P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

2ème degré actualisé sur le 1er syst.

 

 

dernière modification de cette page le 24-sept.-2012

journal n° 16 / journée du 03/04/2004

 

Nous allons travailler la RDC2 actualisée et la contemplation, en activant un seul système, le 1er.

Les systèmes :

La corporalité est divisée en 5 systèmes énergétiques :

Le 1ersystème : la tête et le visage, et toutes les structures anatomiques et physiologiques, notamment la présence des organes, principalement le cerveau et les organes des sens. Avec un espace d’intégration situé au niveau du lobe frontal. L’espace d’intégration, c’est ce qui relie le système à l’ensemble de la corporalité.

Le 2èmesystème : le cou, la nuque, les trapèzes, les épaules et la partie externe des bras avec un espace d’intégration situé au niveau de la thyroïde, qui régule le métabolisme des cellules.

Le 3ème système : la poitrine, le dos, la région dorsale, et la partie interne du bras, avec des organes vitaux importants: le cœur, les poumons, le thymus, organe entrant dans le système immunitaire, situé derrière le sternum. L’espace d’intégration se situe au niveau du thymus.

Le 4ème système : l’abdomen et la région lombaire, présence de nombreux organes (estomac, foie, pancréas, rein, surrénales), espace d’intégration au niveau du plexus solaire quelques centimètres au-dessus du nombril régulant le système neurovégétatif (accélérateur et freinateur du corps).

Le 5ème système : la moitié inférieure du corps, en dessous du nombril avec le bas-ventre, le bassin, les membres inférieurs, avec bien sûr la présence des organes génitaux et également les 2 fémurs porteurs de moelle osseuse, les 2 plus gros os de l’organisme, les principaux pourvoyeurs de cellules souches permettant de régénérer notre sang.

 

Dans cette pratique nous allons passer par différentes postures : debout, assise 2ème degré et la posture d’intégration (isocay, le pharaon…). Pour m’approprier la posture d’intégration, je pars de la position assise, j’appuie mes pieds au sol et mes mains sur mes genoux, j’effectue une tension vers l’arrière du buste à l’inspire, au moment de l’expire je prends la posture, le dos droit (posture pharaonique).

 

Nous nous plaçons debout devant notre siège, nos pieds suffisamment écartés pour être en équilibre, le regard à l’horizontale, nous fermons nos yeux.

Prenons conscience de notre équilibre, du pré relâchement des tensions. Conscience de notre respiration, laissons notre corps se relaxer. Relâchons notre tête, notre visage, nos épaules, nos bras; relaxons la poitrine, le dos; notre ventre notre bassin tout notre tronc. Nous relaxons autant que possible nos membres inférieurs.

 

Réunissons nos 2 mains devant nous en croisant nos doigts. Nous montons nos bras à la verticale au dessus de notre tête en respiration libre. Conscience de notre verticalité.

 

Nous portons notre attention, nous nous concentrons sur notre 1er système, la région de la tête et du visage avec un espace d’intégration au niveau du lobe frontal. Nous amenons nos 2 mains en face de notre 1er système. Conscience de la forme de notre 1er système sans tensions. Quelques instants de déplacement du négatif où à chaque expire, nous expulsons l’air et les tensions de notre 1er système.

 

Déplaçons nos mains face à notre 2ème système : la région du cou, de la nuque, des trapèzes, des épaules, de la partie externe des bras. Espace d’intégration au niveau de la thyroïde. Conscience de la forme de notre 2ème système sans tensions. Déplacement du négatif sur notre 2ème système.

Déplaçons nos mains au niveau de notre 3ème système: la poitrine, le dos, la partie interne des bras, avec un espace d’intégration situé au niveau du thymus au milieu du sternum. Conscience de la forme de notre 3ème système. Déplacement du négatif sur notre 3ème système.

Nous déplaçons nos mains face à notre 4ème système, entre le nombril et les côtes et la région lombaire. Avec un espace d’intégration situé au niveau du plexus solaire. Conscience de la forme de notre 4ème système sans tensions. Déplacement du négatif sur notre 4ème système.

 

Déplaçons nos mains au niveau du 5ème système au niveau du bas-ventre. Le bas-ventre, le bassin, les membres inférieurs, avec un espace d’intégration situé au niveau du bas-ventre. Conscience de la forme de notre 5ème système sans tensions – Déplacement du négatif sur notre 5ème système.

 

Nous relâchons les mains, nous relâchons les bras. Nous réunissons nos 5 systèmes: inspire – rétention tension douce de tout notre corps, expiration.

Conscience de la gravitation. Le contact de nos pieds contre le sol et du sol contre nos pieds: gravitation externe. Conscience également d’un sentiment de gravité interne, dans chacun de nos systèmes.

 

Nous contactons notre siège et nous nous asseyons confortablement en posture 2ème degré, contre le dossier, relax.

 

Nous allons maintenant laisser apparaître notre objet neutre. Notre objet de concentration. Nous portons toute notre attention sur cet objet, nous le détaillons. Nous prenons conscience de notre concentration sur cet objet comme hors de nous-mêmes, de la direction de notre concentration.

 

Je vous propose maintenant de laisser disparaître cet objet et de retourner la concentration, de faire une conversion de notre regard pour nous contempler nous-mêmes.

Conscience de notre corps limité, et de notre conscience illimitée. Présence du corps dans la conscience. Présence du corps dans le monde, dans cette pièce, dans ce pays, dans ce continent, sur cette planète, dans l’univers.

 

Je vous propose maintenant de prendre la posture. Pour cela nous avançons sur notre siège, nos mains sur nos cuisses, posture de distension. Pour prendre la posture de tension en appuyant nos mains sur les cuisses, pieds au sol, tension vers l’arrière du haut de notre corps en inspir, et à l’expir nous prenons la posture d’intégration.

Conscience de la forme de notre corps dans la posture, de l’équilibre de notre corps dans la posture, et de la respiration.

 

Portons toute notre attention sur notre 1er système, : la tête et le visage, et toutes les structures anatomiques et physiologiques, notamment la présence des organes, principalement le cerveau et les organes des sens. Avec un espace d’intégration situé au niveau du lobe frontal. L’espace d’intégration, c’est ce qui relie le système à l’ensemble de la corporalité Contemplation passive externe de notre 1er système. Conscience de la forme de notre 1er système. Conscience de sa mesure exacte et de son poids.

Et pour activer la présence de notre 1er système, je vais vous proposer d’effectuer des mouvements de la tête. d’avant en arrière … puis Rotation simples ….. Puis la tête revient en position d’équilibre, immobile

Conscience de la gravitation ...

 

Relâchons la posture, …reprenons la posture du 2ème degré contre le dossier du siège. Contemplation phronique interne senso-perceptive. Prenons conscience de la vie organique. Présence du cerveau, les organes des sens, des cordes vocales.

Sophro-Présence-Immédiate sur notre 1er système. A chaque inspire, profond sentiment de bien-être dans notre 1er système. Présence de notre 1er système dans la conscience. Présence de la vie dans notre 1er système.

 

Je vous propose à nouveau maintenant de prendre la posture Isocay. Pour cela nous avançons sur notre siège, nos mains sur nos cuisses, posture de distension. Pour prendre la posture de tension en appuyant nos mains sur les cuisses, pieds au sol, tension vers l’arrière du haut de notre corps en inspire, et à l’expire nous prenons la posture d’intégration.

Conscience de la forme de notre corps dans la posture, conscience de l’équilibre, conscience de la respiration. Contemplation passive externe de toute la corporalité. Forme, dimension et mesure exacte de notre corps.

Pour stimuler la présence de notre corporalité, je vous propose de mettre vos 2 mains derrière votre nuque, nous avançons nos jambes vers l’avant les talons au sol, tension vers l’arrière, au niveau de la nuque et de vos pieds qui s’enfoncent dans le sol, à l’inspire conscience de la forme de notre corps, de la gravitation; expire, relâchement.

Une deuxième fois, je vous propose de mettre vos 2 mains derrière votre nuque, nous avançons nos jambes vers l’avant les talons au sol, tension vers l’arrière, au niveau de la nuque et de vos pieds qui s’enfoncent dans le sol, à l’inspire conscience de la forme de notre corps, de la gravitation; expir, relâchement.

Une troisième fois, je vous propose de mettre vos 2 mains derrière votre nuque, nous avançons nos jambes vers l’avant les talons au sol, tension vers l’arrière, au niveau de la nuque et de vos pieds qui s’enfoncent dans le sol, à l’inspire conscience de la forme de notre corps, de la gravitation; expire, relâchement. Nous relâchons la posture.

 

Pause de totalisation. Contemplation phronique interne de toute notre corporalité, senso-perceptive. Présence de la vie organique. L’esprit rencontre le corps ; une nouvelle corporalité. Laissons-nous aller profondément dans la conscience. Laissons émerger les phénomènes, les manifestations de la vie, tout est bienvenu.

Sophro-Présence-Immédiate sur toute notre corporalité. A l’inspire, profond sentiment de bien-être sur toute la corporalité.

Si nous le désirons, nous pouvons émettre un souhait de paix envers les êtres, tous les êtres. Nous pouvons activer également un sentiment d’équilibre de notre corporalité, sentiment de confiance dans la présence de la vie et d’espoir envers notre existence future.

 

Nous prenons tout le temps nécessaire pour que se termine pour nous cette pause de totalisation, à notre rythme, dans notre confort, dans notre espace et pour que se déroulent naturellement tous les phénomènes de notre conscience.

Ensuite, nous pouvons mettre en route notre désophronisation en commençant par le 5ème système, puis le 4ème, le 3ème, le 2ème puis le 1er en prenant le temps nécessaire pour une parfaite récupération tant physique que mentale pour retrouver notre rythme de fonctionnement habituel. Et lorsque nous avons parfaitement récupéré, nous retrouvons l’espace de cette pièce ici et maintenant, en ouvrant nos yeux, sans nous presser.

 

Paule Raffin lors de la 11ème journée du 03/04/2004

 

     P Adoptez l'éco-attitude. N'imprimez ces pages que si c'est vraiment nécessaire

Retour au début de la page                                             parenthese2@wanadoo.fr