P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

collage en conscience

 

 

dernière modification de cette page le 21-déc.-2013

journal n° 53 / journée du 09/11/2013

Il "est" une fois des couleurs... des formes.... des sensations...

Se (dé)placer... Feuilleter... Choisir... Déchirer... Saisir... Se (re)placer... Positionner.... Coller...Regarder... Ressentir...Apprécier... Partager...

 

Sophrologie et médiation artistique (collage)

 

Médiation artistique : « Les ateliers de médiations artistiques sont préventifs, dynamiques, d'accompagnement psychologique. Ils n'engagent aucunement des soins à caractère thérapeutique ou curatif par le biais du transfert (art thérapie).

La médiation artistique aide les personnes en difficulté

o   à dénouer ce qui peut faire obstacle à une sensation d'autonomie réelle

o   à mieux se démettre de difficultés passagères ou pérennes. » (extrait Schème)

 

DEROULEMENT

2 ateliers de 2 heures  - 20 personnes le matin – 18 personnes l’après-midi

 

INSTALLATION – EXPLICATIONS (10’)

5 tables avec un carton (retourné) au milieu indiquant  une couleur  pour chaque table (BLEU-ROUGE-BLANC-NOIR-JAUNE) et 4 petits cartons (retournés) indiquant la couleur de la table + une couleur personnelle  (non visibles par les participants)

Chaque participant «choisit » une table et s’assoit (4 par table). Le carton au milieu de la table est retourné, chaque table découvre « sa » couleur dominante

Chaque participant pioche  un des 4 cartons où il est indiqué la couleur  de la table plus la  deuxième couleur qui lui  est propre Exemple pour la table ROUGE, il y aura rouge-blanc, rouge-bleu, rouge-noir, rouge-jaune).

Le collage se fera  uniquement avec ces 2 couleurs et le mélange des 2. Exemple table  BLEUE-jaune (couleur bleue, jaune, et le mélange du bleu et du jaune = vert)

SEANCE DE SOPHROLOGIE (15’)

Sophronisation système par système

Création de sa propre palette de couleurs à partir des 2 couleurs choisies

Association des couleurs à un souvenir ou un événement agréable

Conservation d’un état de conscience propice à la création

CREATION DE L’ŒUVRE (50’)

Les consignes :

L’œuvre se fait  sur du papier Canson  A3 blanc avec les 2 couleurs « choisies » + possibilité de mélange des 2 couleurs  exemple noir et blanc =  gris, rouge et jaune = orange, etc…

les images, formes ou simplement les  couleurs sont déchirées dans les revues mises à disposition sur les 2 tables puis  coller sur le support en ne laissant pas d’espace. Les éléments peuvent être superposés, en  épaisseur en 3D etc… libre cours à la créativité

Si vous avez fini avant,  vous attendez la fin de la séance. La réalisation de l’œuvre s’arrêtera au bout de 50’. Vous serez  prévenus 15’  puis   5’ avant la fin de la séance afin de vous préparer  à terminer.

REGROUPEMENT DES  ŒUVRES SUR CHAQUE  TABLE (5’)  avec la créativité de chacun  (prise de photos par Michel)

MOMENT DE VIVANCE (30’) en SOUS GROUPE  ou  en INDIVIDUEL  par table de couleurs.

EXPOSITION DES OEUVES (10’) de toutes les tables sur un mur. Chaque œuvre doit se toucher au moins par un côté ou  un angle.


 

 

 

PRATIQUE

Sophronisation par système

Créer sa propre palette de couleurs à partir de 2 couleurs choisies

Associer les couleurs à un souvenir agréable

Désophronisation et créativité en conscience

 

Nous  gardons  présents en nous   les deux couleurs « choisies » et nous allons trouver dans la position assise la manière de s’installer la plus confortable, celle qui nous convient le mieux

Nous fermons les yeux en prenant conscience que nous portons maintenant notre regard à l’intérieur de nous.

Nous commençons  par prendre conscience de la forme, de la mesure, du poids de notre premier système :  la tête

Nous  détendons complètement notre premier système et nous orientons   notre  attention  plus particulièrement sur  la détente de notre  front  xxxxxxx

Nous prenons conscience de la forme, de la mesure, du poids de notre deuxième système le cou, la nuque, les épaules le dessus des bras, des avants bras le dessus   des mains et des  doigts.

Nous détendons complètement notre deuxième  système  et nous orientons  notre attention plus particulièrement sur la détente de la base du cou, la zone de la tyroïde

Nous prenons conscience de la forme, de la mesure, du poids  de  notre troisième système la cage thoracique,   la région dorsale, les aisselles, le dessous des bras , le dessous des avant bras,  les paumes de mains jusqu’au bout des doigts

Nous détendons complètement notre troisième système et  nous orientons  notre attention plus particulièrement sur la détente de la  région du sternum, l’espace entre la poitrine xxxxxxxxx

Nous prenons conscience de la forme, de la mesure, du poids  de  notre quatrième système la région lombaire  le ventre   au-dessus du nombril et tout le contenu abdominal

Nous détendons   complètement notre quatrième système et nous orientons plus particulièrement  notre attention sur la détente de la région qui se situe 3 ou 4 cm au –dessus du nombril xxx

Nous prenons conscience maintenant  de la forme, de la mesure, du poids  de notre cinquième système, le bassin, xxx  le bas du ventre xxx le bas de la colonne vertébrale xxxx la région du sacrum  xxx les cuisses, les jambes, les pieds jusqu’au bout des orteils

Nous  détendons   complètement notre cinquième système et nous orientons plus particulièrement notre attention sur la détente de la région située 3 à 4 cm en dessous du nombril. Xxx

Nous  prenons  conscience de la forme, de la mesure, du poids  de  note sixième système  la détente de la totalité de notre   corps xxxx et  nous orientons  notre  attention sur la détente de la région du nombril xxxx

Nous apprécions  la détente physique de tout notre  corps et nous  nous  laissons  aller au rythme de notre  respiration xxxx respiration naturelle qui nous  porte à chaque expir de plus en plus profondément dans la détente…..

Tout en conservant notre détente et  notre confort, nous  laissons venir à nous     les deux couleurs choisies avant la séance  xxxx nous pouvons   les  nommer xxxx les visualiser xxx jouer avec la luminosité,  les contrastes xxxxxxxxxxx, les nuances xxxx de chacune de ces deux couleurs xxxx

Nous pouvons  aussi   mélanger ces 2 couleurs  en mettant un peu plus de celle-ci  xxx un peu plus de celle-là  xxx  et découvrir d’autres couleurs xxx  d’autres nuances xxx avec  des intensités, des contrastes  différents,

Nous pouvons créer notre propre palette de couleurs avec les deux couleurs initiales et  les couleurs que nous avons  pu créer en les mélangeant xxxxx

 Maintenant  toutes ces couleurs sont bien présentes en nous et   nous  allons  les associer à un souvenir agréable xxxx

Nous pouvons  visualiser ’un ou plusieurs  moment(s) agréable(s) xxxx de notre  quotidien xxx d’un événement particulier xxxx où  l’une ou plusieurs des couleurs de notre palette personnelle  sont présentes sous la forme d’objets xxx d’éléments de la nature xxx de nourriture xxx de vêtements xxx d’accessoires ou tout autre choix dans la mesure où il reste agréable xxxx

 Nous  pouvons revenir plusieurs fois sur la forme et l’intensité  que peuvent prendre  les  couleurs xxx  les rendre, plus présentes xxxxxx  plus lumineuses xxx
Nous  allons continuer cette séance  en nous préparant à créer notre œuvre. Nous irons  à la recherche de nos couleurs dans les revues posées sur la table.

Nous resterons en conscience avec chacun de nos  gestes,  à l’écoute de soi, de nos sensations xxx et  avec une présence silencieuse et bienveillante à  l’autre.

Quand  nous le souhaitons nous pouvons  prendre conscience de notre respiration, l’intensifier légèrement et, à notre propre rythme,   doucement,  remobiliser notre corps, juste ce qui est nécessaire  pour conserver un  état de conscience propice à la création intérieure et extérieure xxxx quand nous le souhaitons nous pouvons ouvrir les yeux et commencer  à créer notre œuvre….

 


 

 

 

Quelques « vivances » par  table de couleurs

 

 

Table couleur « JAUNE » (atelier du matin)

Jaune-rouge

« Il faut en profiter car c’est la grande braderie du 16 novembre. Moi j’étais jaune et rouge. Malgré le rouge, j’ai souhaité faire quelque chose de doux avec des crèmes, quelque chose de chaud avec des enveloppements de la tête par des bonnets. Sinon des contrastes avec des dessus de magazines beaucoup plus brillants et des  pages intérieures un peu plus mates. Faire ce contraste et c’est ce que je disais tout à l’heure je cherchais mon orange puisque rouge et jaune cela fait orange, j’ai cherché tout au long de la séance et je ne l’ai pas eue et ma voisine l’avait  mise de côté alors je l’ai récupérée et je l’ai collée au dernier moment. »

Jaune-Bleu

« Moi j’avais jaune et bleu, 2 couleurs que j’adore qui ont beaucoup de symbolique pour moi et elles ont tellement de sens que j’ai beaucoup eu du mal à retranscrire car je suis partie du sens des couleurs et, à chaque fois, cela ne correspondait pas ce que je trouvais dans les magazines, cela ne correspondait pas au sens que je voulais mettre  dans ma composition. J’ai perdu un peu de temps aussi, au départ j’étais axé sur des choses de mon quotidien et au fur et à mesure de la séance en fait je suis plus arrivée à moi, à l’essentiel du coup tout ce que j’avais pris au départ ne me plaisait plus et  donc une composition qui a pris un peu de temps.

Blanc-jaune

« Au début c’était un petit peu laborieux parce que les travaux manuels ce n’est pas du tout ce je fais d’habitude, j’ai beaucoup de mal et c’est vrai que je me suis laissée porter, j’avais le blanc et le jaune et cela ne me parlait pas du tout. Je me suis laissée plus glisser, guider par les couleurs par le blanc et le jaune et je me suis aperçue au bout d’un moment  que j’étais en train d’écrire des choses très importantes et mettre des images importantes qui me parlaient et j’ai vraiment réalisé, au fur et à mesure, ce n’était absolument pas conscient, je n’avais pas une démarche et du coup j’ai senti au moment où j’ai réalisé çà  une énergie en moi ce qui fait que j’ai continué et puis c’est retombé et c’est redevenu laborieux et j’ai même « pouffé » en disant « cela ne se finit jamais » et ce que je m’aperçois en discutant avec les autres personnes de la table c’est que c’est inconscient il y a des choses qui amènent comme çà et çà nous parle finalement quand on a terminé, cela parle de nous, de chacun ;.. On n’avait pas idée mais c’est tellement évident … Cela parle d’où j’en suis aujourd’hui. Je trouve cela très étonnant. » 

Jaune-noir

« Je trouve aussi très étonnant. Moi je me suis collée le noir, je me suis dit c’est vraiment dur et en fait notre table est jaune et j’aurais pu partir du jaune et aller au noir  et en fait je suis partie du noir. Au départ ma feuille était presque toute noire et  j’ai commencé juste à mettre des petites touches de jaune. Mais au fur et à mesure il fallait que j’en apporte encore et encore et maintenant cela me fait un effet, cela s’impose, c’est violent, c’est une force, je suis aussi très étonnée de voir le contraste qu’il peut y avoir avec la table noire et celle qui avait le jaune où ce qui s’exprime est complètement différent. »

 

 

 

Table couleur « BLEU » (atelier du matin)

 

Bleu-Noir

 « J’ai été sensible au fait de ne pas choisir. En venant comme çà il y a quand même un choix  qui correspond à quelque chose pour moi d’important à travers le bleu, le bleu et le noir et avec également toutes les autres couleurs qui s’imbriquaient. Alors moi ce que j’ai vu surtout dans mon collage c’est le mouvement de l’eau et du ciel et puis cette façon de pouvoir dans le mouvement y voir plein de choses, des végétaux…Ce mouvement entre profondeur du noir et profondeur du bleu et les variations de la lumière, il y a énormément pour moi de lumière dans ces deux couleurs, de nuances… »

Bleu-blanc

 « Le blanc en fait a été la suite de la séance qu’on a eu juste avant  où j’ai vu beaucoup de blanc et du coup c’était normal que le blanc tombe sur moi. »

Bleu-jaune 

« Je répondis sur ce que tu dis , moi j’ai vu beaucoup de jaune, de soleil, de chaleur  et je suis tombée sur le jaune qui représente la vie, avec le jaune le soleil, la lumière, le dynamisme et le bleu, le ciel, la mer, tout ce qui a attrait à la terre « 

Bleu-rouge

« Moi pour le rouge, c’est une couleur que j’aime bien déjà, cela représente l’énergie et dans ce que j’ai voulu représenter, du mouvement, de la vie, le côté féminin aussi  qui est représenté dans ce tableau »

 

Table couleur « NOIR » (atelier de l’après-midi)

Noir-blanc

« Au départ j’étais partie aussi sur la féminité, je trouvais que des visages de femmes.. Et  noir et blanc c’est pour moi l’équilibre. De la féminité je suis passée au yin et au yang par l’homme et la femme et puis est venu le foyer. Après le foyer j’ai senti aussi le besoin de trouver des petits accessoires qui auraient pu égayer… Ce sentiment aussi de mettre dans le foyer quelque chose, pas de verdure puisque  c’est noir et blanc mais le palmier peut représenter aussi  pour moi la nature et, à mon grand étonnement, puisque je disais « laisse toi faire, ce qui  viendra viendra » l’équilibre était là  et,  au dernier moment,  là où je me suis dit « c’est terminé »  je trouve ce fameux petit  cercle avec des pierres et cela m’a beaucoup parlé.   Pour moi c’est l’équilibre,  du féminin, au départ j’avais mis beaucoup de femmes et petit à petit il y avait des visages de femmes qui n’étaient plus là, qui se remplissaient par la nature, par des accessoires. »

Noir-rouge

« Moi je n’avais absolument pas d’intention, je me suis vraiment laissée guider et,  en fait,  je ne voyais que les couleurs, je ne voyais pas les formes, ce que cela désignait. Je me suis aperçue que j’allais toujours vers le rouge, il y a un peu de mental qui est apparu  « il faudrait peut-être que tu mettes du noir », donc j’ai mis du noir pas toujours dans le confort il faut bien le dire et en même temps je me suis aperçue que j’étais beaucoup dans les objets du quotidien et les mots. Pour les mots je me suis un peu calmée parce que je sais que je suis vite emmenée là-dedans. J’ai l’impression que c’est terminé sans être terminé, c’est peut-être le symbole de la vie. »

Noir-jaune

« J’avais le noir et le jaune, j’ai beaucoup aimé ce moment parce que j’aime bien prendre des moments pour être dans le côté créatif, on fait une pause avec le reste du monde. Comme j’ai plus l’habitude de faire de la peinture, j’ai bien aimé ce rapport aux couleurs mais sans paire de ciseaux parfois c’était frustrant parce que rentrer dans un détail j’aurais bien aimé. Il y a des choses que j’ai réussi à poser et d’autres qui n’étaient pas forcément proches de moi mais j’ai trouvé cela très intéressant. »

Noir-bleu

« Moi j’étais noir et bleu, d’abord j’étais très contente des couleurs que j’ai choisies ou presque. Je suis allée feuilleter les catalogues sans idée particulière et puis je suis tombée sur un visage d’une petite fille qui m’a happée, subjuguée.  Je me suis construite une histoire à partir de ce visage et j’ai construit mon tableau autour uniquement de ce visage. Pour la partie découpage j’ai pris beaucoup de plaisir à sentir les différences de matière, d’épaisseur, etc.,  quand je déchirai le papier, çà j’ai beaucoup aimé. J’ai été un peu décontenancée parfois par le fait de ne pas parvenir à aller où je voulais mais sans plus, cela m’a plutôt amusée. C’est un moment où je n’ai pas vu passer le temps, j’étais vraiment dans ce que je faisais, les gestes et dans mon histoire. Quand vous avez dit qu’il restait un quart d’heure, à un moment, je n’avais pas vu passer tout le reste du temps. »   

 

Table couleur « ROUGE » (atelier de l’après-midi)

 

Rouge-blanc

« Pour moi je suis partie sans aucune idée, juste l’idée de me laisser attirer par les formes et par les deux couleurs qui me concernaient. C’était rouge et blanc et en même temps  c’est tout de suite le rose qui est venu pour moi. J’ai pris beaucoup de plaisir,  j’ai pris de petits objets, cela m’a pris du temps et en même temps j’ai pris beaucoup de plaisir à ciseler  le contour des objets pour  ne pas laisser apparaître d’autres couleurs que le rouge, le blanc et le rose. J’ai pris beaucoup  de plaisir à écouter le craquement du papier, ce que j’entendais autour de moi, ce qui se passait. Ce papier qui était touché, découpé, etc… Tout cela s’est passé dans cette idée de laisser le temps où il était, il n’y avait pas d’idées et ensuite quand j’ai eu découpé tout çà, j’ai posé çà sur le papier et c’est surtout en le regardant après que  je me suis dit « tiens j’ai découpé çà qui représente un peu d’humour et un peu de peur en même temps, tiens je suis contente je l’ai mis tout au fond là-bas  c’est que je prends un peu de distance avec cela, avec certaines peurs ». Et puis aussi ces lignes droites que j’ai aperçues et puis d’autres lignes beaucoup plus floues. Du cou,  pour moi,  c’est parlant en tous les cas et puis ce rose qui envahit, je suis bien dans cette couleur en ce moment. J’ai aimé juste poser les choses et puis surtout avoir le regard après. Il y a des lèvres ici, il y en a ici aussi, cela ne se voit peut être pas très bien comme c’est découpé, en fait les lèvres cela représentent  pour moi beaucoup, l’affectivité et puis la sensualité.»  

Rouge-bleu

« C’était le bleu et le rouge et l’association des deux donnait le violet. Il y a un peu mon caractère qui ressort, les lignes un peu « ra-crac » le Tyrol c’est ma première partie d’enfance,  le temps qui passe, il y a un premier temps qui passe et il y a le temps qui passe qui est hypersonique, hyper rapide qu’on ne peut pas arrêter et puis il y a un petit clin d’œil un peu au passé, famille… « dès que tu les vois on devient dingue »  (lecture du texte sur l’œuvre) c’est la maternité et quand tu soulèves (sous le texte), « 20 ans après coucou tu te les colles encore »… Et puis le petit porte bonheur de mon jardin la petite coccinelle, la petite bête à bon dieu, un clin d’œil à mon passé, le milieu dans lequel j’ai travaillé.. Un petit peu de tout et de rien. » 

Rouge-jaune

« Moi c’était le rouge et le jaune. En fait l’idée c’était de partir du plus sombre et j’ai fait le contour un peu  noir en partant du principe que dans le noir il y a quand même du rouge ou du jaune, je suis descendu plus vers le rouge ensuite pour arriver ver le jaune au milieu. Après  il y a des choses qui me sont tombées au fil des pages sous les mains comme l’horloge, les fruits, les fleurs, je crois que c’est le symbole du phénix qui est au milieu. J’ai laissé faire un peu les mains des choses sans trop  penser à quoi que ce soit et j’ai collé comme çà. En regardant un petit peu de loin s’il y avait un élément qui en ressortirait ce serait le feu et dans l’état actuel cela me convient bien, des couleurs qui me conviennent bien pour l’instant présent. »  

 

 

Table couleur « BLANC » (atelier du matin)

 

Réflexion groupale

Blanc Jaune-Blanc Noir-Blanc rouge-Blanc Bleu

« Dans notre placement on a essayé de s’intégrer les uns aux autres à mon idée et puis on a trouvé un sens. Initialement chacun n’aimait pas sa couleur, ce n’est pas celle qu’il ou qu’elle aurait choisie. On est parti  avec un petit a priori chacun,  en disant qu’on n’aurait pas choisi cette couleur-là et en fait on s’est rendu compte en discutant ensemble que, quelque part, notre collage a pris du sens à travers le mouvement. Pour moi je suis partie de celui-là qui était dans le noir et blanc et qui est extrêmement marqué par le regard. Il y a beaucoup de regards dans ce collage et, après, on est passé sur ce rouge avec la notion de regard mais un regard qui est peut être méditatif avec le fauteuil où la fête est effacée, c’est ce qu’on s’est dit. Je suis passée dans le bleu avec une notion plus initiale : l’eau, l’air, les cellules, le mouvement, quelque chose qui initialise la vie et après, de ce mouvement initial on est passé dans ce  blanc et jaune qui est un peu la lumière, la nourriture, le côté vivant dans son expression pleine, le côté vivant dans le quotidien. Pour nous,  nos 4 dessins ont pris un sens, au sens parlé il y  a une histoire qui s’est construite. »

 

 

 

      

 

    

 

Merci à tous pour cette belle aventure créative

Danielle Ballet, 30ème journée du 09/11/2013

 

 

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr