P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

appartenance à l'univers

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 37 du 10/10/2009

Introduction :

L’appartenance à l’univers va de soi puisque nous vivons sur la terre, planète d’une galaxie de l’univers.

Les sophrologues aiment utiliser la formule « les pieds sur la terre…… la tête dans les étoiles ».

L’univers de l’infiniment petit à l’infiniment grand a toujours inspiré l’être humain à travers ses croyances, ses symboles, ses inspirations, ses rêves.

L’univers aussi son coté ombre et lumière comme nous qui vivons parfois dans notre monde ou créons notre propre univers.

La séance a pour but de sentir, d’appréhender ici et maintenant notre rapport à l’univers, comment je le vis, avec quelle énergie vitale ?

Trois propositions ou éclairages pour orienter la séance :

-         la caverne de Platon

-         vivances et forces de la pensée

-         la respiration et la peau

1/ la caverne de Platon :

-         Dans la pénombre, prise de conscience des possibles et cheminement vers la lumière avec vécu des possibles (actes de vivre) en utilisant l’énergie vitale comme carburant.

-         Le retour dans la caverne peut être aussi un retour sur soi (je rentre chez moi), un ressourcement, une prise de conscience, je retrouve mes valeurs…puis retours vers la société (à la lumière) avec un regard neuf.

-         - la Caverne peut-être mon côté ombre ou mes structures négatives et la sortie mon côté lumière ou mes structures positives

2/ Vivances et force de la pensée :

-         Nous trouvons l’espace entre veille et sommeil dans un état de conscience permettant de vivre des vivances qui sont des instants de changements durables par la transformation de la structure de l’être

-         La force de la pensée est l’énergie la plus subtile

3/ la respiration et la peau :

-         La respiration trait d’union entre le corps et l’espace, dans la respiration le contenu de l’inspire et différent de l’expire. Dans le corps il y a eu échange et transformation, je donne et je reçois quelque chose de différent.

-         La peau égale surface, tissus, contacts entre l’intérieur du corps et l’espace qui nous entoure avec notre histoire inscrite.

Les trois cycles :

Travail sur les 3 cycles :

-         cycle fondamentale …..la pesanteur …..la loi de l’attraction

VIPHI = activation des tissus avec « stimulation vitale »

-         cycle radical …….la force de la pensée….. la loi du rayonnement (activation des cellules humaines = vie = luminosité = rayonnement)

VIPHI = activation des cellules avec « sensation cellulaire »

-         cycle existentiel ……la tridimensionnalité……. les valeurs …les capacités…… la loi de transition (transportation) passage de la conscience ordinaire à une conscience éclairée, ouverte avec toutes nos valeurs retrouvées dans notre nouvelle quotidienneté.

VIPHI = activation de toute notre corporalité à travers les cellules, les molécules avec « sentiment cellulaire ».

A la fin de la pratiqe , je vous proposerai de faire deux SAV (sophro analyse vivantielle).

La première se fera individuellement les yeux fermés à partir d’un questionnement que je vous proposerai (SAV inaudible)

La seconde comme d’habitude, les yeux ouverts avec partage audible des vivances.

 


 

La pratique :

 

1/  Nous nous installons pour commencer la séance en position debout les yeux fermés, en prenant conscience de notre stabilité, de notre équilibre entre le ciel et le terre.

Nous prenons conscience :

-         de notre respiration, du mouvement de l’inspire et l’expire.

-         de notre présence dans l’espace qui nous entoure, de la place que chacun occupe dans la pièce, dans le groupe.

 

Dans cet espace de présence, je prends conscience du volume de mes cinq systèmes………. et j’effectue un SDN sur chacun d’entre eux en commençant par le haut du corps.

A chaque expire j’évacue, je déplace, je mets entre parenthèses toute gène ou tension physique ou mentale qui m’empêche d’être la présent à moi- même dans ma corporalité.

1 systèmes…………………. 2………………… 3…………………… 4……………… 5………….

Nous prenons conscience de toute notre corporalité sans tension inutile et de notre détente………

 

2/ Nous passons en position assise au milieu de la chaise (posture de tension)….IRTER…….

Nous prenons conscience du mouvement de l’inspire et de l’expire,

Du volume d’air qui rentre à l’intérieur, du volume d’air qui sort à l’extérieur.

Nous prenons conscience de cette conscience du dedans et cette conscience du dehors, cette conscience qui grandit…………… qui nous enveloppe, ce regard externe de notre corporalité.

 

Dans cet état de conscience contemplative sur le troisième système :

- je monte le bras droit à hauteur des épaules…….. conscience de la forme, de la mesure………..

- je descends le bras droit………… conscience de la gravitation, de la pesanteur, du mouvement

et du juste moment ou notre main va effleurer notre jambe……………………………

 

- je monte le bras gauche à hauteur des épaules……..conscience de la forme, de la mesure………..

- je descends le bras gauche………… conscience de la gravitation, de la pesanteur, du mouvement et du juste moment où notre main va effleurer notre jambe……………………………

 

Idem avec les deux bras…………………….

 

Pause de récupération dans la posture de distension vers le fond de la chaise : nous prenons conscience de la présence du troisième système dans la conscience, …………… de la gravitation dans ce système au niveau du thorax, la partie interne des bras, perception du mouvement…… de la respiration…….

 

Nous passons en position assise dans la posture de tension (au milieu de la chaise) …. IRTER…….

 

Dans cet état de conscience contemplative sur le cinquième système :

- je monte le pied droit à hauteur du genou…….. conscience de la forme, de la mesure………..

- je descends le pied droit………… conscience de la gravitation, de la pesanteur, du mouvement et du juste moment où notre pied vas effleurer le sol……………………………

 

- je monte le pied gauche à hauteur du genou ……..conscience de la forme, de la mesure………..

- je descends le pied gauche………… conscience de la gravitation, de la pesanteur, du mouvement

et du juste moment ou notre pied va effleurer le sol……………………………

 

idem avec les deux pieds

 

Posture d’intégration sur le devant de la chaise: nous prenons conscience de la présence du cinquième système dans la conscience, …………… de la gravitation dans ce système qui nous permet de nous mouvoir.

 

Dans cette position nous allons effectuer une activation VIPHI avec :

-         le mot Stimulation à l’inspire, un appel à la vivance tissulaire au niveau de la peau

-          le mot Vitale à l’expire, un renforcement du vécu du bien être de la structure tissulaire au niveau de la peau, réveil des sentiments positifs au niveau des tissus.

Stimulation à l’inspire ………………………………..Vitale ou Isocay à l’expire

 

 

Puis dans cette corporalité vivifiée et avec une conscience contemplative, nous allons effectuer l’exercice du toucher dans cette posture avancée.

Se redresser, poser les mains sur la tête, laisser toucher doucement avec douceur, le crâne, le visage, les mains glissent, touchent……… comme une investigation, une reconnaissance lente, précise, texture ressentie de la pulpe des doigts……………………. Descendre vers le cou, les différents lieux, espaces de notre corps……… reconnaissance du corps « osons toucher notre corps après être rentré dedans »………

Exerçons notre conscience sensoperceptive………… nous pouvons aussi pour fixer le lieu partir en reconnaissance du siège, des matériaux, des structures, des formes, des températures, des volumes………

Nous pouvons toucher le sol avec la même intentionnalité…………. et pourquoi pas imaginer les mains descendre le plus profondément vers le centre la terre………………….

Puis revenir doucement vers le sol et remonter doucement le long de son corps……….. et au niveau de la tête continuer le voyage comme si nous voulions caresser les étoiles…………………………..

 

 Nous ramenons lentement les deux mains sur le sixième système au niveau du nombril pour une contemplation sensoperceptive de notre corporalité enrichie de cette expérience, de cette découverte………….. avant la conquête ……. La capacité d’espoir prend ici toute sa signification…………….

 

 

3/ Nous allons vivre maintenant la présence de la conscience radicale dans les cellules de la corporalité.

Pour cela nous allons activer la vivance par des percussions sonores audibles et non audibles.

Nous utiliserons E-MOU-SO-TRI-A comme phonème.

 

Mettons nous en position de bout, en prenant conscience de notre stabilité, de notre équilibre, de notre verticalité.

Montons les bras à la verticale au dessus de la tête -IRTER- puis ils descendent lentement et touchent avec les doigts l’espace d’interaction du premier système, le front, système de la pensée, de la force de la pensée, de l’énergie epsilon.

Dans cette position nous faisons une stimulation sonore audible avec le phonème E-MOU-SO-TRI-A pour vivre la présence de l’énergie dans tous les tissus de cette partie du corps.

 

E ………. MOU……………. SO …………………….. TRI ......................... A ...........................

 

Nous cessons la stimulation et nous levons les bras à la verticale, la paume des mains tournée vers le ciel, nous percevons l’énergie de l’univers……………

 

Les bras descendent le long du corps et touchent avec les doigts l’espace d’interaction du cinquième système sur le bas ventre, système de la force de la création, de l’énergie omicron.

 

Dans cette position nous faisons une stimulation sonore audible avec le phonème E-MOU-SO-TRI-A pour vivre la présence de l’énergie dans tous les tissus de cette partie du corps.

 

E ………. MOU ……………. SO …………………….. TRI ......................... A ...........................

 

Nous cessons la stimulation et nous levons les bras à la verticale, la paume des mains tournée vers le bas, nous percevons l’énergie de la terre……………

 

Nous cessons la perception et passons en position assise avancée

 

Dans cette position nous allons effectuer une activation VIPHI avec :

-         le mot Sensation à l’inspire, un appel à la vivance cellulaire dans le cinquième système

-         le mot Cellulaire à l’expire, pour la découverte de l’âme phronique radicale dans toutes les cellules et dans toute notre corporalité.

 

Sensation à l’inspire……………………Cellulaire ou Isocay à l’expire……….

Contemplation sensoperceptive de l’âme phronique radicale

 

4/ Avec la découverte de la conscience cellulaire et des valeurs radicales de l’homme, après la découverte que les choses peuvent être autrement, je vous propose de passer en position debout pour passer à la conquête d’une nouvelle forme d’existence et percevoir l’individu comme « Etre dans le monde »

Pour cela les mains entrecroisées sur la nuque, nous effectuons des rotations axiales

Nous commençons………………………..

Il s’agit de l’expression de la liberté du mouvement……….

 

Nous cessons le mouvement, les bras redescendent et les mains se placent sur le point d’interaction du troisième système, le sternum, système de la force motrice, de l’énergie ompsilon

Dans cette position nous faisons une stimulation sonore audible avec le phonème E-OU-MO-TRI-A pour vivre la présence de l’énergie dans toute les cellules souches de cette partie du corps.

 

E ………. OU ……………. MO …………………….. TRI ......................... A ...........................

 

Nous cessons la stimulation sonore

En position assise sur le devant de la chaise nous laissons vivre quelques instants la résonance dans toutes les cellules souches de cette partie du corps.

 

Dans cette position nous allons effectuer une activation VIPHI avec :

-         le mot Sentiment à l’inspire, un appel à la vivance moléculaire dans le troisième système

-         le mot Moléculaire ou Isocay à l’expire, pour donner un encouragement, un élan vital à la molécule.

Sensation à l’inspire…………………… Moléculaire ou Isocay à l’expire……….

 

Nous cessons l’activation et toujours en position assise, mais choisie par vous :

-         nous laisser monter une valeur d’individualité et nous nous voyons vivre cette valeur dans notre quotidienneté immédiate (d’ici la fin de l’année).C’est une programmation contemplative des valeurs.

-         Nous revenons dans le présent et laissons descendre une valeur d’universalité que nous vivons dans notre quotidienneté à court terme (dans l’année prochaine). Vivons cette programmation contemplative des valeurs. Nous revenons dans le présent

 

5/ Pour totaliser la séance nous vivons :

-         la présence de notre nouvelle quotidienneté dans nos tissus, nos cellules, nos molécules.

-         La présence d’un « MOI » réceptif de ce qui se passe à l’intérieur de lui et acteur du spectacle du monde, de l’univers.

 

Pour terminer nous activons la respiration, nous cherchons à retrouver du tonus musculaire, une activité mentale habituelle tout en gardant les yeux fermés.

 

Je vous propose quelques questions :

-         Cette valeur (une des deux) en quoi est- elle si importante pour vous ?

-         Quand vous regardez votre existence passée, présente et futur, avec cette valeur, est-ce quelque chose qui a du sens ?...........................

L’expérience que vous avez eu, à travers vous, c’est aussi l’humanité qui l’a eu.

-         Pouvez- vous imaginer l’humanité en mouvement avec cette valeur ?..................ramenez ce mouvement à vous …. Là ou il veut aller !!!

-         Cela modifie ou transforme des choses en vous?.......Prenez le temps de savourer…….

 

 

Quand vous le désirez………… vous pouvez ouvrir les yeux.

 

En complément

 

Définition : (sophrologie T1 – fondements et méthodologie) de P.A Chéné

 

* L’âme phonique radicale est pour Caycedo la force responsable de l’intégration de la conscience phronique. C’est la quatrième essence qui fait partie de l’unité de l’être humain.

Sa définition de l’âme :

-         principe du mouvement et de la vie.

-         Base de toute activité humaine.

-         Flamme nutritive qui donne la chaleur, la vie, du sens et de l’intelligence à toute chose dans leurs différents degrés.

 

Caycedo propose quelques capacités caractéristiques de l’âme phronique radicale qui s’affirme à partir de la vivance :

-         voir – contempler

-         parler – voix langage

-         croire – foi

-         connaître – intuition

-         vouloir – aimer

 

Paul Dufour - soirée n° 73 du 11/12/2009

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr