épaules * quand je serai en apnée, je commencerai par contracter entièrement tous les muscles de mon visage * le plus fort possible * je contracte mon front *, je plisse mon nez, je serre mes yeux, je sers mes lèvres, mes mâchoires * un peu plus * un peu plus encore *, toujours plus et je lâche *

(pendant que la personne expir dire) : à l’expiration * je vais expulser de mon corps * de mon visage * toutes les tensions résiduelles négatives, alors j’expire plus vite * pour m’en débarrasser pendant un petit moment ** j’expulse encore un peu ** c’est bien **

Je prends conscience de la forme * du volume de ma tête sans tension ** je prends conscience de la forme * du volume de ma tête sans tension (PI)

J’explique l’exercice qui va suivre : lorsque je serai en apnée, je mettrai les doigts croisés derrière la nuque et je tendrai très fort ma nuque vers l’arrière. Mais avant je vide bien épaules * thorax * ventre *, j’insiste sur l’expir en rentrant bien mon ventre * Et maintenant je croise mes mains derrière la nuque et je contracte ma nuque fortement * un peu plus encore, un peu plus, toujours plus sans me faire mal * et je relâche

(pendant que la personne expir dire) : à l’expiration * je vais libérer toutes les tensions négatives au niveau de ma nuque * donc j’expire un peu plus vite ** encore un peu * c’est bien **

Cela me permets de prendre conscience de la forme * du volume * de ma nuque sans tension (PI)

Et maintenant je vais surélever ma tête et porter mon menton sur le sternum, je contracte un peu plus comme si je voulais regarder mes pieds, je contracte davantage, encore davantage * et je relâche ** et s’il existe encore dans mon cou des tensions négatives, je les expulse à l’expiration alors j’expire encore un peu ** ça va me permettre de prendre conscience de la forme * du volume de mon cou sans tensions ** ma tête * et mon cou * sont libres de toutes tensions ** Le monde de mes pensées dans mon cerveau est aussi libre de tensions (PI)

J’explique l’exercice suivant:

Lorsque je serais en apnée je tendrai très fort les bras, soit droit devant moi, soit le long du corps en serrant les poings.

Mais avant, je vais penser à vider mes 3 niveaux épaules * thorax * ventre * j’insiste sur l’expir ** Et c’est très lentement que je gonfle mes 3 niveaux, je serre mes poings, je contracte mes bras, le plus fort, très fort, encore plus fort * et je relâche. Et s’il existe encore dans mes bras * des tensions résiduelles, je les expulse à l’expiration en expirant plus vite pendant un petit moment ** encore un peu *, j’expulse comme si ces tensions résiduelles sortaient par le bout de mes doigts ** si bien que cela me permet de prendre conscience du volume * de la forme * de la mesure * de la grandeur de mes bras * de mes mains sans tension ** Je les sens parfaitement bien de l’intérieur (PI)

J’explique l’exercice qui va suivre.

Lorsque j’aurai bien fait mes exercices respiratoires, en apnée je contracterai mes épaules en mettant la main droite sur l’épaule gauche et la main gauche sur l’épaule droite, mais avant je vide bien mes 3 niveaux, épaules * thorax * ventre *, je vide au maximum * je rentre bien mon ventre et c’est très lentement que je remplis mes 3 niveaux. Et en apnée je contracte fortement mes épaules, je les rapproche l’une de l’autre devant moi en même temps je surélève ma tête, je contracte mon dos, je contracte fortement mes épaules et mon dos, un peu plus, toujours plus, encore plus fortement sans jamais me faire mal ** et j’expulse ** je continue à expulser le négatif ** encore un peu si je peux * parce que dans mes épaules et mon dos il y a souvent des tensions résiduelles que je vais expulser complètement à l’expiration, donc j’expulse encore un peu ** pour libérer tout mon dos et toutes mes épaules des tensions négatives ** c’est bien * Cela me permet de prendre parfaitement conscience de la forme de mes épaules * de leur structure * de leur position sans tension ** De la même manière je ressens mieux mon dos * je le vis mieux * je le sens libre des tensions résiduelles énormes qui souvent restent longtemps là (PI)

Ma tête * mon cou * mes bras * mes épaules * et mon dos * sont libres de tensions ** Je les sens parfaitement bien de l’intérieur (PI)

J’explique l’exercice qui va suivre, qui consiste lorsque j’aurai vidé mes 3 niveaux et que je les aurai remplis, j'appuierai très fortement sur mon thorax avec mes poings, mes bras et mes coudes posés contre mon thorax. Mais avant je fais bien mes exercices respiratoires, je vide bien épaules * thorax * ventre * j’inspire au maximum * C’est très lentement que je remplis mes 3 niveaux et une fois que j’ai rempli mes 3 niveaux, je croise mes bras et mes mains, je serre très fort mes poings et j’appuie très fortement * je comprime très fortement mon thorax, encore un peu plus, le plus fort possible sans jamais me faire mal * et je relâche **, dans le thorax * au niveau de mes poumons * il y a une masse de tensions restées bloquées liées à tous mes problèmes affectifs * émotionnels de ma vie *, je les expulse lentement * encore un peu si je peux *, je vais longuement m’en débarrasser à l’expiration, alors je respire plus vite pour me débarrasser de tout ce négatif ** C’est bien *, cela me permet de prendre conscience * vus de l’intérieur * mes poumons * mon cœur *, sans tension * calme **, je sens que ma respiration est plus libre *, comme si tout mon corps se mettait à respirer ** comme si je devenais ma propre respiration. ** Je suis conscient de mon thorax sans tensions (PI) Ma tête * mon cou * mes bras * mes épaules * mon dos * mon thorax * sont libres de tout tension **

J’explique l’exercice qui va suivre, qui va consister à poser les mains sur le ventre, avec les poings j'appuierai, je presserai sur mon ventre. Mais avant je vais faire l’exercice respiratoire, je vide bien épaules * thorax * ventre * j’insiste sur l’expir *, je rentre bien mon ventre * et c’est très lentement que je remplis mes 3 niveaux. En apnée je pousse avec mes poings serrés sur mon ventre, j’appuie je presse mon ventre, je pousse le plus fort possible sans jamais me faire mal, je presse, je pousse, encore très fort * et j’expulse ** et à l’expiration je vais dégager mon ventre de toutes tensions négatives ** Je continue à expulser * aussi bien les tensions négatives dans les muscles abdominaux externes qu’à l’intérieur de mon ventre *, j’expulse encore *, je vais expulser le négatif de tous les organes internes creux qui existent * que ce soit le tube digestif *, les vaisseaux sanguins *, le système génital *, je continue à expulser le négatif de mon ventre *, ce négatif souvent lié à des problèmes matériels de mon passé *, je m’en dégage complètement ** pour arriver à prendre conscience de mon ventre libre de tout tension ** mon ventre totalement détendu ** je prends conscience de sa forme et de son volume sans tension (PI)

J’explique l’exercice qui va suivre lorsque j’aurai vidé mes 3 niveaux, en apnée, je contracterai très fort mes fesses, mais avant je vide épaules * thorax * ventre *, j’insiste sur l’expir * très lentement, je gonfle mes 3 niveaux, quand je serai en apnée, je contracterai très fort mes muscles fessiers * le plus fort possible * encore plus fort *, je les contracte très fort * avant de relâcher ** Et là aussi, il va y avoir des tensions négatives qui restent, je vais les expulser à l’expiration * alors j’expulse le plus fort possible * pour m’en débarrasser complètement * totalement ** j’expulse encore un peu si je peux * tensions qui peuvent être liées aussi bien à des problèmes matériels * voire à des problèmes sexuels du passé ou de mon présent** je m’en dégage à l’expiration **

si bien que je peux prendre conscience de la forme * du volume * de mes fesses sans tension (PI)

Ma tête * mon cou * ma nuque * mes bras * les mains * les épaules * mon dos * mon thorax * mon ventre * et mes fesses * sont libres de toute tension et je prends conscience de leur forme (PI)

L’exercice qui va suivre va consister à contracter très très fort les jambes et les pieds. Si je suis assis je pousserai sur mes talons, si je suis debout je contracterai mes jambes et les pieds. Mais avant je vais faire l’exercice respiratoire – je vide bien épaules * thorax * ventre * j’insiste sur l’expir *, je rentre bien mon ventre* et très lentement je gonfle mes 3 niveaux et je contracte très très fort les jambes * encore un peu plus *, très fortement * mes pieds aussi * je tends mes pieds je tends tous les muscles de mes jambes le plus fort possible, * un peu plus encore, davantage si je peux * et je relâche ** et j’expulse le négatif ** je continue à expulser le négatif * parce que dans mes jambes il subsiste aussi des tensions négatives que je vais expulser à l’expiration ** je vais m’en débarrasser *, donc j’expire pendant un petit moment pour bien dégager toutes ces tensions **

Ma tête * mon cou * ma nuque * mes épaules * mon dos * mes bras * mes mains * sont complètement détendus ** ainsi que mon thorax * mon ventre * mes fesses * mes jambes * mes pieds ** tout mon corps est détendu ** libre de tensions (PI)

et pour mieux prendre conscience de la forme * du volume * de tout mon corps **, entièrement * totalement *, je vais le tendre tout entier *, je vais d’abord vider mes 3 niveaux, j’insiste bien sur l’expir *, lorsque je serai en apnée, je croiserai mes mains derrière la nuque en tirant sur mes coudes en même temps je contracte tout mon visage, maintenant je mets ma main droite sur l’épaule gauche et la main gauche sur l’épaule droite pour rapprocher mes épaules, puis je contracte mon thorax en croisant mes bras sur le thorax et j’appuie aussi avec mes coudes sur mon thorax, en même temps je serre mes fesses, je rentre mon ventre, je tends mes jambes, je tends tout mon corps, tout mon corps se tend un peu plus fort, encore plus fort, toujours plus fort sans jamais me faire mal *, et quand je n’en peux plus *, je relâche ** et j’expulse plus vite ** je laisse aller mon corps * totalement * librement ** je le vis sans tensions ** et en vivant ce corps sans tensions * je me laisse aller vers une image * où je me vois réussir quelque chose qui me tient à cœur ** je me vois dans ma réussite que je vis dans le présent dans ma conscience dans tous ses détails ** Je me vois réussir * je me vois plein de succès ** je me vois positivement dans l’avenir ** et je m’imprègne de cette image * complètement * totalement * pendant un moment (2 mn)

Après avoir vécu cette réussite *, je reviens à mon corps ** sa forme * sa position **

je vais respirer 1 ou 2 fois bien plus profondément * pour laisser un peu plus le tonus musculaire revenir * avant de m’étirer * bailler * ouvrir les yeux **

Annie GALLO le 05/04/2003

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr