P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

c'est la nuit qu'il est beau de croire...

 

 

dernière modification de cette page le 13-déc.-2015

journal n° 61 du 12/2015

 

C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière

Information présophronique

J’avais prévu initialement de vous proposer une autre pratique, vu les événements, il m'a semblé plus juste de modifier mon programme, au nom de 2 principes chers à la Sophrologie : le principe de réalité objective et le principe d'action positive.

Le principe de réalité objective : tenir compte de l'état émotionnel du moment : le mien et, j'imagine, le vôtre.

Le principe d'action positive : aller puiser dans nos valeurs, dans notre lumière pour lutter contre un sentiment d'impuissance et de découragement, agir ensemble, par la pensée, en émettant des souhaits de Paix et contribuer ainsi à un égrégore de Paix et d'Espoir.

 

« C’est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière » cette phrase d’Edmond Rostand sera le titre de notre pratique autour de nos valeurs et des souhaits de Paix.

 

La première partie se fera debout :

dans la posture du 1er degré pour une Sophronisation de base suivie de 3 étirements complets, puis dans la posture du 4è degré pour la rencontre de nos valeurs,

 

la suite de la pratique se fera assis :

dans la posture du 2è degré pour une pause d'intégration avec Viphi puis

dans la posture du 3è degré  pour un temps de silence intérieur suivi de la formulation des souhaits de Paix et

à nouveau dans la posture du 2è degré pour une pause de totalisation, les 3 grandes capacités , la désophronisation et la phénodescription.

 

Pratique

Nous nous installons dans la posture du 1er degré,

nous prenons conscience de notre verticalité, cette posture debout qui est le propre de l'être humain dans toute sa dignité, les pieds bien ancrés sur la terre, la tête vers le ciel et

nous portons notre attention au sommet de notre corps sur notre 1er système en train de se relâcher, conscience de la forme et de la présence de notre 1er système sans tension,

puis nous portons notre attention sur notre 2è système en train de se relâcher, conscience de  la forme, la présence de notre 2è système sans tension,

puis nous portons notre attention sur notre 3è système en train de se relâcher, conscience de la forme, la présence de notre 3è système sans tension,

puis nous portons notre attention sur notre 4è système, avec une respiration douce et calme dans notre ventre, conscience de la forme, la présence de notre 4è système sans tension,

puis nous portons notre attention sur notre 5è système en train de se relâcher, conscience de notre 5è système sans tension et, pour bien prendre conscience de toute notre corporalité nous allons faire un étirement complet que nous ferons 3 fois de suite pour bien mobiliser la présence de notre corporalité dans cette position debout qui symbolise l'être humain dans toute sa dignité.

En respiration libre : nous levons les bras vers le ciel, nous fermons les poings,

I.R. Tension douce de tout le corps...E.R sans redescendre les bras, une 2è fois : I.R.T... E.R. sans redescendre les bras et une 3è et dernière fois :

I.R.T... E.R.et doucement...tout doucement nous laissons nos bras redescendre, nous contemplons ce mouvement comme si nous modelions dans notre conscience l'ensemble de notre corporalité.

Nous accueillons les sensations, les perceptions agréables et un sentiment vital qui s'installe jusque dans la peau qui enveloppe tout notre corps, notre peau se nourrit de ce sentiment vital, cela peut être un sentiment de bien-être, d'harmonie, d'apaisement, notre propre sentiment vital

 

et nous allons maintenant nous installer dans la posture du 4è degré

pour vivre notre vivance des Valeurs et venir rencontrer l'énergie de l'univers :

 

en respiration libre : nous levons nos bras vers le ciel, I.R.T.E.R. : nous ouvrons nos mains, nos bras, la tête doucement rejetée vers l'arrière ( toujours en respectant notre confort cervical et au niveau des épaules), nous prenons conscience de toute l'énergie positive qui nous entoure ici et maintenant, toute l'énergie de l'univers...nous venons la canaliser...

et nous venons rencontrer maintenant la valeur ou les valeurs qui vont donner du sens à notre existence aujourd'hui, cela peut être la valeur de la liberté, la dignité, la responsabilité ou une autre valeur qui nous parle à nous, plus particulièrement.

Nous descendons nos mains, doucement, tout doucement sur l'espace d'interaction de notre 3è système ou 6è système comme nous le sentons et nous laissons cette valeur se corporaliser, se canaliser dans toute notre corporalité ou dans tout notre 3è système et tout l'énergie de l'univers se canalise aussi en nous...

Relax...nous relâchons nos mains, nos bras et nous regagnons notre siège pour notre pause d'intégration :  nous accueillons les sensations, les perceptions, le sentiment vital qui apparaît et nous venons les renforcer, par la force de notre pensée, en répétant dans notre for intérieur Viphi à l'inspiration et sensation Isocay à l'expiration pour le sentiment vital qui s'installe dans toute notre corporalité jusque dans la peau, les muscles, les organes, les os, les cellules. Tous nos tissus se nourrissent de ce sentiment vital qui vient nous renforcer à tous les niveaux de notre être. Nous arrêtons la répétition des phronèmes

 

Et avec ce sentiment de bien-être bien présent en nous, nous venons nous placer dans la posture du 3è degré, nous nous installons les ischions au bord de la chaise, les genoux en direction du sol,  un poing sur le bas-ventre, l'autre main posée dessus, nous cherchons un juste équilibre dans cette posture qui renforce notre tonicité, I.R.T.E.R(conscience de la forme , l'équilibre dans cette posture qui facilite la rencontre corps/esprit dans notre silence intérieur...Si des pensées parasites apparaissent, nous les laissons passer comme des nuages dans le ciel et  nous pouvons poser notre esprit sur notre respiration, tout naturellement...

 

Et nous allons maintenant formuler des souhaits de paix :

déjà nous souhaiter la Paix à nous-même : à l'inspir je me souhaite du fond du cœur la paix, à l'expir je laisse cette Paix s'installer dans tout mon être. Puissè-je être en paix, puissè-je connaître la paix.

Puis nous souhaitons la paix à nos êtres chers : à l'inspir je souhaite du fond du cœur la paix à tous mes êtres chers, à l'expir je leur adresse ce souhait, puissent mes êtres chers connaître la paix, puisent mes êtres chers être en paix,

puis nous souhaitons la paix à toute l'humanité : je souhaite du fond du cœur la paix à tous les êtres, à l'expir je leur adresse ce souhait depuis mon espace de paix intérieur, puissent toute l'humanité connaître la paix, puissent toute l'humanité être en paix.

 

Nous revenons au fond du siège pour une pause de totalisation : nous accueillons le profond sentiment de paix, d’harmonie, tous les sentiments vitaux qui nous habitent ici et maintenant...

et nous allons nous préparer à terminer cette pratique en laissant bien ces sentiments se prolonger dans la suite de notre journée, c'est notre force, la force de notre conscience

et, avant de terminer la pratique, nous allons contacter les 3 grandes capacités de notre conscience : la confiance ( confiance en nous-même, confiance en l'humanité), l'harmonie entre notre corps et notre esprit : dans tout notre être, et la capacité d'espoir en une existence pleine de sens.

 

Désophronisation...

 

Phénodescription...

 

Catherine PROKOP – 35ème journée du 21/11/2015

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr